x
(null)


Les fabricants allemands de poupées de porcelaine




Capture d’écran 2018-02-04 à 16.55.40


Des têtes de poupées allemandes en biscuit ont été fabriquées dans les années 1860.

Mais c’est en 1870 que le biscuit se répandit largement, et l’on fabriqua des têtes de poupée en grande quantité.

C’est dans la région de Sonneberg, en Thuringe, que l’industrie de la poupée se développa.

Lorsque le type de poupée « bébé » naît en France à la fin des années 1870 et au début des années 1880, on créa des visages semblables en Allemagne.

La qualité des produits dépendait beaucoup du fabricant.

Les meilleurs, Kesner et Simon & Halbig, furent sollicités par de nombreux fabricants pour créer des têtes selon leurs propres modèles.

À partir de 1890, les pays importateurs exigèrent que le pays d’origine soit marqué sur la poupée : les fabricants apposèrent alors leur nom et parfois le numéro de moule et la taille, marques qui sont extrêmement utiles aux collectionneurs d’aujourd’hui.

Vers les années 1900, les poupées allemandes étaient beaucoup moins chères que les Françaises, et le marché allemand a détrôné la France sur le marché européen et en Amérique.


Abicht & Company
1897-1914
llmenau, Thuringe


Abt & Franke
1865-1922 Hanovre, Prusse

Alt & Koch
1882-1920 Ohrdruf, Thuringe

Alt, Beck & Gottschalck (ABG) 1854-1941

Nauendorf près d'Ohrdruf, Stutzhaus, Allemagne
La fabrique a été fondée en 1854, et possédait sa propre manufacture de porcelaine. Dans les années 1880, elle exportait de grandes quantités de têtes aux USA. plus de 50 numéros de moules entre 639 à 1304
Ils produisirent des poupées en biscuit ou en porcelaine avec des corps todler, en tissu ou en composition.



Armand Marseille

(marque : AM) 1885-1950
Sonneberg et Koppelsdorf, Thuringe, Allemagne
Armand Marseille est l'un des fabricants de tête de poupée en biscuit les plus prolifiques et les plus connus au monde. Le fondateur est né en 1856 à Saint-Pétersbourg, en Russie ; il était le fils d'un architecte huguenot et a émigré en Allemagne avec sa famille après 1860. En 1884, il a acheté l'usine de jouets de Mathias Lambert à Sonneberg et en 1885 a acquis l'usine de porcelaine de Liebermann & Wegescher à Koppelsdorf ; son empire dans le monde de la poupée a commencé. De 1900 à 1930, on rapporte que Marseille produisait 1 000 têtes de poupées en biscuit, fabriquait des poupées bébé, des poupées et des personnages en biscuit, en tissu, en chevreau ou en corps de composition, la plupart avec des yeux de verre. On trouve des moules de poupée de 370 (tête-buste sur un tissu ou corps d'enfant) et 390 (tête sur un corps de composition). Il est intéressant de noter que Marseille n'a pas produit le corps de ses poupées, mais a acheté celles d'autres fabricants de poupées. En 1919, Ernst Heubach et Marseille ont fusionné et formé l'usine de Porcelaine Unie de Koppelsdorf (Vereinigte Koppelsdorf Porzellanfabrik vorm Armand Marseille et Ernst Heubach). En 1932, les deux compagnies se séparèrent.

AM s’illustra surtout avec le modèle « Dream Baby » produit entre 1924 et 1938, qui figure parmi les poupées les plus populaires de tous les temps et fut très souvent copié (moule 351 à bouche ouverte et moule 341 à bouche fermée).

Le modèle de poupée le plus courant est le N° 390, fabriqué entre 1900 et 1938.

La qualité est variable, même pour un même numéro de moule.

Les noms des poupées étaient : poupée Alma, poupée Bessie, poupée Columbia (faite pour CM Bergmann, poupée Darling, poupée Duchess, poupée Florodora, poupée Lilly, poupée Lissy, poupée Mabel, poupée Miss Millionaire, poupée My Companion, poupée My Dearie, belle poupée, ma poupée Playmate, Ma chérie poupée, Notre Anne poupée, poupée de Rosebud, Daisy Dimple poupée ou soleil poupée, Dainty Dorothy poupée, poupée Baby Betty, poupée Baby Florence, poupée de beauté, poupées Jubilee, poupée Majestic, poupée Princess, poupée Queen Louise, Rosebud, Petite sœur, Fany.
numéros de moules de poupées :
93, 95, 101, 121, 189, 200, 205, 210, 210e, 223, 225, 230, 231, 232, 233, 234, 240, 241, 242, 244, 246, 248, 250, 251, 252, 253, 254, 255, 256, 258, 259, 260, 266, 270, 273, 276, 300, 309, 310, 314, 318, 320, 322, 323, 324, 325, 326, 327, 328, 329, 333, 340, 341, 341K, 341Ka, 342, 345, 347, 350, 351, 351K, 352, 353, 353K, 354, 356, 360a, 362, 363, 369, 370, 371, 372, 375, 376, 377, 378, 382, ​​384, 390, 390, 391, 395, 396, 398, 399, 400, 401, 406, 410, 411, 414, 449, 450, 451, 452, 452 H, 453, 454, 458, 500, 504, 505, 510, 513, 515, 516, 518, 519, 520, 540, 541, 542, 550, 550a, 551, 551K, 560, 560a, 580, 570, 580, 590, 599, 600, 620, 621, 630, 640a, 640b, 670, 696, 700, 701, 710, 711, 750, 760, 790, 800, 810, 820, 900, 920, 927, 950, 951, 957, 966, 970, 971, 971a, 972, 973, 975, 980, 982, 984, 985, 990, 991, 992, 993, 995, 996, 997, 1321,1330, 1333, 1353, 1361, 1369, 1370, 1374, 1376, 1500, 1776, 1890, 1892, 1893, 1894, 1895, 1896, 1897, 1898, 1899, 1900, 1901, 1902, 1903, 1905, 1909, 2000, 2010, 2015, 2542, 2966, 3066, 3091, 3093, 3200, 3300, 3500, 3600, 3700, 4008, 5990, 201013, CAMA.
Note : les moules de poupée 800 et 201013 ont un dispositif de parole activé par un levier dans la tête de la poupée, le moule de poupée 452 est un type de Shirley Temple percé, le moule de poupée 452H est une poupée moulée Shirley Temple.



