#ffffff
x
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Pour en savoir plus, consultez notre charte.

Baudelaire

LE BALCON

Les Fleurs du Mal

XXXVI - Le Balcon


Mère des souvenirs, maîtresse des maîtresses,
Ô toi, tous mes plaisirs ! ô toi, tous mes devoirs !
Tu te rappelleras la beauté des caresses,
La douceur du foyer et le charme des soirs,
Mère des souvenirs, maîtresse des maîtresses !

Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon,
Et les soirs au balcon, voilés de vapeurs roses.
Que ton sein m’était doux ! que ton cœur m’était bon !
Nous avons dit souvent d’impérissables choses
Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon.

Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées !
Que l’espace est profond ! que le cœur est puissant !
En me penchant vers toi, reine des adorées,
Je croyais respirer le parfum de ton sang.
Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées !

La nuit s’épaississait ainsi qu’une cloison,
Et mes yeux dans le noir devinaient tes prunelles,
Et je buvais ton souffle, ô douceur ! ô poison !
Et tes pieds s’endormaient dans mes mains fraternelles.
La nuit s’épaississait ainsi qu’une cloison.

Je sais l’art d’évoquer les minutes heureuses,
Et revis mon passé blotti dans tes genoux.
Car à quoi bon chercher tes beautés langoureuses
Ailleurs qu’en ton cher corps et qu’en ton cœur si doux ?
Je sais l’art d’évoquer les minutes heureuses !

Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis,
Renaîtront-il d’un gouffre interdit à nos sondes,
Comme montent au ciel les soleils rajeunis
Après s’être lavés au fond des mers profondes ?
— Ô serments ! ô parfums ! ô baisers infinis !



Charles Baudelaire - Les Fleurs du mal - Spleen et idéal



Étude du texte

Poème qui tourne autour du thème du souvenir en amour et pose la vieille question des Romantiques : que sont devenus ces moments d’amour absolu d’autrefois ? Subsistentils quelque part ? Peuvent-ils renaître et à la suite de quelle opération plus ou moins magique ?

C’est la question posée par Lamartine dans
Le Lac vers 4144, par Hugo dans Tristesse d’Olympio vers 109 sq., par Musset dans Le Souvenir, vers 41.

Mais tout est différent dans la manière d’orchestrer le thème, le cadre délibérément banal et urbain, les procédés de la réminiscence, le ton sentimental et l’expression de la nostalgie.

[…]
1. L’intimisme urbain du décor

a) Les liens de l’urbanisme et de l’intimisme

b) rétrécissement progressif de l’espace

c)
Le prosaïsme de certains vers ou de certains mots


2. La réminiscence et ses procédés


a) « les minutes heureuses »

b) la « sorcellerie évocatoire »

répétition et exclamation obsédantes

les anaphores

les interrogations

la multiplication des sensations

la progression sensorielle


3. Un certain ton sentimental et une certaine nostalgie


Conclusion


Notes


Documents

Jugements

Poème universellement admiré, mis en musique par Debussy (Cinq poèmes de Baudelaire 18851889).



TEXTES COMPLÉMENTAIRES


SAINTE-BEUVE, Joseph Delorme. VŒU
Walter BENJAMIN, Charles Baudelaire, un poète lyrique

J.-P. RICHARD, Pages Paysages, in Microlectures II, Seuil, 1985



Dossier de 24 pages:

A. explication du poème

Les interprétations de différents critiques et commentateurs :

P. Flottes (Baudelaire l’homme et le poète Perrin, 1922

• BlinCrépet

J.-P. Weber (Genèse de l’œuvre poétique Gallimard, 1960

J.-D. Hubert, L’esthétique des Fleurs du Mal, essai sur l’ambiguïté poétique, Genève, Cailler, 1953.

R. Galand, Baudelaire, poétique et poésie, Nizet, 1969.

H. Peyre Connaissance de Baudelaire Corti, 1951

 Antoine Adam, édition des Fleurs du Mal, avec introduction, relevé des variantes et notes, Garnier, 1961.

R. B. Chérix, Commentaire des Fleurs du Mal, essai d’une critique intégrale, avec introduction, concordances, références, commentaires, notes, index, Droz-Minard, 2e édition, 1962.

M. Ruff L’esprit du mal et l’esthétique baudelairienne, Colin 1955




pour obtenir le fichier électronique complet de 24 pages en pdf:
Participation de 3,99 euros aux frais d’hébergement du site.

Après le règlement, vous recevrez un lien de téléchargement sécurisé, valable une seule fois et pendant 24 heures.

Si vous utilisez un logiciel antispam, de type "Avast": attention! votre lien de téléchargement risque d'être dirigé vers votre dossier de courrier indésirable. Surveillez celui-ci !