Passion Lettres

Livre du jour Thomas Le Roman de Tristan


Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit




Entre ses bras Yseut la reïne.
Bien cuidoient estre a seor.
Sorvient i par estrange eor
Li rois, que li nains i amene.
Prendre les cuidoit a l’ovraine,
Mes, merci Deu, bien demorerent
Quant aus endormis les troverent.
Li rois les voit, au naim a dit
:
« Atendés moi chi un petit
;
En cel palais la sus irai,
De mes barons i amerrai
:
Verront com les avon trovez
;
Ardoir les frai, quant ert pruvé."
Tristran s’esvella a itant,

Thomas, Le Roman de Tristan, manuscrits de Cambridge et d’Oxford

blog comments powered by Disqus