Bärh & Pröschild

1871-1919
Ohrdruf, Allemagne
Bahr & Proschild fabriquait des poupées en porcelaine, en biscuit et en celluloïd (la marque de Buporit de 1911 était utilisée sur des poupées en celluloïd) et fournissait des têtes de poupées et des pièces à d'autres sociétés : Bruno Schmidt, Kley & Hahn, Heinrich Stier et probablement d'autres.
La firme produisit des poupées de qualité à partir de 1870. Bruno Schmidt prit la direction de l’affaire en 1918.


Belton

1870-1900
Les poupées de type Belton ne sont attribuées à aucun fabricant de poupées anciennes, les poupées sont probablement allemandes, mais généralement attribuées aux Français : des poupées de type Belton ont été fabriquées dans les deux pays.
Les caractéristiques communes des poupées de type Belton sont : une tête en forme de dôme avec un trou central, des sourcils à plumes lourdes, des yeux de verre, des cils peints en haut et en bas, une bouche fermée, une mentonnière, des oreilles non percées, un corps à soufflets avec bras inférieurs en biscuit
On trouve des poupées de type Belton de 9 "à 24" de hauteur, habituellement une tête creuse en biscuit sur un corps articulé, mais on trouve parfois une tête-buste en biscuit sur un corps d'enfant. Les poupées de type Belton n'ont pas d' initiales ou de symboles de fabricants de poupées, elles sont seulement marquées d'un numéro de taille ou d'un numéro de moule. 
Quelques numéros de moule ou de taille de poupée de type Belton identifiés : 10, 50, 100, 117, 120, 122, 129, 137, 154, 183, 185, 190, 193, 3095

Bing Brothers & Co

1882-1932

La Bing Brothers Art Doll Company a été fondée par les frères Ignaz et Adolf Bing, s'appelait aussi Bing Werke ou Bing Wolfe Corporation et réorganisée en 1917 sous le nom de Continental Supplies Center Concentra AG, la plus grande entreprise de jouets du monde à l'époque. Pendant la Première Guerre mondiale, ce fut la seule usine de jouets à Nuremberg, en Allemagne, qui n'a pas fermé.
Bing est surtout connu pour ses poupées d'art en feutre qui concurrençaient les poupées Käthe Kruse et Lenci.
En 1928, la Bing Brothers Art Doll Company était devenue une grande société qui comptait trente et une filiales comptant 4 000 employés, dont Louis Wolf qui fabriquait des poupées en biscuit de marque LWC, LW. & C., LW & Co., avec des têtes en biscuit par Hertel, Schwab & Co poupée moule 152 et tête de biscuit Schuetzmeister & Quendt poupée moules 201, 301.

Bruno Schmidt

1898-1930
Waltershausen, Allemagne
Les poupées Schmidt en biscuit sont très recherchées par les collectionneurs pour leur qualité et ont été achetées auprès de la société Bar & Proschild. Elles portent souvent les marques des deux sociétés.
Le marquage de Bruno Schmidt à droite ; BSW dans un cœur et les épées croisées de Bahr Proschild, plus deux ensembles de nombres des moules : les numéros à trois chiffres 425, 426 et 500 de Bahr & Proschild et le numéro à quatre chiffres 2000 de Bruno Schmidt. Bruno Schmidt est probablement surtout connu pour les moules de poupée Tommy Tucker 2048, 2084, 2096 et le moule de poupée Wendy 2033.
Bruno Schmidt a acquis la société Bahr & Pröschild en 1919, en plus des poupées en biscuit,
Bruno Schmidt a également réalisé des poupées de celluloïd et des demi-poupées en biscuit à l'usine Bahr & Proschild.


