Les compléments circonstanciels de lieu et de temps
Les fonctions dans la phrase complexe


Observation
L’attaque du train par les Indiens

Le conducteur se battait aux côtés de Mr. Fogg, quand une balle le renversa. En tombant, cet homme s’écria:
« Nous sommes perdus, si le train ne s’arrête pas
avant cinq minutes!
— Il s’arrêtera
! dit Phileas Fogg, qui voulut s’élancer hors du wagon.
— Restez, monsieur, lui cria Passepartout. Cela me regarde
! »
Phileas Fogg n’eut pas le temps d’arrêter ce courageux garçon, qui, ouvrant une portière sans être vu des Indiens, parvint à se glisser sous le wagon. Et alors,
tandis que la lutte continuait, pendant que les balles se croisaient au-dessus de sa tête, retrouvant son agilité, sa souplesse de clown, se faufilant sous les wagons, s’accrochant aux chaînes, s’aidant du levier des freins et des longerons des châssis, rampant d’une voiture à l’autre avec une adresse merveilleuse, il gagna ainsi l’avant du train. Il n’avait pas été vu, il n’avait pu l’être.
, suspendu d’une main entre le wagon des bagages et le tender, de l’autre il décrocha les chaînes de sûreté; mais par suite de la traction opérée, il n’aurait jamais pu parvenir à dévisser la barre d’attelage, si une secousse que la machine éprouva n’eût fait sauter cette barre, et le train, détaché, resta peu à peu en arrière, tandis que la locomotive s’enfuyait avec une nouvelle vitesse.
Emporté par la force acquise, le train roula encore pendant quelques minutes, mais les freins furent manœuvrés à l’intérieur des wagons, et le convoi s’arrêta enfin, à moins de cent pas de la station de Kearney.


  1. 1. Lisez d’abord le texte, puis relisez-le sans les groupes de mots en couleur. Le texte reste-t-il compréhensible?

  2. 2. Est-il possible de déplacer les groupes en couleur à l’intérieur des phrases?

3. Quelles informations apportent les groupes de mots en bleu?
4. Parmi les groupes de mots en bleu, quel est celui qui n’est pas un groupe nominal
?
5. Quelles informations apportent les groupes de mots en
rouge?
6. Dans le texte, relevez d’autres groupes de mots exprimant le même type d’informations. Peut-on les supprimer
?

Leçon

Définition

Le complément circonstanciel est un élément non essentiel de la phrase. Il complète l’ensemble de la phrase. Il indique les circonstances du fait exprimé, c’est-à-dire tous les renseignements qui le précisent
: lieu, temps, manière, cause, conséquence, but, etc.
Ex.
: Le train roula encore//pendant quelques minutes.
Compl. circonstanciel

Ce complément n’est pas lié au verbe, comme le sont les compléments d’objet, les compléments essentiels ou l’attribut du sujet.
Tous les verbes peuvent se construire avec un ou plusieurs compléments circonstanciels.

• Comment reconnaître le complément circonstanciel?
— Pour interroger sur les circonstances, on utilise des adverbes interrogatifs et on cherche à quelle question, posée après le verbe, le complément peut répondre. Pour le lieu: ? d’où? par où? Pour la manière: comment? Pour la cause: pourquoi? Pour le temps: quand? depuis quand? jusqu’à quand? etc.
— on peut déplacer le complément circonstanciel, car il n’est pas lié au verbe.
Ex.
: Pendant quelques minutes,// le train roula encore.

— on peut le supprimer, car il n’est pas indispensable à la compréhension du fait principal:
Ex.
: Nous sommes perdus, si le train ne s’arrête pas [avant cinq minutes]!
  • il est souvent détaché par une virgule du reste de la phrase:


Ex.: Le train, détaché, resta peu à peu en arrière, tandis que la locomotive s’enfuyait avec une nouvelle vitesse.

— on peut cumuler plusieurs compléments circonstanciels
:
Ex.
: Juste avant le coucher du soleil, alors que les voyageurs jouaient aux cartes, les Sioux attaquèrent le train, par surprise, en poussant des cris effrayants.

Le complément circonstanciel de lieu

Le complément circonstanciel de lieu situe le fait dans l’espace.
• Nature du complément circonstanciel de lieu
Le complément circonstanciel de lieu peut être
:
— un groupe prépositionnel
: à l’intérieur des wagons; à moins de cent pas de la station de Kearney.
— un adverbe
: , quand il est en tête de phrase et détaché par une virgule.

Les adverbes de lieu:

ici

là-bas
çà et là
près
loin
partout
nulle part
ailleurs
devant
derrière
en avant
en arrière
dedans
dehors
au-dedans
au-dehors
dessus
dessous
au-dessus
au-dessous
en haut
en bas
à droite
à gauche

Le complément circonstanciel de temps

Le complément circonstanciel de temps situe un fait dans une époque.

