Les caractéristiques du verbe


Observation

L’agression


Sur le palier, mon palier, dans le noir et en silence, je me suis fait taper dessus. […]
Je n’ai eu ni le temps ni la force de crier. Ils étaient deux, ils m’ont frappé à chaque endroit, je crois, de mon corps, avec leurs pieds et leurs poings. Et durant ce très court instant j’ai compris ce que « avoir mal » signifiait
: avoir mal fait mal. Je n’ai rien vu de mes agresseurs, hormis ceci: mes lunettes avaient volé et l’un d’eux les a délibérément écrasées du talon. Confusément j’ai pensé: « C’est dégoûtant, il l’a fait exprès. »
Je ne vous dirai pas que ces quelques secondes m’ont semblé une éternité, car c’est vrai. Une seconde de douleur est une longue seconde. Mais quand ils se sont enfuis, je suis resté à terre, l’esprit confus, à m’écouter, si je puis dire, à mettre en place une à une les pièces de mon corps comme pour un puzzle: je saignais du nez, j’avais mal là, là, là et là, chaque douleur était une à une différente, j’étais multiplié. Je n’avais pas envie de me lever, ou je ne pouvais pas, je ne sais plus.

Jean-François Merle, « Mes Voisins », in Pages Noires, © éd. Gallimard, coll. Page noire, 1995.


1. Que savons-nous de l’émetteur de ce récit
? Comment est-il présent dans le texte?

2. S’adresse-t-il à quelqu’un
? Le récepteur est-il présent dans le texte?

3. Le moment où il raconte l’agression est-il repérable dans le texte
? Si oui, à quel endroit et de quelle manière?

4. Par rapport à ce moment, à quelle époque sont situés les événements racontés
?

5. Situez l’époque évoquée par les mots en
bleu.

6. Situez le fait rapporté par la phrase en
rouge. Justifiez votre réponse.



Leçon

Définition

Le verbe est un mot variable. C’est le seul mot de la phrase qui se conjugue
: il varie selon la personne, le nombre, le temps, le mode. Il peut recevoir des auxiliaires.
ex.
: aimer/j’aime/nous aimons/aimant/aimerions/avoir aimé.

Le verbe est le constituant essentiel du groupe verbal.
ex.
: Ces quelques secondes m’ont semblé une éternité.


Caractéristiques

Comprendre et utiliser un verbe dans un énoncé, c’est s’intéresser à son sens, à ses rapports avec les autres mots de la phrase (constructions), et à ses variations de forme (conjugaisons).

• Le verbe est un mot qui a un sens.

Comme la plupart des mots, le verbe a un ou plusieurs sens définis dans le dictionnaire.

ex.: 1. TAPER [tape] v. tr.
1. Frapper du plat de la main, donner une tape à…
; par ext., frapper.
2. Écrire (un texte) au moyen de la machine à écrire.
3. (En franç. d’Afrique). Jouer d’un instrument de musique (surtout, à percussion).
4. Fam. Emprunter de l’argent à…
5. Fam. Atteindre (une certaine vitesse).

• Le verbe indique un état ou une action:
— un état
: Le cerf-volant de Julien est rouge.
— une action
: Julien a enroulé son cerf-volant autour d’un poteau électrique.

• Le verbe est un mot qui change de forme
Le verbe peut prendre de nombreuses formes différentes par la combinaison de son radical (élément commun qui porte le sens), de sa terminaison (élément variable en fin de mot) et de la présence ou non d’un auxiliaire de conjugaison (verbe qui sert à construire certaines formes).
ex.
: Je peux/j’ai pu/je pouvais/je pourrai/j’aurai pu/que je puisse/que j’aie pu…

• Le verbe est un mot qui actualise un fait en le situant dans le temps
Grâce à ses variations de mode, de temps, de personne, de nombre, le verbe situe un fait dans une époque, montre comment elle se déroule et indique qui l’accomplit.
ex.
: Quand ils se sont enfuis, je suis resté à terre.


Situer les faits

En français, le mot
temps peut avoir de nombreux sens: époque, date, durée, moment, temps qu’il fait, temps de conjugaison…
L’époque désigne une partie du cours des événements
:





Pour situer des faits dans le temps, celui qui parle ou qui écrit peut utiliser
:
— des formes verbales
— des adverbes et des compléments de temps.

Les formes verbales permettent de situer les faits dans une époque
:
— le présent de l’émetteur, moment où celui-ci parle ou écrit, appelé moment de l’énonciation
;
— le passé = avant le moment de l’énonciation
— le futur = après le moment de l’énonciation





Certains compléments de temps permettent de situer les faits avec plus de précision dans l’une des trois époques:



Pour l’expression écrite :

La langue française dispose de nombreux verbes.
Cependant, certains verbes « outils » viennent spontanément sous la plume, et votre professeur vous demande de chercher des tournures plus variées. Comment faire
? À l’aide d’un dictionnaire, vous pouvez souvent substituer un verbe plus précis à une tournure banale:
ex.
: faire semblant > simuler; faire obstacle > contrarier; faire partie > appartenir; faire voir > présenter, exposer, étaler, arborer, exhiber, dévoiler; faire du tort > nuire, blesser, léser, endommager, détériorer, dégrader…


Retenons

Le verbe est le constituant essentiel du groupe verbal.
Le verbe a un ou plusieurs sens définis dans le dictionnaire. Il indique un état ou une action.
Le verbe est un mot qui se conjugue
: il peut prendre de nombreuses formes différentes par la combinaison de son radical, de sa terminaison et de la présence ou non d’un auxiliaire de conjugaison.
Le verbe est un mot qui actualise un événement en le situant dans le temps
: il situe un fait dans une époque, montre comment elle se déroule et indique qui l’accomplit.

Leçon publiée dans Grammaire et expression 5e Nathan

Pour obtenir un fichier contenant des explications supplémentaires, 14 exercices et leurs corrigés
participation de 2 euros aux frais d’hébergement du site.

Après le règlement, vous recevrez par courriel un lien de téléchargement sécurisé, valable une seule fois et pendant 24 heures.

Si vous utilisez un logiciel antispam, de type "Avast": attention! votre lien de téléchargement risque d'être dirigé vers votre dossier de courrier indésirable. Surveillez celui-ci !