Buhl & Sohn

1780-1920
marque de poupée : HBSG


Carl Bergner (CB)

1860-1930
Sonneberg, Thuringe Il est surtout connu pour ses poupées en biscuit multi-face brevetées pour la première fois en 1904-1905. Les poupées ont deux ou trois faces chacune avec une expression différente : pleurer, rire, dormir, visages blancs ou noirs, qui peuvent être tournés en haut de la tête.
Les poupées de tête en biscuit ont un corps en tissu avec des membres de composition ou tout le corps articulé de composition.
Bergner a également fabriqué des têtes de poupées en biscuit à face unique de haute qualité. Certaines têtes de poupées en biscuit Bergner ont été fabriquées par Simon & Halbig.
Numéros de moules identifiés : 407 450 527 725


Carl Knoll

(marque : CK)
1842-1945
Carl Knoll a construit sa première usine de porcelaine en 1842 à Fischern, en Allemagne près de Karlsbad, en Bohême et à la frontière de l'Autriche, cette usine de porcelaine est également appelée Karlsbad Porzellanfabrik.
En 1886 Knoll a prétendu qu'il avait la meilleure argile de porcelaine, qu'il a vendue à d'autres compagnies allemandes.
Knoll est probablement mieux connu pour ses nombreux articles de vaisselle en porcelaine trouvés aujourd'hui et, en 1909, Knoll a enregistré trois têtes de poupées en porcelaine.
Carl Knoll a utilisé la marque de poupée : initiales CK entrelacées et le moule de poupée 293, 701, 1906.

Carl Trautmann

1884-1930
Finsterbergen, Thuringe, Allemagne, puis à Catterfelder
En 1900, ils fabriquaient des poupées à rotule de la meilleure qualité. En 1904, ils offraient aussi des poupées mécaniques à chaîne de traction et des poupées parlantes avec des soufflets.
Certaines têtes de poupées en biscuit ont été fabriquées pour Simon Trautmann par Simon & Halbig
Numéros de moules : 91, 200, 201, 205, 206, 207, 208, 209, 210, 217, 218, 219, 220, 262, 263, 264, 265, 270, 502, 1100, 1200, 1357
1910 Mein Sonnenschein puppen (poupée My Sunshine), Mein Herz puppen (poupée My Heart 200, 219), 1922 Kleiner Sonnenschein puppen (poupées Little Sunshine en papier mâché).


Closter Veilsdorf

1760-1930
moule de poupées : 500, 503, 532, 900

Conta & Bohme

1804-1937


Crämer & Héron

1892-1920
moule de poupées : 22, 1893


Cuno & Otto Dressel

(casque ailé) 1789-1942
Sonneberg, Allemagne
La firme a été fondée en 1789. Elle a eu un grand rôle dans l’exportation des jouets allemands. Dressel a acheté des têtes de poupées en biscuit de fabricants renommés tels que : Simon & Halbig, Ernst Heubach, Gebrüder Heubach, Limbach, Armand Marseille et Schoenau & Hoffmeister.
Le plus gros client américain de Dressel était Butler Brothers. Au fil des ans, Cuno & Otto Dressel a produit des poupées de biscuit, de celluloïd, de porcelaine, de composition, de pâte dure, de papier mâché, de cire ou de bois.


DEP
1880
France ou Allemagne. Les poupées de type DEP sont appelées ainsi car elles ont seulement la marque DEP, plus un numéro de taille incisé sur la nuque des poupées. Aucune autre marque de marque de poupée, aucune lettre, aucun symbole ou numéro de moule n'est présent
Sur une poupée française DEP est une abréviation de Déposé, sur une poupée allemande, DEP est une abréviation de Deponirt
Les premières poupées DEP ont une bouche fermée, les poupées plus tardives ont une bouche ouverte, certaines poupées DEP peuvent avoir une tête ou un corps estampillé Jumeau, certaines têtes de biscuit DEP plus tard auraient été fabriquées par la société Simon & Halbig.


Dornheim, Koch & Fischer (DKF)

1860-1937
poupée marque XV sur DKF, poupée moule 882


Ernst Bohne

1854-1930
marque de poupée : symbole d'ancre EB


Escher & Bierschenk

1880-1930
Sonneberg, Thüringe, Allemagne

surtout connu pour ses poupées Baby ou Child en biscuit, Bierschenk fabriquait également des poupées en tissu. Le seul moule de poupée Bierschenk connu est le 616 de 1910.


Fleischmann & Bloedel

1873-1926
Fürth, Sonneberg, Allemagne
Fleischmann & Bloedel fabriquaient des bibelots, des poupées ou des figurines de porcelaine, tôle, fer, bois, cire et papier mâché, des jouets qui bougeaient et jouaient de la musique, des poupées automates qui marchaient et /ou parlaient.
En 1899, Fleischmann & Bloedel rejoint l'alliance des fabricants de poupées françaises SFBJ avec Salomon Fleischmann comme premier directeur.
Eden bébé


Franz Schmidt

1890-1937
Georgenthal, Thuringe, Allemagne

Franz Schmidt a fondé sa société en 1890, également connue sous le nom de Puppenfabrik Georgenthal. Simon Halbig a fourni les têtes de biscuit, conçues spécifiquement pour les poupées de Franz Schmidt.
Schmidt était très innovant dans l'industrie de la poupée, offrant de nombreuses améliorations telles que joints de bois améliorés, narines percées (appelées reniflards), languette mobile, barre oculaire et boîtes vocales pour poupées. Il fut le premier à fabriquer des bébés de caractère dotés d’yeux dormeurs.
Franz Schmidt fait des poupées de taille 6 à 42" de haut, le visage Dolly, des personnages bébé et poupées de caractère avec des têtes en biscuit, verre ou yeux peints, corps d'enfant ou de la composition, qui sont tous très haute qualité. Parfois, un z se trouve dans le marquage de poupée de Schmidt, ceci est censé représenter « zentimètre », allemand pour « centimètre ».

Franz Schmidt enregistré les noms de poupées : 1909 Cellulobrin, 1910 Tausendschöchen = Daisy et 1913 Little Boy Blue.


