Écrire un article de journal


Observation

(Document communiqué sur demande)

L’ACTU, N° 86, 21 décembre 1998.

Questions

1. Que nous apprend le titre de l’article ? le surtitre ? Quel est, des deux, le plus facile à comprendre ? Pourquoi ?

2. A quel type de titre appartiennent-ils : informatif — explicatif — partisan — humoristique ?

3. Pour un lecteur pressé, indiquez l’endroit où se trouve l’essentiel des informations.

4. Imaginez un autre titre et d’autres intertitres.


Leçon : Rédiger un article de journal

Un article de journal se compose généralement d’un titre, d’un sous-titre ou d’un surtitre, d’un résumé des faits que l’on appelle « chapeau », et du corps du texte qui rapporte les faits en détail.
dans un long article, le titre et le chapeau doivent livrer 80 % de l’information au lecteur.

1. La règle d’entrée : les 5 W

La règle d’écriture journalistique est de répondre d’entrée de jeu aux cinq questions fondamentales :
qui ? quoi ? où ? quand ? comment ? auxquelles on peut joindre éventuellement la question pourquoi ?

Qui ?

C’est le sujet de l’information :
— un homme ou une femme a entrepris une telle action ;
— un événement a eu lieu ;
— un fait s’est produit.

Quoi ?

C’est l’action, le verbe de la phrase :
Ex. : (M. X) partir, revenir, gagner, perdre, créer, écrire, déclarer…

Où ?

Dans tel pays, tel département, telle ville, tel établissement… Le lecteur réagit le plus souvent en fonction de la proximité géographique de l’information.

Quand ?

On n’indique pas l’année en cours, mais on tient compte du décalage entre le moment où l’on écrit et celui où la publication paraît. C’est cette dernière date qui doit être prise en compte.

Comment ?

Par quels moyens ? De quelle façon ?
Ex. : d’après l’AFP ; par les élèves ; de source bien informée ;
ou : par effraction ; par surprise…

Pourquoi ?

Cette question est développée plutôt dans la suite de l’article. Elle permet d’exprimer les causes, les raisons des faits rapportés.

2. Le plan de l’article

La règle d’or de l’écriture journalistique est de mettre l’essentiel en tête. Il faut donc oublier vos habitudes d’introduction/développement/conclusion, et en particulier le plan chronologique qui place l’événement le plus récent — donc le plus intéressant — à la fin.

(…)


Étude publiée dans le manuel Textes et méthodes 3e Nathan édition 1999.

pour obtenir la fiche complète numérisée en pdf :
participation de 2,99 euros aux frais d’hébergement du site

Après le règlement, vous recevrez par courriel un lien de téléchargement sécurisé, valable une seule fois et pendant 24 heures


Si vous utilisez un logiciel antispam, de type "Avast": attention! votre lien de téléchargement risque d'être détruit ou dirigé vers votre dossier de courrier indésirable.