Écrire une lettre privée



Voir également:
Écrire une lettre officielle
Écrire une lettre de motivation
Anthologie de lettres d’amour


Observation

Mon cher Papa
Sais-tu que mon porte-monnaie se porte très mal
? Si tu tardes à venir à son secours, il va mourir de faim.
Bien que ta lettre m’ait un peu peiné, ne crois pas que j’en aie la moindre mauvaise humeur. Je serai toujours en reste avec toi. Si tu pouvais lire en moi, tu verrais que ce qui m’occupe encore plus, c’est l’opinion que tu peux avoir de moi, et je voudrais bien ne plus dépendre de ta bourse pour te le dire sans qu’on puisse croire à une arrière-pensée.
J’avoue qu’il me faut une certaine audace pour me tourner une fois de plus de ton côté. Après t’avoir affirmé tant de fois que je voulais désormais me suffire à moi-même, je viens encore te demander 500 francs. Je ne te crie pas que ce sont les derniers, tu ne me croirais probablement pas, mais ma conviction est que ce sont les derniers, et pour bien des motifs.
Malgré tes opinions sur la valeur d’une lettre, tu dois trouver que j’écris rarement. C’est qu’il m’a fallu, ces derniers temps, regarder jusqu’à l’achat d’un timbre. Je n’exagère pas. Je pourrais entortiller ma requête dans une foule d’explications
: j’aime mieux te demander simplement si tu ne peux pas m’avancer 600 francs.
Si tu as fait des économies, papa, ne te gêne pas. La poste met à ta disposition, au choix, un tas de jolis petits mandats préparés.

Jules Renard, Poil de Carotte

Questions

1. Quel est le but de cette lettre
?
2. Comment la demande est-elle présentée
? Cette demande est-elle fréquente, d’après le texte?
3. Comment qualifiez-vous le ton général de la lettre
?
4. Le texte de la lettre vous paraît-il bien adapté à son but
? Pourquoi?

Leçon

1. Les règles

La lettre privée obéit à quelques règles
— elle est manuscrite, sur papier libre, éventuellement coloré ou de fantaisie
;
— elle est localisée et datée, en haut et à droite, afin de préciser la situation d’énonciation
;
— elle est signée lisiblement
;
— elle comporte des formules d’appel en introduction et de politesse en conclusion.

2. Le style et le ton

La lettre privée est spontanée, libre, sincère. Elle révèle la personnalité de l’émetteur et fuit la froideur, le verbiage, les formules toutes faites.
Rédigée avec soin, elle témoigne des égards que l’émetteur doit à son destinataire
: une écriture lisible, des paragraphes, une orthographe et une ponctuation soignée.
Quel que soit le destinataire, on évite l’abus de l’argot, le style relâché, les ambiguïtés, les ratures.
L’affection, l’amitié, la connivence s’expriment par l’humour, la fantaisie, la poésie. La fonction expressive du langage (voir p. 00) est ici mise en œuvre. ici s’expriment les sentiments, les opinions, l’humeur, l’humour.

3. Les formules d’appel et de politesse

Beaucoup de nuances s’expriment par ces formules, selon les rapports sociaux, amicaux ou les sentiments qui existent entre les correspondants.



4. Les codes sociaux

• Dans la mesure du possible, on évite de commencer une lettre privée par « je ». On peut utiliser de nombreuses formules: « Voici bien longtemps que je ne t’ai pas écrit…; Ta lettre est arrivée hier…; Pardonnez-moi mon silence…; Permettez-moi de vous écrire… »
• Au début, plutôt qu’à la fin de la lettre, on demande des nouvelles de son correspondant
: santé, études, soucis, occupations…
• On évite d’écrire dans les marges transversales, ce qui rend la lecture difficile et semble indiquer que l’on veut économiser une nouvelle feuille.
• Mieux vaut éviter les post-scriptum qui ressemblent à des oublis. En revanche, on doit remplir une page entamée presque à moitié avant de signer.


Exercices

1
. À qui adresseriez-vous les formules de politesse suivantes:
— Amitiés. — Bien à toi. — Je t’embrasse affectueusement
; — Bien cordialement. — Bien amicalement. — Avec mes meilleurs sentiments. — Sincèrement vôtre. — Mes plus affectueuses pensées. — Recevez l’assurance de mon meilleur souvenir. — Grosses bises.

2. Complétez la lettre suivante
Tours, le 17 février 1993

Chère Verena
N’ayant reçu aucune nouvelle de toi depuis deux semaines, nous commençons, maman et moi, à nous poser beaucoup de questions.
……………………………
Ici, tout est calme. Ton absence crée un bien grand vide. Ton amie Émeline a téléphoné plusieurs fois pour savoir comment tu allais et comment se déroulait ton séjour linguistique. Ton frère s’ennuie, mais cela ne le rend pas plus communicatif
: on a toujours peine à lui arracher trois mots aux repas.
Espérant que tu nous écriras très bientôt, je t’envoie nos plus affectueuses pensées. Travaille bien et reviens-nous parfaitement bilingue.

Je t’embrasse, Papa.


3.
Voici une lettre écrite par une fillette de onze ans à son père en 1884. Récrivez cette lettre de manière plus familière et contemporaine, en l’adressant, par exemple, à vos grands-parents.

Mon cher Papa,

Permettez-moi à l’occasion
du Nouvel an de venir vous
renouveler avec tous mes meilleurs
souhaits de bonne année, de parfaite
santé et de longue vie, l’expression
de ma grande et profonde gratitude.
Je prie le Bon Dieu, cher Papa,
de répandre sur vous pendant
l’année 1884 ses meilleures
bénédictions, et de nous accorder le
bonheur de vous conserver encore
pendant de bien longues années
en bonne santé à l’affection
sincère de tous vos enfants et
petits-enfants, et tout particulièrement
de votre très respectueuse
petite fille

Suarlée, le 1er janvier 1884.
Fernande

Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux © Gallimard.


4. Écrivez à votre correspondant(e) pour le (la) féliciter d’avoir remporté un championnat (boxe, basket, judo, orthographe…)

5.
En camp de vacances, vous êtes à cours d’argent de poche. Vous écrivez à vos parents ou à vos grands-parents pour demander une somme de dépannage, en invoquant des circonstances convaincantes.

Fiche d’autoévaluation

1. J’ai écrit ma lettre à la main.
2. J’ai mentionné la date et le lieu d’émission de la lettre.
3. J’ai choisi une formule d’adresse selon mon degré d’intimité avec mon correspondant.
4. J’ai commencé à demander des nouvelles de mon correspondant avant de parler de moi.
5. J’ai évité les formules maladroites
: « Je t’écris pour te dire… »; « Je te quitte parce que je n’ai plus rien à te dire ».
6. J’ai utilisé une formule de politesse adaptée aux relations que j’entretiens avec mon correspondant.
7. J’ai vérifié l’orthographe, la ponctuation. Ma lettre est sans taches ni ratures.
8. J’ai rédigé l’enveloppe selon les indications de la Poste, afin de faciliter le tri automatique de la lettre
;
9. J’ai indiqué mon nom et mon adresse au verso.

Fiche publiée dans Textes et méthodes 4e, Nathan, 1998

Pour obtenir un fichier contenant des explications supplémentaires, 13 exercices et de nombreuses idées :
participation de 2 euros aux frais d’hébergement du site.

Si vous utilisez un logiciel antispam, de type "Avast": attention! votre lien de téléchargement risque d'être détruit ou dirigé vers votre dossier de courrier indésirable.
















Après le règlement, vous recevrez un lien de téléchargement sécurisé, valable une seule fois et pendant 24 heures