Fritz Bartenstein Dolls

1880-1905
Schoenau Fritz Bartenstein, inventeur et propriétaire d’une fabrique de poupées, a d'abord été employé dans l'industrie de la poupée à Schoenau, dans une fabrique de poupées en porcelaine en 1864. En 1880, il a déposé son premier brevet pour une poupée multi-face avec une chaîne de traction dans la tête qui transforme les visages logés à l'intérieur d'un capuchon et une deuxième corde à l'intérieur du torse, qui faisaient simultanément pleurer la poupée. Les têtes de poupée sont en cire, en composition ou en biscuit avec deux faces de poupées l’une riant l’autre en pleurs, des poupées blanches ou noires ou un visage blanc et un visage noir.


Gebruder Beck & Glaser (TPK)

1897-1941

Gebrüder Ohlhaver
REVALO

(marque : cercle avec croix de st André)
1912-1928
Sonneberg, Allemagne
Fondé par les frères Jonny Paulas Gerhard et Heinrick Ohlhaver en 1912, les propriétaires ont immortalisé leurs noms avec la célèbre marque Revalo - qui est le patronyme Ohlhaver orthographié à l'envers phonétiquement sans les HH muets.
Les têtes de poupées en biscuit d'Ohlhaver provenaient de plusieurs usines de porcelaine : Ernst Heubach (1919 tête pivotante brevetée Jgodi par Johann Gottlieb Dietrich), Heubach Gebruder et Carl Harmus Porzellanfabrik Mengersgereuth, ce dernier fabricant est identifié par un X dans un cercle dans le marquage.
Gebrüder Ohlhaver a vendu des poupées de caractère représentant un enfant en bas âge, des poupées bébé et des poupées Dolly Face de 8 à 28" de hauteur avec une composition articulée ou des corps de chevreau, tous de très bonne qualité.
Les poupées Revalo attirent les collectionneurs car elles sortent de l’ordinaire.

Les noms de poupées Ohlhaver sont : 1913 Poupées Revalo représentant un enfant en bas âge, munies d'une languette, avec une chemise ou une robe, certaines avec des voix de maman dans la tête de porcelaine, des poupées pivotantes Igodi, 1921 Poupée Bébé Princesse et poupée My Queen, 1925 + des poupées marcheuses.


George Borgfeldt

1881-1959
George Borgfeldt & Company était basée à New York City aux États-Unis et fondée par George Borgfeldt (1833 - 1903), Marcell et Joseph L. Kahle, importateur de poupées, assembleur de poupées pour les marchés américains et canadiens et distributeur de poupées.
Borgfeldt détenait les droits de distribution de nombreuses poupées de fabricants européens tels que : Bähr & Pröschild, Buschow & Beck et Karl Standfuss, Heinrich Handwerck, Käthe Kruse, Kammer & Reinhardt, JD Kestner, Armand Marseille et Steiff, ainsi que d'autres.
Les têtes de poupées en biscuit Borgfeldt ont été fabriquées pour eux par plusieurs fabricants de poupées allemandes ; Alt, Beck & Gottschalck, Kling & Co., Armand Marseille, Max Schelhorn et Simon & Halbig.

Heinrich Handwerck

(HH) 1876-1932
Waltershausen, Thuringe, Allemagne
Les poupées Heinrich et Minna Handwerck furent fabriquées à partir de 1876 jusqu'à leur achat par Kammer & Reinhardt en 1902 après le décès de Heinrich Sr. à l'âge de 44 ans. Après 1921 Heinrich Handwerck Jr. décida de fonder l'usine à Gotha près de Waltershausen.
K & R a continué à produire les moules Handwerck au moins jusqu'en 1932. Entre cette période, ils ont ajouté « oHG » au marquage.
Les têtes de poupées en biscuit de Handwerck ont ​​été conçues par Handwerck, mais produites par Simon & Halbig et sont de haute qualité et de fabrication fine qui a continué sous la propriété de K & R.
numéros de moules de poupées et noms commerciaux : 69, 79, 89, 99, 109, 119, 139, 160, 189, 199, 420, huit étoiles pointu + mots français ou allemand, Cut Bébé, Bébé Cosmopolite, Bébé de Recalme, Bébé Superior, Made in Germany + une tête bas du fer à cheval + Hch # H, HH, HW, HW, Allemagne + HANDWERCK + Halbig, poupées Elaine, La Belle, La Bonita et Lotti,
un timbre de marque encré sur le corps pour poupée Lady DR n ° 100297 en 1897 avec une tête de poupée Simon & Halbig 1159.

Hertel & Schwab

1910-1930
Hertel, Schwab & Company a été fondée par August Hertel et Heinrich Schwab, tous deux designers de poupées et un partenaire mineur, Hugo Rosenbush, qui était un peintre de porcelaine. Ils étaient aussi connus sous le nom de Stutzhauser Porzellanfabrik.
Certaines poupées ont été faites exclusivement pour le marché américain.
Ils ont également produit des têtes en biscuit pour d'autres entreprises de poupées allemandes ; Kley & Hahn, Konig & Wernicke (moules de poupées 133, 135, 138, 158, 160, 161, 162, 166, 167, 169, 180), Albert Schachne (moule de poupée 148), Strolbel & Wilken (moule de poupée 163), Rudolf Walch (moule de poupée 142), Wiesenthal, Schindel & Kallenberg (moule de poupée 150) et peut-être d'autres. Ils ont fait des poupées Character Baby, Character Child et Dolly Face, toutes de très bonne qualité.
Hertel, Schwab : numéros de moules de poupées et les marques de poupées :
98 99 111 125 126 127 130 131 132 133
134 135 136 138 140 141 142 143 147 148
149 150 151 152 154 157 158 159 160 161
162 163 165 166 167 169 170 172 173 175
176 179 180 181 200 208 217 220 222


