Vienne Budapest



Jean-Paul Bled, Histoire de Vienne, Fayard, 1998


Walter Moser et François Latraverse,
Vienne au tournant du siècle, Albin Michel, 1989


Michel Pollack,
Vienne 1900, Gallimard/Folio histoire, 1992


Miklos Molnar,
Vienne Budapest Prague, PUF, 1988


Collectif,
Vienne-Budapest 1867-1918, Autrement Mémoires, 1996


François Fejto, Requiem pour un empire défunt, Seuil/Points histoire, 1993.


Carl E. Schorske,
Vienne fin de siècle, Seuil, 1983


Catherine Horel,
Histoire de Budapest, Fayard, 1999


William M. Johnston,
L’Esprit viennois, PUF/Quadrige, 1991


Jacques Le Rider,
Modernité viennoise et crises de l’identité, PUF/Quadrige, 2000


Jean-Paul Bled,
François-Joseph, Fayard, 1987


John Lukacs,
Budapest 1900, Quai Voltaire, 1994


Critique 517/518 : Budapest, Minuit, 1990


Critique 339-340 : Vienne début de siècle, Minuit, 1975


Revue d’esthétique 9 : Vienne 1880-1938, Jean-Michel Place, 1985


Thomas Medicus,
Villes des Habsbourg, Le Promeneur/Le Cabinet des Lettrés, 1995


Jean Béranger,
Histoire de l’empire des Habsbourg, Fayard, 1990


Istvan Bibo,
Misère des petits États d’Europe centrale, Albin Michel, 1993


Milo Dor,
Mitteleuropa, mythe ou réalité, Fayard, 1999


 
Mythe, grandeur et décadence


Peter Altenberg, Esquisses et nouvelles esquisses viennoises, traduit de l’allemand par M. Couffon, Actes Sud, 1989


Hermann Broch,
Les Somnambules, traduit de l’allemand par P. Flachet et A. Kohn, roman, Gallimard/L’Imaginaire, 1990


Hemitio von Doderer,
Les Fenêtres éclairées, traduit de l’allemand par P. Deshusses, roman, Rivages, 1990


Theodor Fontane,
Le Stechlin, traduit de l’allemand par J. Legrand, roman, Hachette/Biblio romans, 1998


Franz Grillparzer,
Le Musicien des rues, traduit de l’allemand par J. Lajarrige, roman, Jacqueline Chambon, 2000


Zsolt Harsanyi,
La Vie de Liszt est un roman, traduit de l’hongrois par F. Gal, roman, Actes Sud/Babel, 1993


Hugo von Hofmannsthal,
Le Chevalier à la rose, traduit de l’allemand par J. Verdeaux, comédie, Gallimard/Folio théâtre, 1997


Alexandre Lernet-Holenia,
Le Baron Bagge, traduit de l’allemand par F. Dupingrenet Desroussilles et F. van de Kerckove, roman, Actes Sud/Babel, 1993


C. S. Mahrendorff,
Et ils troublèrent le sommeil du monde, traduit de l’allemand par J.-C. Capèle, roman, Fayard, 1999


Sandor Marai,
Les Braises, traduit du hongrois par M.-G. Régnier, roman, Albin Michel/Les grandes traductions, 1995


Robert Musil,
Le Désarroi de l’élève Törless, traduit de l’allemand par P. Jacottet, roman, Seuil/Points, 1995


Robert Musil,
L’Homme sans qualités (2 tomes), traduit de l’allemand par P. Jacottet, roman, Seuil/Points, 1995


Arthur Schnitzler,
Vienne au crépuscule, traduit de l’allemand par R. Dumont, roman, Hachette/Biblio romans


Adalbert Stifter,
Tourmaline, traduit de l’allemand par B. Kreiss, nouvelles, Jacqueline Chambon/Métro, 1990


Lajos Zilahy,
Les Dukay, traduit de l’anglais par P. Singer, roman, Gallimard/Folio, 2000


Lajos Zilahy,
Le Siècle écarlate, traduit de l’anglais par G. Chahine, roman, Mercure de France/Bibliothèque étrangère, 2000


Stefan Zweig, La Pitié dangereuse, traduit de l’allemand par A. Hella, roman, Grasset/Cahiers rouges, 1983



Dissolution de la Mitteleuropa


Karl Kraus, Les Derniers jours de l’humanité, traduit de l’allemand par J.-L. Besson et H. Christophe, tragédie, Agone/Marginales, 2000


Hermann Lenz,
Les Yeux d’un serviteur, traduit de l’allemand par M.-F. Demet, roman, Rivages, 1987


Alexandre Lernet-Holenia,
Le Régiment des deux-Siciles, traduit de l’allemand par B. Weiss, roman, Actes Sud/Babel, 1996


Sonia Morgenstern,
Le Fils du fils prodigue, traduit de l’allemand par B. Authier, roman, Liana Levi/Littérature, 1998


Gregor von Rezzori,
L’Hermine souillée, traduit de l’allemand par L. Servicen, roman, Gallimard/Du monde entier, 1961


Rainer Maria Rilke,
Journaux de jeunesse, traduit de l’allemand par P. Jacottet, journal, Seuil/Le don des langues, 1989


Joseph Roth,
La Marche de Radetzky, traduit de l’allemand par B. Gidon et A. Huriot, roman, Seuil/Points, 1995


Joseph Roth,
La Crypte des capucins, traduit de l’allemand par B. Gidon, roman, Seuil/Points, 1996


Franz Werfel, Le Passé ressuscité, traduit de l’allemand par L. Faisans-Maury, roman, Stock/Bibliothèque cosmopolite, 1990


Stefan Zweig,
Le Monde d’hier, traduit de l’allemand par S. Niemetz, témoignage, Belfond, 1993