Passion Poupées

La jeune fille, la mort et la poupée

La plus belle poupée du monde a été découverte le 1er mai 1889 à Rome, dans le quartier des Prati, par des archéologues.
Ils découvrirent le sarcophage de Creperia Tryphaena, une jeune Romaine qui avait vécu au IIe siècle après J.C., morte à l’âge de quatorze ans.

À côté des bijoux précieux avec lesquels elle avait été enterrée, on découvrit une poupée avec son trousseau composé de trois petites bagues en or, de deux perles percées, de boucles d’oreilles, de deux petits miroirs d’argent, de deux peignes en os, et d’une petite boîte à bijoux en os et ivoire dont la clef était ajustée sur une bague que la poupée portait encore au pouce de la main gauche le jour de sa découverte…
D’une hauteur de 23 cm, exécutée en ivoire, la poupée comporte une articulation complexe des membres (épaules, coudes, hanches, genoux), grâce à des pivots, alors que la tête et le buste sont sculptés en un seul bloc.
Sa chevelure est tressée en une coiffure compliquée, à la mode sous le règne d’Antonin le Pieux, inspirée des impératrices Faustina et Faustina la jeune, ce qui permet de la dater autour des années 150-160 après J.C.

Plus encore que la virtuosité de la technique, c’est la pleine maturité d’expression artistique, cette tristesse profonde, cette nostalgie accumulée dans la douceur des traits de son visage qui font de la poupée de Triphaena un véritable chef-d’œuvre.
La poupée dévoile tout un univers de tendresse et d’amour dans les relations parents enfants au sein de la famille romaine, peu avant le déclin de l’Empire.
Comments

Les dix questions à se poser avant d'acheter une poupée


Si vous avez décidé de devenir raisonnable, voici dix questions à vous poser avant d’acheter une poupée.

1. Est-ce que j’aime cette poupée
; ai-je envie de l’acheter seulement parce que c’est une bonne affaire?

2. Mon expérience est-elle suffisante pour évaluer cette poupée
? Dois-je consulter plutôt un professionnel?

3. Le corps va-t-il avec la tête de la poupée
? Est-ce que je connais bien les caractéristiques de chaque fabricant?

4. Le prix est-il justifié
?

5. La perruque et le corps sont-ils d’origine ou ont-ils été remplacés
? (les éléments d’origine sont toujours préférables).

6. La poupée a-t-elle été restaurée
? La tête est-elle intacte? Faites ôter la perruque et examinez la porcelaine avec une lampe de poche.

7. Les vêtements sont-ils d’origine? Correspondent-ils à la date de la poupée? Sont-ce des vêtements refaits? Dans ce cas, dans des tissus anciens?

8. La poupée a-t-elle une histoire
? Peut-on vous renseigner à ce sujet?

9. La poupée est-elle représentative de son fabricant
? De sa catégorie?

10. Avez-vous la place de l’exposer
?
Comments

Cérémonie religieuse à Athènes


Il était de coutume dans l’Antiquité, à Athènes comme plus tard à Rome, que la jeune fille devenue pubère déposât sur l’autel d’Arthémis ou d’Aphrodite les poupées qui avaient été les compagnes de son enfance.

Becq de Fouquières cite un fragment de l'invocation que la poétesse Sapho adresse à Aphrodite au VIIsiècle:

"Ne méprise pas le voile pourpre de mes poupées (plaggonôn); c'est moi Sapho qui te consacre ces précieuses offrandes."

Cette cérémonie donnait lieu à des dédicaces dont certaines ont été retrouvées, dont celle-ci, d'auteur inconnu, d'époque hellénistique, qui évoque également ce rite:

« Au moment de se marier [pro gamoio], Timarèta, déesse de Limnes, [a dédié ses poupées], comme il convenait, elle vierge, à la déesse vierge, avec les vêtements de ces petites vierges. En retour, fille de Lêto, étends la main sur la fille de Timarètos et veille pieusement sur cette jeune fille pieuse. »

Adaptation en français moderne:

«Timarète, avant son mariage, consacre à Arthémis Lymnète son tambour, son ballon, la résille qui enveloppait ses cheveux. Elle, vierge, consacre encore à la déesse vierge ses poupées vierges aussi et les toilettes de ses poupées.
Ô fille de Latone, étends la main sur la jeune Timarète et que cette pieuse enfant soit par toi protégée ».
Comments

Conseils pour un achat


Lorsque vous trouvez une poupée de porcelaine chez un marchand, vous devez lui demander de décoller la perruque pour vous assurer de l’état de la porcelaine et pour lire les indications qui sont gravées dans la nuque: le numéro correspondant à la taille, les initiales ou le nom du fabricant.

Si la porcelaine est sale, et que vous soupçonnez un accident, placez une fine torche électrique à l’intérieur de la tête pour observer si la tête présente un “cheveu” ou un “fêle”.
Si celui-ci est récent, il est assez difficile à remarquer.

On peut aussi faire délicatement tinter la porcelaine avec un objet métallique - une bague par exemple
; le son produit vous indiquera si la porcelaine est ou non en bon état.

Un marchand spécialisé et sérieux vous présentera toujours une porcelaine propre et une perruque non fixée.
Comments

Poupées romaines


À Rome, les poupées en os découvertes dans les catacombes du IVsiècle sont nues; le modelé suggère la poitrine, et les incisions indiquent le sexe.

À l'extrémité de la jambe est modelée une chaussure, qui finit élégamment la poupée.

Dans ces catacombes ont également été découvertes des poupées en ébène du II
siècle, et des poupées en ivoire des 2e et IIIsiècles.

Toutes ces poupées disposaient d'accessoires. Outre les vêtements et les bijoux, découverts directement sur la poupée, les fouilles menées en Grèce, en Italie ou en Gaule romaine ont mis au jour des dînettes et du mobilier en terre cuite, fabriqués par les coroplastes.

Petits plats, vases, paniers, cuisinière remplie de vaisselle, petit four, tables, chaises, lits avec coussins, berceaux… sont autant d'éléments énumérés par Anita Klein dans son ouvrage
Child Life in Greek Art
(Columbia University Press, 1932).

http://www.musee-du-jouet.fr/jouetmag/antique.pdf

Comments