Heubach Gebruder

1843-1938
Lichte, Thuringe, Allemagne
La famille Heubach acheta une usine de porcelaine établie vers 1843 à Lichte, en Thuringe, où elle produisit bientôt des figurines en porcelaine. Vers 1910, ils commencèrent à fabriquer des poupées en biscuit ou des poupées à tête-buste, soit des cheveux moulés, soit des yeux dormeurs, ou leurs fameux yeux en taille-douce peints. Un secret du succès de Heubach était l'emplacement d'une école d' art pour les artistes et sculpteurs située près de l’usine — les noms de quelques-uns des artistes sont : Holwein, Krieger, Niemeyer, Wera von Bartels, Zeiller et Zitzmann - dont les initiales peuvent être incluses dans le marquage de la oupée.
La production se poursuivit jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.
Marques de poupées Gebrüder Heubach ; le mot Heubach à l'intérieur d'un carré ou d'un quadrant, un symbole Sunburst, un triangle avec initiales ALS, un symbole de trèfle.
Les têtes Heubach sont en biscuit entièrement coloré de rose. Les corps sont souvent de mauvaise qualité, mais les têtes présentent un délicat modelage.
numéros de moules de poupées de 5625 à 12386


Heubach Koppelsdorf

1887-1932
Koppelsdorf, Allemagne
Ils fabriquaient des têtes de poupées en biscuit sur des corps d'enfants en composition. Ernst Jr. a épousé Beatrice Marseille, fille d'Armand Marseille et l'un des sculpteurs de E. Heubach avait un frère qui travaillait comme sculpteur chez Marseille, ce qui peut expliquer pourquoi leurs poupées présentent des similitudes.
En 1919, Heubach et Marseille ont fusionné et formé l'usine de Porcelaine Unie de Koppelsdorf (Vereinigte Koppelsdorf Porzellanfabrik vorm Armand Marseille et Ernst Heubach). En 1932, les deux compagnies se séparèrent. Au cours de cette union, 1919-1932 les poupées sont souvent marquées avec Heubach Koppelsdorf.
E. Heubach a également réalisé des têtes en biscuit pour Cuno & Otto Dressel (Jutta), Johannes Gottilf Dietich (Igodi), Gebrüder Ohlhaver (Revalo), Seyfarth & Reinhardt (poupées avec la marque SUR), Adolf Wislizenus et autres.
La firme a produit des quantités de poupées bon marché dans les années 1880. Il ne faut pas la confondre avec Gebruder Heubach qui produisait des poupées de bien meilleure qualité.
Le moule 267 fabriqué dans les années vingt a des yeux « flirty ».

Kämmer & Reinhardt

KR et au milieu une étoile à six branches 1886-1932
Waltershausen, Thuringe
Les premières poupées K & R étaient faites de cire. Les têtes et les corps de poupées en biscuit K & R ont été conçus par eux, mais la plupart des têtes ont été fabriquées par Simon & Halbig, c'est pourquoi les têtes portent les deux marques. Ils ont également acheté des têtes de Kling et Schuetzmeister & Quendt. De 1886 à 1909, K & R fabriquait uniquement des poupées à tête en biscuit sur un corps à composition mixte ou un corps de chevreau, la plupart avec une bouche et des dents ouvertes. Après 1909, ils fabriquèrent de nombreux types de poupées.
En 1902, K & R achète la société de poupées Heinrich Handwerck et, vers 1920, la société Simon & Halbig.
Mein Liebling
Marquage sur son bord inférieur du cou entre 50 et 99, c'est sa taille en centimètres, plutôt qu'un nombre de moule.
Numéros de moule de 100 à 977

Kestner

(JDK)

couronne et banderole 1820-1938
Waltershausen, Thuringe
Johann Daniel Kestner a commencé à fabriquer des poupées en papier mâché et en bois et des jouets dès 1805. C’est l’une des plus anciennes fabriques de poupées au monde. Kestner a finalement employé près des trois quarts des habitants de la région de Waltershausen ce qui lui a valu le surnom de « King Kestner ». En 1858, JD Kestner est décédé et son petit-fils Adolf reprend la direction de l'entreprise. Vers 1860, Kestner produit de la cire sur des têtes de poupées en papier mâché. En 1860, ils acquièrent la fabrique de porcelaine d'Ohrdruf et produisent des poupées en biscuit. Les corps en cuir Kestner Kid peuvent porter une étiquette.
À partir de 1909, l’introduction de bébés de caractères, de qualité exceptionnelle chez Kestner, est une révolution.
En 1930, Kestner fusionne avec Kämmer et Reinhardt.
Célébrer, Excellence, Excelsior, Marvel, Excellence ou Perfection avec la couronne de Kestner et la banderole.
Les têtes de poupées de Kestner sont spécifiques, comme les pâtes.
Le modèle « Kewpie » est extrêmement célèbre.


