Succès de l'Avare
#1
pourquoi l'avare a connu un tel succès ?
Répondre
#2
Bonsoir,


Je comprends mal la question, il faudrait préciser l'époque de ce succès, car en réalité L'Avare , quand la pièce a été créée, n'a pas connu du tout le succès : ce fut même un des échecs de Molière.


Cela dit, si vous vous demandez pourquoi la pièce a traversé le temps, c'est sans doute que c'est une très grande «comédie de caractère», qu'elle présente un personnage dont la folie dépasse la traditionnelle comédie de caractère, précisément, et qu'elle offre un tableau assez saisissant de l'époque : rapports parents/enfants, circulation de l'argent (usure), domestiques rebelles aux maîtres (la Flèche ressemble un peu à Scapin), entremetteuses, jeunes filles pauvres offertes à de riches vieillards, etc, etc... Une pièce qui frôle parfois la tragédie (Jean Vilar jouait Harpagon sur un mode tragique : j'en ai un enregistrement «collector»). 


Bref, une pièce qui dépasse largement son modèle latin (La Marmite, de Plaute).



Mon étude est ici :


http://www.sculfort.fr/articles/etoes/17e/moliere/avare.html
Noli dei pueros putare pro feris anatibus ! (Michel Audiard)
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)