Bibliographie


L’inconstant (comédie, 1781)

Dialogue entre un prêtre et un moribond (1782)

Le prévaricateur (tragédie, 1783)

La folle épreuve ou le mari crédule (comédie, 1783)

Les 120 journées de Sodome ou l’école du libertinage (1785)

La vérité (1787)

Aline et Valcour (1786, publié en 1795)

Historiettes, contes et fabliaux (1788)

Les crimes de l’amour (1788)

Les infortunes de la vertu (1ère version de Justine, 1787)

Justine ou les malheurs de la vertu (1788, publié en 1791)

Eugénie de Franval (1788)

Catalogue raisonné des Œuvres de M. Sxxx. (1788)

La philosophie dans le boudoir (1795)

La nouvelle Justine (1797)

L’Histoire de Juliette (1797)


Éditions


Œuvres complètes, Cercle du livre précieux, Tchou, 15 vol. 1962.

Œuvres complètes, édition Pauvert, 29 vol. (contenant le théâtre) 1959-67.

Lettres et Mélanges littéraires écrits â Vincennes et à la Bastille, Dijon, Borderie, 1980 et sq.

Théâtre, éd. Pauvert.

Œuvres, édition Michel Delon, Gallimard, collection de la Pléiade tome 1, 1990; tome 2, 1995; tome 3, 1998. (ne contient que les romans)


Plusieurs titres sont disponibles dans des collections de poche.


Biographies


On peut se limiter salutairement à Maurice Heine, Lély, Pauvert et Lever.


Delon Michel, Les Vies de Sade, t.I : « Sade en son temps » et « Sade après Sade » t.II : « Sade au travail », éditions Textuel, 2007

Heine Maurice, Chronique sadiste, 1933.

 Heine Maurice, Le Marquis de Sade, édition Gilbert Lély, Gallimard, 1950.

Lély Gilbert, D. A. F. de Sade, Seghers, 1948.

Lély Gilbert, Vie du marquis de Sade, 2 vol. Gallimard, 1952-57, nouvelle édition en un vol. Pauvert, 1965. rééd. augmentée. Garnier, 1982.

Lever Maurice, D.A.F., marquis de Sade, Fayard, 1991.

Pauvert Jean-Jacques, Sade vivant, 2 vol., Laffont, 1996.
(Aucun sadien ne veut voir en Sade un sadique…)

Thomas Chantal, Sade, coll. « Écrivains de toujours », Seuil, 1996.


Bibliographie*

Ouvrages

Apollinaire Guillaume, L’œuvre du marquis de Sade, Bibliothèque des curieux, 1909.

Bataille Georges, La littérature et le mal, Gallimard, 1957.

Bataille Georges, Les larmes d’Éros, Pauvert, 1961.
(«Rien ne serait plus vain que de prendre Sade à la lettre »; Bataille fait de Sade une victime.)

Barthes Roland, Sade, Fourier, Loyola, Seuil, 1970, rééd. 1980.

• 
Beauvoir Simone de, Faut-il brûler Sade? Gallimard, coll. Idées, 1972, après une première publication dans Les Temps modernes.
(« En prison entre un homme, il en sort un écrivain »)

Blanchot Maurice, Lautréamont et Sade, Éditions de Minuit, 1949.

Blanchot Maurice, « L’inconvenance majeure » in L’Entretien infini, Gallimard, 1969.
(«Écrire est la folie propre de Sade »).

Blanchot Maurice, Sade et Restif de la Bretonne, Éditions Complexe, 1986.

Blin Georges, Le sadisme de Baudelaire, Corti, 1948.

Brix Michel, Sade et les félons, Éditions de la Chasse au snark, 2003.

Brochier Jean-Jacques, Le marquis de Sade et la conquête de l’unique, Losfeld, 1966.

Didier Béatrice, Sade, essai, Gonthier Denoël, 1976.

• 
Didier Béatrice, Sade, une écriture du désir, Denoël-Gonthier, 1976.

Fauville Henri, La Coste. Sade en Provence, Aix-en-Provence, Édisud. 1984.

Fauskevag S. E., Sade et le surréalisme, Norvège-Toulouse, Privat, 1982.