Kley & Hahn

1895-1931
Ohrdruf, Thuringe
Fabrique de porcelaine de têtes de poupées. De 1902 à 1931, ils ont fabriqué de nombreux types de poupées, y compris des têtes en celluloïd.
Kley & Hahn Doll Factory marque déposée KH walkure.
Diverses usines de porcelaine ont fourni les têtes de poupées en biscuit ; Hertel, Schwab & Company a fabriqué les moules de poupées de la série 100, Kestner a fabriqué les moules de poupées de la série 200, 600 et Walkure, Schoenau & Hoffmeister 282 (peut-être d'autres) et Bahr & Proschild, les moules de poupées de la série 500.
Certains des noms commerciaux enregistrés par Kley & Hahn sont : La Princesse Dollar, (La Princesse Dolly), Spécial, Durabel, K., Majestic, Mein Einziges Bébé (Mon Seul Bébé), Mein Einzige (Mon Seul), Princesse, Schneewittchen (Blanche Neige) et Walkure.
Kley & Hahn utilisaient souvent les initiales K & H dans leur marquage de poupée.
Kley & Hahn a créé des poupées baptisées Dolly Face, Walküre, Babies de Caractère et Enfant avec des corps articulés, toutes de très bonne qualité et des poupées portrait de prisonniers sénégalais en 1915.


Kling

(marque : cloche) 1834-1941
Ohrdruf, Thuringe, Allemagne

CF Kling & Company n'a commencé à fabriquer des poupées que vers 1870.
Les premières poupées Kling sont marquées uniquement d'un numéro de moule, après 1880, un symbole de cloche a été ajouté, certaines poupées Kling ont été trouvées avec le marquage ; K & R ou K * R, on suppose donc que Kling aurait fabriqué des têtes en biscuit pour Kämmer et Reinhard avant 1902.
Certains des sculpteurs de poupées qui travaillaient pour Kling étaient : Horn, Kienlenz, Hugo Lieberman, Herman Schmidt et Paul Walter - qui a créé les délicieux et complexes ornements de cheveux, bijoux, dentelles, etc, vu sur la porcelaine et les têtes de poupées parians.


Knoch

(marque : os croisés) 1877-1919
Neustadt près de Colburg, Allemagne.
Fondée par les frères (Gebrüder) Ernst et Christian Knoch en 1877, leur usine de porcelaine était située à Neustadt près de Colburg en Allemagne.
Les premières têtes de poupées en biscuit de G. Knoch ne sont pas marquées, après 1919, elles ont été achetées par la société Max Oscar Arnold, qui a ensuite marqué les têtes avec le symbole des os croisés de GKN. Certaines marques de poupées Gebrüder Knoch sont : GKN un symbole d'os croisés.
Fabriqué en Allemagne, un numéro de moule, DEP, Ges N., numéro de moule, Gesch. numéro de taille.


Konig & Wernicke

1911-1935
Waltershausen, Thuringe
Max Köenig (également orthographié Konig ), avec Max et August Rudolph ont fondé leur fabrique de poupées en 1911 connue sous le nom de Konig & Rudolph. L'année suivante 1912, les deux Rudolph quittent la société et Rudolph Wernicke rejoint l'entreprise et le nom de l'entreprise a été changé en (Köenig) Konig & Wernicke. Les têtes en biscuit des poupées Konig & Wernicke proviennent des usines de porcelaine de Bahr & Pröschild, Hertel, Schwab et Armand Marseille. Ils ont également fait des poupées de celluloïd, car une marque de poupée KW contient également la marque de la tortue. En 1931, Konig & Wernicke obtint l'usine de poupées de Adolf Wislizenus.
Konig & Wernicke utilisaient la marque de poupée K & W ou K & WW.
Quelques noms commerciaux de poupée Konig & Wernicke : Ma poupée Playmate - Mein Spielgefährte et ma poupée Pride - Mein Stolz poupée moule 4711
Les poupées en celluloïd K & W incluent généralement le symbole de la tortue dans le marquage.


Kuhnlenz Gebruder

(marque GK et soleil) 1884-1935
Kronach, Bavière, Allemagne
Fondé par des frères ; Julius, Bruno et Cuno Kuhnlenz
Ils ont fait des têtes de poupées Dolly, un visage de caractère unique et de minuscules poupées 7". On croit que Kuhnlenz a également fourni des têtes de biscuit au marché français, des têtes Kuhnlenz et/ou des têtes Gebrüder Kuhnlenz ont été trouvées sur des corps estampillés Jumeau. Les poupées sont de très bonne qualité.

L. Bierer

1845-1930 moule 101

Limbach

(marque : trèfle) 1772-1937
Limbach près d'Alsbach, Thüringe, Allemagne

La fabrique de A.G. Limbach fut fondée en 1772. Ses poupées avaient beaucoup de succès au début du XXe s. mais leur qualité s’est dégradée dans les années vingt (perruque grossière).
Nom de modèle : Wally
Johann Gotthelf Greiner (1732-1797) connu comme le père de la porcelaine de Thurgovie, vient d'une longue lignée de verriers allemands. Toute la famille Greiner possédait, louait ou gérait des fabriques de porcelaine et fabriquait des poupées ou de produits dérivés de poupées, les dates de production pour les poupées Greiner vont de 1850 jusqu'aux années 1930.
Limbach Numéros identifiés : 331, 338, 547, 566, 607, 682, 747, 750, 771, 785, 801, 880, 958, 1772, 2780, 4297, 4473, 4507, 4527, 4771, 4886, 5053, 5331, 5271, 5274, 5548, 5568, 5701, 5774, 5801, 6248, 6335, 8035, 8552, 7309, 7886, 8007, 8008, 8095, reine irlandaise 8552, 8553, 8660, 8661, 8675, 8679, 8682, 8822, 8833, 8857, 8867, 8887, 9027, 9109, 9282, 9307, 9771, 9772, 9775, 10000, 10703, 11161, 11456, 80986, 90921, P2, P11, P15, P19, P23, P27, P45, P59, P85, P112 (avec deux faces), P607, généralement avec l'Allemagne ou Made in Germany, le trèfle de Limbach, plus d'autres marques.


