Passion Lettres Deux

Livre du jour Anton Tchekhov Trois ans

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

«Bien qu'il ne fit pas encore nuit, des lumières dans les maisons, commençaient à s'allumer çà et là, et au bout de la rue, derrière la caserne, la lune pâle surgit. Lâptiéve, assis sur un banc, près d'une porte cochère, attendait que finît l'office du soir à l'église Saint-Pierre et Saint-Paul ; il comptait voir Ioulia Serguéevna sortir de l'office lui parler, et espérait passer peut-être toute la soirée avec elle. Il était là depuis plus d'une heure et demie et déjà son imagination lui évoquait […]

Anton Tchekhov,
Trois Ans
Comments

Livre du jour Paul Féval Les Belles de nuit

Comments

Livre du jour Jack London Martin Eden

Comments

Livre du jour Maurice Leblanc La Comtesse de Cagliostro

En audition ou en téléchargement gratuit :

Qui est cette ravissante Comtesse de Cagliostro, dont le jeune Arsène Lupin va tomber éperdument amoureux pour le meilleur et pour le pire ? Aventurière avide de pouvoir et de richesse ? Jeune femme entreprenante et féministe avant l’heure ? Sorcière immortelle dont on remonte la trace jusqu’à Napoléon III ? Dans une course infernale au trésor fabuleux des moines de Fécamp, Arsène Lupin et Joséphine Balsamo s’adorent et se déchirent ; cette première aventure va fonder la passion de leur vie…

Maurice Leblanc, La Comtesse de Cagliostro
Comments

Livre du jour Octave Mirbeau La Mort de Balzac

Victor Hugo a écrit des pages célèbres, publiées dans Choses vues, sur l'agonie de Balzac. Octave Mirbeau a approché de plus près la vérité sur la mort de Balzac dans un ouvrage qui n'est officiellement paru qu'en 1918, après une publication interdite en 1907 par la fille de Mme Hanska.

INCIPIT

Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

Avec Balzac1
J'adore Balzac. Non seulement j'adore l'épique créateur de La Comédie humaine, mais j'adore l'homme extraordinaire qu'il fut, le prodige d'humanité qu'il a été.
Sa vie – du moins par ce que l'on en connaît – ressemble à son oeuvre. On peut même dire qu'elle la dépasse. Elle est énorme, tumultueuse, bouillonnante. C'est un torrent qui a roulé de tout. Malheureusement, on la connaît peu... Bien des années de cette vie nous échappent, sûrement les plus intéressantes, puisque ce furent celles que Balzac se plut à dissimuler le mieux. Ainsi, nous lui connaissons quelques liaisons qui furent célèbres. Mais les autres ?... Mais toutes les autres ? Car ce fut un grand conquérant d'âmes.
Il était courtaud, boulot, bedonnant, très laid : l'allure épaisse d'un chantre d'église. La première impression en était désagréable. M
me Hanska a dit que, lorsqu'elle le vit pour la première fois, elle eut honte de son enthousiasme et ne pensa qu'à fuir... Quoi ! C'était là cet homme sublime, ce héros ?
Comme tous ceux qui écrivent beaucoup, Balzac parlait peu... Mais, dès qu'il parlait, le charme opérait. Il y avait, dans sa parole, une telle autorité, une telle séduction, qu'on oubliait très vite ses disgrâces physiques. L'esprit rayonnait des yeux et donnait au visage de la beauté. Il avait conscience de sa force fascinatrice, comme il avait conscience de son génie. C'était, d'ailleurs, la même chose... Balzac créait de l'amour comme il créait un livre.


Octave Mirbeau, La Mort de Balzac

Comments

Livre du jour Alexandre Dumas La Colombe

Comments

Livre du jour Paul Féval Le Loup blanc

INCIPIT

Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

«Il n'y a pas encore bien longtemps, le voyageur qui allait de Paris à Brest, de la capitale du royaume à la première de nos cités maritimes, s'endormait et s'éveillait deux fois, bercé par les cahots de la diligence, avant d'apercevoir les maigres moissons, les pommiers trapus et les chênes ébranlés de la pauvre Bretagne.
Il s'éveillait la première fois dans les fertiles plaines du Perche, tout près de la Beauce, ce paradis des négociants en farine : il se rendormait poursuivi par l'aigrelet parfum du cidre de l'Orne et par le patois nasillard des naturels de la Basse-Normandie.
Le lendemain matin, le paysage avait
[…] »

Le Loup blanc, de Paul Féval.





Comments

Livre du jour Charlotte Brontë Jane Eyre

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

«Il était impossible de se promener ce jour-là. Le matin, nous avions erré pendant une heure dans le bosquet dépouillé de feuilles ; mais, depuis le dîner (quand il n'y avait personne, Mme Reed dînait de bonne heure), le vent glacé d'hiver avait amené avec lui des nuages si sombres et une pluie si pénétrante, qu'on ne pouvait songer à aucune excursion. J'en étais contente. Je n'ai jamais aimé les longues promenades, surtout par le froid, et c'était une chose douloureuse pour moi […]

Jane Eyre, de Charlotte Brontë (tomes I et II


Comments