• 
Foucault Michel, Histoire de la folie à l’âge classique, Gallimard, 1972.

Hénaff Marcel, Sade, l’invention du corps libertin, P.U.F., 1978.

Hoffmann D., Die Figur des Libertin, Frankfurt am Main New York, 1984.

Klossowski Pierre, Sade mon prochain, Seuil, 1947, rééd. augmentée 1967.

Laborde A., Sade romancier, Neuchâtel, la Baconnière, 1974.

Lacan Jacques, «Kant avec Sade», Écrits, Seuil, 1966.

Lacombe R., Sade et ses masques, Payot, 1973.

Langaa Traut Françoise, Lectures de Sade, A. Colin, 1973.

Le Brun Annie, Les châteaux de la subversion, Gallimard, Essais, Folio, 1986.

Le Brun Annie, Sade, allers et détours, Plon, 1989.

Lebrun Annie, Soudain, un bloc d’abîme, Sade, Gallimard, Essais, Folio, 1993.

Pauvert Jean-Jacques, L’affaire Sade, Pauvert, 1957.

Roger Philippe, Sade, le Philosophe dans le pressoir, Grasset, 1976.

Sollers Philippe, Sade contre l’Être suprême, Gallimard, 1996, réédition novembre 2014.

• 
Thomas Chantal, Sade l’oeil de la lettre, Payot, 1978, réédité sous le titre Sade: la dissertation et l’orgie, Rivages poche, N°384, 2002.



Articles de revues, ouvrages collectifs


Le marquis de Sade, Colloque Aix-en-Provence, 1966, Armand Colin, 1968.

Sade, écrire la crise, Colloque Cerisy, dir. M. Camus et Ph. Roger, Belfond, 1983.

Europe, oct. 1972.

Tel quel, 1968, n° 28: La pensée de Sade

Obliques, n° 12-13.

CRYLE Peter, « État présent de la critique sadienne », in Dix-huitième siècle, n° 31, 1999.

• Delon Michel, « Dix ans d’études sadiennes (1968-1978) », Dix-huitième siècle N°11, 1979.

Deprun Jean, « Sade et le rationalisme des Lumière », Raison présente, 1967.


Deprun Jean, avec une rare précision, pointe que la plupart des dissertations que Sade place dans la bouche de ses héros sont recopiées à partir d’ouvrages philosophiques de son temps. La philosophie de Sade se nourrit d’emprunts très exactement repérés, et qu’il a détournés, inversés, pour appuyer ses démonstrations.


- « Quand Sade récrit Fréret, Voltaire et d’Holbach », in Roman et lumières au 18è siècle, Éditions Sociales, 1970, pp. 331-340, repris dans Obliques 12/13.

- « La Mettrie et l’immoralisme sadien » in
La Bretagne littéraire au XVIIIe siècle, Tome 83, n° 4, 1976.

- « Sade et l’abbé Bergier » in
Raison présente, n° 67, 1983.

LEDUC Jean, « Les sources de l’athéisme et de l’immoralisme du marquis de Sade », in Studies on Voltaire, vol. 68, 1969.

et une belle étude sur les emprunts à Voltaire
:

DELON Michel, « Sade et la réécriture des Questions de Zapata », in « Voltaire et ses combats », Dir. KÖLVING & Christiane MERVAUD, Voltaire Foundation, 1997, Tome 2


Filmographie


Bergmann Ingmar, La Marquise de Sade (Markisinnan de Sade): téléfilm suédois (1992)

Brook Peter, Marat-Sade, 1967 — adaptation de la pièce de Peter Weiss.

Bunuel Luis, L’Âge d’or

Jacquot Benoît, Sade, 2000, d’après le roman de Serge Bramly : Sade, La Terreur dans le boudoir, Paris, Grasset, 2000.

Pasolini, Pierre Paolo, Salo ou les 120 journées de Sodome, 1975.


Fictions

Mishima Yukio, Madame de Sade, Gallimard 1976, trad. André Pieyre de Mandiargues.

Weiss Peter, La persécution et l’assassinat de Jean-Paul Marat représentés par le groupe théâtral de l’hospice de Charenton sous la direction de Monsieur de Sade, Ed. Seuil, 1965.