Max Oscar Arnold

(marque MOA)
1877-1931
Neustadt, Allemagne
La Max Oscar Arnold Doll Company, située à Neustadt, en Allemagne, a été exploitée de 1878 à 1931. Elle est surtout connue pour ses poupées mécaniques, ses poupées marcheuses et ses poupées de bain. Vers 1906, ils ont commencé à fabriquer des poupées phonographes appelées poupées Arnoldia, qui parlaient en trois langues, chacune avait un phonographe à l'intérieur du corps et leur publicité annonçait qu’elles pouvaient être utilisées pour enseigner les langues aux enfants ; de nombreux disques étaient également disponibles. En 1919, la société de poupées Max Oscar Arnold achète la société de poupées Gebrüder Knoch.

Certaines marques de poupées Max Oscar Arnold portent les initiales de MOA à l'intérieur d'une étoile à huit pointes, un numéro de moule, Made in Germany, un symbole d'aigle sur un cercle avec l'étoile à huit branches avec MOA au centre ou une créature gargouille ailée tenant une boîte avec MOA à l'intérieur.

Arnold a fait beaucoup de têtes de biscuit pour Welsh & Company, marquée avec le nom gallois, Arnold a acheté des têtes de biscuit de Simon & Halbig (et marqué comme tel) et de Schuetzmeister & Quendt (moule de poupée 201).


Meissen

(marque : deux épées croisées) aussi appelé Konigliche Porzellan Manufaktur


Robert Carl
marque de poupée RC
1895-1929
Köppelsdorf, Thuringe, Allemagne
Il fabriquait des personnages en biscuit, en tissu ciré, en tissu ou en tête de celluloïd, des poupées Mama ou baby-doll, certaines avec des boîtes vocales dans les têtes. M. Carl a également acheté des moules à poupée en biscuit 370 et 390 de la manufacture de porcelaine d'Armand Marseille et d'Edmund U. Steiner. Robert Carl a utilisé la marque de poupée Germany RC dans un cercle, avec une ligne au-dessus et en dessous des initiales, à ne pas confondre avec la société française de Radiguet & Condonnier.


Schoenau & Hoffmeister

(marque étoile à 5 branches et SH) 1901-1953
Sonneberg, Allemagne
Arthur Schoenau a acquis l'usine de poupées de Bauersachs & Henninger en 1884-1925. En 1901, Arthur fut également fondateur de l'usine de porcelaine Schoenau & Hoffmeister, également connue sous le nom de Porzellanfabrik Burggrub et située à Burggrub, en Allemagne, avec Carl Hoffmeister. En 1907, les deux partenaires étaient en désaccord avec le type de têtes de porcelaine pour leurs poupées. Hoffmeister a insisté sur la production de poupées à tête-buste, tandis que Schoenau voulait produire des poupées à tête creuse. Incapables de résoudre leurs différents, Carl Hoffmeister a quitté l’entreprise et Arthur Schoenau est devenu le seul propriétaire de deux usines.
En 1911, Arthur est décédé et son fils Hans Schoenau a pris le relais.
En tant que directeur de la société, la direction suivante fut la veuve d'Arthur, Caroline, et son fils, Curt Schoenau. C'est son fils Curt qui a fourni au sculpteur César Schneider une photo de la princesse Elizabeth II d'Angleterre, qui a été utilisée pour fabriquer leur célèbre poupée « Princesse Elizabeth », en biscuit, souriante, aux yeux dormeurs et coiffée de boucles dorées.
Le modèle Hanna de 1930 a le teint très coloré des poupées de cette période.
Schoenau & Hoffmeister ont fourni des têtes de poupées en biscuit aux firmes suivantes : Kurt Bruckner, Canzler et Hoffman, Cuno et Otto Dressel, Edmond Edelmann, Gebrüder Eckhardt, Edmond Knoch, Kley et Hahn, Rudolph Leschhorn, Ernst Liebermann, Eg. Mich Ernst Luthardt, Werner Luthardt, Ernst Maar et Sohn, Hans Süssenguth, Friedrich Voight, Hermann Vonberg.


Schuetzmeister & Quendt

(marque SQ, S & Q ) 1889-1930
Boilstadt, Gotha, Allemagne
La société Schuetzmeister & Quendt a utilisé la marque de poupée SQ, S & Q qui est parfois entrelacée ; elle se trouve sur la nuque des têtes de poupées. Ils ont fait les personnages Baby et Dolly en biscuit.
Schuetzmeister & Quendt : Numéros de moules identifiés :
79 80 81 -
101 102 201 204
252 300 301 1376

Les moules de poupée 101, 102 et 1376 sont des poupées, les moules 201, 204, 300, 301 sont des poupées-bébés, le moule de poupée 252 est une poupée de bébé noir.


