Daniel Keyes, Des fleurs pour Algernon

Buts pédagogiques


• Initier les élèves à quelques récits types de science-fiction, en leur présentant quelques héros « classiques » du genre.
• Leur faire étudier un très beau roman qui s’écarte considérablement des lois du genre.
• Aborder directement en classe certains thèmes fondamentaux, spécialement l’attitude de la société vis-à-vis des handicapés mentaux, permettre une prise de conscience salutaire et une attitude plus tolérante. Découvrir l'idéologie sous-jacente du roman : une condamnation de la
recherche médicale ?

Plan du dossier
Introduction
Présentation du roman
Les étapes du récit
Conclusion


Introduction

Claude Farrère, dans son roman Les Condamnés à mort, avait traité d’un sujet poignant entre tous, celui des hommes déficients intellectuels et qui, pourtant, voudraient accéder aux joies du savoir. L’intelligence est la chose au monde la mieux partagée, etc, etc. Pourtant, ne peut-on imaginer des êtres plus proches de la bête que de l’homme, qui se rendent confusément compte de leur état et en souffrent ?

L’écrivain américain Daniel Keyes, successivement marin, journaliste et professeur d’université, développe ce thème en l’amplifiant considérablement grâce aux facilités de la science-fiction.

C’est une œuvre extrêmement sérieuse, que cette nouvelle Flowers for Algernon, qui paraît en avril 1959. Le texte se trouve intégralement dans L’Anthologie de la littérature de science-fiction, de Jacques Sadoul, gros livre paru aux Éditions Ramsay en 1981. Quelques années plus tard, devant le succès de cette nouvelle, Keyes reprit ce texte et l’allongea pour en faire un roman portant le même titre, en ajoutant une histoire d’amour qui en accentue encore le côté humain, mais qui ne modifie pas sa logique dramatique.

Nous nous proposons ici d’étudier le roman, paru aux éditions J’ai Lu sous le n° 427. La pagination renvoie à cette édition, mais les professeurs intéressés pourraient faire une intéressante étude comparative de la nouvelle et du roman.

Si j’ai choisi cette œuvre un peu difficile à étudier en 3e, c’est outre la profondeur des thèmes évoqués, parce qu’elle est à la fois « un chef d’œuvre de la science-fiction », et surtout « un chef d’œuvre » tout court, d’une poignante beauté, un superbe récit humain et désespéré, une tragédie absolue…

I. Présentation du roman

Algernon est une souris de laboratoire qu’un traitement chirurgical a rendue plus intelligente. Le même traitement est appliqué à un simple esprit, volontaire, Charlie Gordon, qui ne tarde pas à progresser, à atteindre bientôt le niveau intellectuel d’un adulte intelligent, puis à devenir enfin un véritable génie. Il prend alors conscience des réactions de son entourage, du rejet de sa famille, de l’attitude de gêne et de peur de la société vis-à-vis des handicapés mentaux. Il apprend durement la solitude, sa maturité affective évoluant moins rapidement que son intelligence.
Lorsqu’il s’aperçoit un jour qu’Algernon devient agressive, régresse, puis meurt, il comprend qu’un sort semblable l’attend.
À la fin du récit, il est retombé dans son état premier de stupidité, mais auparavant il a tenté de poursuivre les travaux et de terminer les expériences, en luttant désespérément contre le temps.
Toute l’histoire est racontée par Charlie dans des cahiers où il consigne ses impressions, d’abord dans un style essoufflé, chargé de fautes d’orthographe. Puis l’amélioration du style traduit les progrès du traitement auquel il est soumis.
De même, à la fin du roman, la détérioration des derniers textes qu’il écrit atteste son effondrement intellectuel.
On a tiré un film de cette œuvre, dans les années 50, sous le titre
Charly. Il n’eut aucun succès en France. Mais très récemment, un téléfilm de grande qualité, avec l'acteur Julien Boisselier, a connu une audience légitime et a fait connaître le roman au grand public.

Ce récit s’éloigne considérablement du schéma traditionnel du récit de science-fiction : il ne saurait être question d’aborder la S.F. par cette œuvre. Il faudra au préalable faire lire des œuvres plus « classiques » du genre.
(…)

Étude publiée dans la N.R.P. N°8 , AVRIL 1983



pour obtenir le fichier électronique complet de 57 pages (avec le texte de la nouvelle) en pdf :
Participation de 3,99 euros aux frais d'hébergement du site

Après le règlement, vous recevrez par courriel un lien de téléchargement sécurisé, valable une seule fois et pendant 24 heures

Si vous utilisez un logiciel antispam, de type "Avast": attention! votre lien de téléchargement risque d'être dirigé vers votre dossier de courrier indésirable. Surveillez celui-ci !