Livre du jour Edgar Poe Derniers contes

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« En conséquence, et quoique ce ne fût pas une année bissextile (ce qui rend le sacrifice plus méritoire), elle députa son père, grand vizir, au roi, pour lui faire l'offre de sa main. Le roi l'accepta avec empressement: (il se proposait bien d'y venir tôt ou tard, et il ne remettait de jour en jour que par crainte du vizir) mais tout en l'acceptant, il eut soin de faire bien comprendre aux intéressés, que, pour grand vizir ou non, il n'avait pas la moindre intention de renoncer à un iota de son voeu ou de ses privilèges. Lors donc que la belle Schéhérazade insista pour épouser le roi, et l'épousa réellement en dépit des excellents avis de son père, quand, dis-je, elle l'épousa bon gré mal gré, ce fut avec ses beaux yeux noirs aussi ouverts que le permettait la nature des circonstances.
Mais, paraît-il, cette astucieuse demoiselle (sans aucun doute elle avait lu Machiavel) avait conçu un petit plan fort ingénieux.
La nuit du mariage, je ne sais plus sous quel spécieux prétexte, elle […] »


Edgar Poe, Derniers contes

Comments

Livre du jour Georges Courteline La Correspondance cassée

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

"LE CONTRÔLEUR : Cinquante-huit !... Cinquante-neuf !... Soixante !... Soixante et un !...
LA BRIGE, qui a le 61 s'approchant : Monsieur, je descends à l'instant même du tramway de la porte Rapp, muni de cette correspondance, que j'ai cassée sans le faire exprès. En voici les deux morceaux. Est-ce qu'elle est tout de même valable ? (Le contrôleur ne dit ni oui ni non. Il borne sa réponse à un hochement négatif, absolument imperceptible […]".

La Correspondance cassée, par Georges Courteline

Comments

Livre du jour Jonathan Swift Les Voyages de Gulliver

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Mon père, dont le bien, situé dans la province de Nottingham, était médiocre, avait cinq fils : j'étais le troisième et il m'envoya au collège d'Emmanuel, à Cambridge, à l'âge de quatorze ans. J'y demeurai trois années, que j'employai utilement. Mais la dépense de mon entretien au collège était trop grande, on me mit en apprentissage sous M. Jacques Bates, fameux chirurgien à Londres, chez qui je demeurai quatre ans.
[…] »

Les Voyages de Gulliver, de Jonathan Swift
Comments

Livre du jour Francis Carco L'Homme traqué

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Au petit jour, après qu'il avait rangé sur les rayons de la boutique ses quatre fournées de pain et les croissants encore tout chauds, Lampieur montait dans sa chambre et, la fatigue de la nuit pesant sur lui de toute sa masse, il finissait parfois par s'endormir. Mais, quand Lampieur se réveillait, aussitôt, son angoisse s'éveillait avec lui et il avait beau s'employer à la chasser, il n'y parvenait point. L'homme, alors, rejetait les draps et les couvertures de son lit, se levait […]."

L'Homme traqué, de Francis Carco



Ce texte est dans le domaine public aux USA et au Canada, mais encore soumis aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.

Comments

Livre du jour Émile Zola Rome

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit


« Pendant la nuit, le train avait eu de grands retards entre Pise et Cività Vecchia, et il allait être neuf heures du matin lorsque l'abbé Pierre Froment, après un dur voyage de vingt-cinq heures, débarqua enfin à Rome. Il n'avait emporté qu'une valise, il sauta vivement du wagon, au milieu de la bousculade de l'arrivée, écartant les porteurs qui s'empressaient, se chargeant lui-même de son léger bagage, dans la hâte qu'il éprouvait d'être arrivé, de se sentir seul et de voir.»

Émile Zola, Rome
Comments

Livre du jour Émile Zola Lourdes

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

«Le 11 février 1858, la Vierge “apparaît” à Bernadette Soubirous. A la fin du siècle, Émile Zola consacrera un roman à Lourdes, au terme d'une formidable enquête sur le terrain.

'Elle était éblouie par une blancheur, une sorte de clarté vive qui lui semblait se fixer contre le rocher, en haut de la grotte, dans une fente mince et haute, pareille à une ogive de cathédrale. Effrayée, elle tomba sur les genoux. Qu'était-ce donc, mon Dieu ?'

Sous la plume d'Émile Zola, voici Bernadette Soubirous assistant […]

Émile Zola, Lourdes
Comments