Simon & Halbig

(marque SH) 1839-1943
Gräfenhain et Hidburghausen, près de Thuringe, en Allemagne
Simon & Halbig a été fondée en 1839 ; ils ont commencé à fabriquer des poupées à partir de 1869 dans leurs deux usines de porcelaine à Gräfenhain et Hidburghausen, près de Thuringe, en Allemagne. En 1920, S & H a été acheté par Kämmer & Reinhardt, qui a continué à produire des poupées jusqu'en 1932. Peu de temps après l'usine a été connue sous le nom de Keramisches Werk Gräfenhain.

Simon & Halbig est connu pour ses têtes de poupées en biscuit et son innovation dans l'industrie de la poupée. Il a également fourni des têtes de poupées à de nombreux autres fabricants de poupées bien connus. La qualité de ses produits était remarquable.

Les entreprises américaines qui utilisaient une tête de poupée S & H : Arranbee, George Borgfeldt, Thomas Edison, frères Gimbel, FAO Schwartz, John Wanamaker.
Les entreprises allemandes : Bawo & Dotter, CM Bergmann, les frères Bing, Carl Bergner, Cuno & Otto Dressel, Eekhoff, Hamburger & Company, Heinrich Handwerck, Adolf Hülß ont également épelé Hülss, Kammer & Reinhardt, Louis Lindner & Sohn (marque de poupée LL & S), Franz Schmidt, Schoenau et Hoffmeister, Strobel et Wilken, Carl Trautmann (voir Catterfelder Puppenfabrik) , Wagner & Zetzsche, Welsch & Company, Wiesenthal, Schindel et Kallenberg, Adolf Wislizenus.
Les entreprises françaises : Fleischmann & Bloedel (ou Blödel), Jumeau, Roullet et Decamps et SFBJ.
On pense que les têtes SFBJ et les « têtes Jumeau » à cachet rouge mentionnant DEP auraient été fabriquées par Simon & Halbig. L’entreprise continua à produire des poupées de qualité supérieure jusqu’aux années 30.


Swaine & Company

1810-1927
Hüttensteinach (Nord Koppelsdorf), Thüringe, Allemagne
Ils fabriquent des poupées de tête en biscuit de haute qualité, de 8 à 28" de hauteur, elles sont connues jusqu’en 1910. En 1923, le nom de l'entreprise est devenu Gebrüder Schoenau.
Swaine est probablement le mieux connu pour sa poupée bébé Lori 232


Theodor Buschbaum

1859-1928
marque de poupée TEBU
moule 700


Theodore Recknagel

1910-1920ss
La firme fabriqua beaucoup de bébés de caractère de 1910 aux années 1920 souvent vaguement inspirées de modèles d’autres fabricants, mais de moins bonne qualité.


Wagner & Zetzsche

1875-1938
Illmenau, Thuringe, Allemagne.
Richard Wagner et Richard Zetzsche ont fondé leur entreprise de poupées en 1875.
M. Wagner était le directeur commercial tandis que M. Zetzsche était l'artiste et le sculpteur, il a même utilisé ses quatre petits-enfants, Harald, Hansi, Inge et Barbele comme modèles pour ses poupées.

Ils ont fait des poupées avec des corps en tissu, cuir, simili cuir, papier mâché et une composition comme le matériau appelé Haralit, utilisé sur les poupées Haralit Art, des petits enfants fabriqués après 1916.

Avant 1916, les têtes en biscuit étaient fournies par ABG - Alt, Beck & Gottschalck, Ernst Heubach, Gebruder Heubach, Armand Marseille et éventuellement d'autres.

Outre les poupées, Wagner & Zetzsche ont également fabriqué de nombreux accessoires : chaussures, bas, perruques et plus pour poupées.

Les marques de poupées Wagner & Zetzsche de WZ ou ZW


Walther & Oberender

(marque : lettres IW entrelacées) 1900-1930
Oeslau, Thüringe, Allemagne

L' usine de poupées Johann Walther a été fondée en 1900-1930 en Allemagne, ils ont fourni des poupées habillées en 1900, utilisé la marque de poupée IW entrelacées. En 1908 Johann Walther est devenu un partenaire de Nikolaus Oberender, qui produisait des têtes de poupées en biscuit et de petites poupées en biscuit (voir ci-dessous pour les marques de poupées et de moules Oberender ). En 1910, le partenariat se dissout et chacun a sa propre usine de porcelaine.
En 1921, Johann Walther a enregistré le nom de son entreprise en tant que Walther & Sohn en Allemagne, en continuant à utiliser la marque IW, ainsi que la marque WS.


William Goebel
1867-1910
Il a fabriqué, à partir de 1910, des bébés peints de couleurs vives et aux grands yeux ronds dits « googly ». Ses productions n’atteignirent jamais la qualité des poupées Kestner et Simon & Halbig.
Vers 1912, il fabriqua un « écolier américain » aux cheveux moulés, à la tête buste attachée à un corps en chevreau, muni de bras en biscuit.

Wilhem Dehler (WD)

1872-1894
Neustadt près de Coburg, Thuringe, Allemagne
Wilhelm Dehler a acheté l'usine de poupée de Karl Witthauer en 1872 et a produit des poupées habillées avec tête de biscuit jusqu'à ce qu'ils fassent faillite en 1894. Les poupées de Dehler ont été distribuées par JFO Michaelis en France. Des poupées ont également été exportées aux États-Unis et en Angleterre.