• Valeurs du complément de temps

Valeur absolue

Il peut indiquer
:
— la date du fait évoqué
: Le 31 mars 2001…
— la durée du fait évoqué
: pendant trois heures…
— la répétition d’un fait: Tous les samedis…, chaque jour…

Valeur relative
Le complément peut situer deux faits l’un par rapport à l’autre.
Il peut indiquer
:
— la chronologie d’un récit
: À l’aube…, quelques heures plus tard…, à midi…, le soir…
— la simultanéité: les deux faits se produisent, se répètent au même moment, occupent la même durée ou progressent en même temps:
Ex.
: Le conducteur se battait aux côtés de Mr. Fogg, quand une balle le renversa..
/ Le conducteur fut renversé par une
balle alors qu’il se battait aux côtés de Mr Fogg.
— l’antériorité: le fait principal se produit avant le fait évoqué par le complément:
Ex.
: MR Fogg joue aux cartes// avant l’attaque du train.
Fait n° 1 Fait n° 2
— la postériorité
: le fait principal se produit après le fait évoqué par le complément:
Ex.
: Mr Fogg cherche Passepartout// après l’attaque du train
                               Fait n° 2              Fait n° 1

Attention!

Le rapport chronologique est le même, quelle que soit la place du complément dans la phrase
:
Antériorité
: Avant l’attaque du train, Mr Fogg joue aux cartes.
Postériorité: Après l’attaque du train, Mr Fogg cherche Passepartout.

• Nature du complément circonstanciel de temps:

Le complément circonstanciel de temps peut être
:
— un groupe nominal
: La nuit, elle surfe sur l’internet.
— un groupe prépositionnel
: Après Noël, toute la famille essaie de faire des économies.
— un adverbe: Soudain, le chien s’est mis à aboyer furieusement.
— un gérondif (en + participe présent)
: En rentrant du bureau, j’achèterai un gâteau chez le pâtissier.
— une subordonnée conjonctive: Pendant que Cédric fait la vaisselle, tu passeras l’aspirateur.
— une subordonnée participe
: Les courses terminées, je ferai un gâteau.

Les adverbes de temps:

avant-hier
hier
aujourd’hui
demain
après-demain
maintenant
à présent
autrefois
jadis
naguère
un jour
alors
toujours
jamais
souvent
quelquefois
parfois
rarement
sans cesse
d’abord
ensuite
puis
encore
tôt, tard
bientôt
tantôt
aussitôt
enfin
tout à coup
soudain
tout de suite
déjà

Les subordonnées circonstancielles de temps:


La conjonction ou la locution conjonctive qui les introduit marque
:
  • soit que l’action subordonnée est antérieure à l’action principale:



locutions conjonctives
: dès que…, aussitôt que…, après que…, une fois que…
— soit que les deux actions, principale et subordonnée, sont simultanées (contemporaines):



locutions conjonctives
: quand, lorsque, en même temps que, chaque fois que, comme, pendant que, tandis que, tant que, aussi longtemps que, à mesure que…

— soit que l’action subordonnée est postérieure à l’action principale
:



locutions conjonctives.
: avant que, avant le moment où…, en attendant que… jusqu’à ce que…

Le mode dans les subordonnées de temps:

Le mode des subordonnées de temps est l’indicatif, sauf avec certaines conjonctions comme
avant que, en attendant que, jusqu’à ce que…
L’action subordonnée n’est pas réalisée mais seulement envisagée. Elle s’exprime au subjonctif:
Ex.
: Je te rapporterai ta raquette avant que tu en aies besoin.

Pour l’expression écrite

1. Ne confondez pas le sens et la valeur grammaticale
:
Le lieu et le temps ne s’expriment pas seulement par des compléments circonstanciels. Ainsi, le lieu peut s’exprimer
— par le sujet de la phrase
: Le carrefour est dangereux.
— par un complément de nom: Je prends le train pour Paris.
— par un COD: Mon jardin longe la grand-route.
2. Quand on coordonne deux subordonnées de temps, la locution conjonctive se reprend par que:
Ex.
: Dès que tu auras… et que
Quand je viendrai… et que…; avant qu’il vienne et qu’il…
3. En français soutenu,
avant que est suivi par un ne sans valeur négative:
Ex.
: Termine ton devoir avant qu’il ne soit trop tard.

Retenons

Le complément circonstanciel complète l’ensemble de la phrase. Il n’est pas essentiel, comme le COD. On peut le supprimer ou le déplacer.
La préposition qui l’introduit n’est pas imposée par le verbe de la phrase.
Le complément de lieu situe le fait dans l’espace. Le complément de temps situe le fait dans le temps. Il peut indiquer la date, la durée, la répétition d’un fait.
Les subordonnées circonstancielles de temps permettent de situer deux faits l’un par rapport à l’autre
: antériorité, simultanéité, postériorité.

Leçon publiée dans Grammaire et expression 5e Nathan