Site logo

Livre du jour A. Dumas Ascanio

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« C’était le 10 juillet de l’an de grâce 1540, à quatre heures de relevée, à Paris, dans l’enceinte de l’Université, à l’entrée de l’église des Grands- Augustins, près du bénitier, auprès de la porte. Un grand et beau jeune homme au teint brun, aux longs cheveux et aux grands yeux noirs, vêtu avec une simplicité pleine d’élégance, et portant pour toute arme un petit poignard au manche merveilleusement ciselé, était là debout, et, par pieuse humilité sans doute, n’avait […]»

Ascanio, d’Alexandre Dumas (tomes I et II)
Comments

Livre du jour Mémoires Cardinal de Retz

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« 
Madame, quelque répugnance que je puisse avoir à vous donner l’histoire de ma vie, qui a été agitée de tant d’aventures différentes, néanmoins, comme vous me l’avez commandé, je vous obéis, même aux dépens de ma réputation. Le caprice de la fortune m’a fait honneur de beaucoup de fautes; et je doute qu’il soit judicieux de lever le voile qui en cache une partie. Je vais cependant vous instruire nuement et sans […] »

Mémoires du cardinal de Retz, écrits par lui-même.
Comments

Livre du jour Marcel Schwob la Croisade des enfants


Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

Peu avant la 5e croisade (1219), des milliers de jeunes pèlerins français et allemands partent pour la Terre Sainte. Ils seront, pour la plupart, massacrés avant même de pouvoir embarquer : c'est la croisade des enfants. Ce récit relate cet événement de huit façons différentes, raconté par les personnages suivants : un clerc misérable (Goliard), un lépreux, le pape Innocent III, trois petits enfants, un autre clerc (François Longuejoue), Kalandar (le mendiant), la petite Allys et le pape Grégoire IX (neveu du pape Innocent III).

La Croisade des enfants, Marcel Schwob

Comments

Livre du jour Jane Austen Raison et sensibilité

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« La famille des Dashwood était depuis longtemps établie dans le comté de Sussex. Leurs domaines étaient étendus, et leur résidence habituelle était à Norland-Park, au centre de leurs propriétés, où plusieurs générations avaient vécu avec honneur, aimées et respectées de leurs vassaux et de leurs voisins. Le dernier possesseur de ces biens, était un vieux célibataire, qui pendant longtemps avait vécu avec une sœur chargée de diriger […] ».

Raison et Sensibilité, de Jane Austen.
Comments

Livre du jour L. Pirandello Feu Mathias Pascal

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Je me suis trop hâté de dire, au début, que j’avais connu mon père. Je ne l’ai pas connu. J’avais quatre ans et demi quand il mourut. Étant allé sur une de ses balancelles, en Corse, pour certain négoce qu’il y faisait, il y mourut d’une fièvre pernicieuse, à trente-huit ans. Il laissait toutefois dans l’aisance sa femme et ses deux fils: Mathias (ce serait moi, et ce fut moi) et Robert, mon aîné de deux ans.
Jusqu’à ces derniers temps vivait, tout près d’ici […]. »

Feu Mathias Pascal, de Luigi Pirandello
Comments

Livre du jour Voltaire et la police

VOLTAIRE ET LA POLICE

DOSSIER RECUEILLI À Saint-Pétersbourg PARMI LES MANUSCRITS FRANÇAIS ORIGINAUX ENLEVÉS A LA BASTILLE EN 1789. AVEC UNE INTRODUCTION SUR LE NOMBRE ET L’IMPORTANCE DES DITS MANUSCRITS, ET UN ESSAI SUR LA BIBLIOTHÈQUE DE VOLTAIRE PAR L. LÉOUZON LE DUC

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

«En 1789, après la prise de la Bastille, le peuple de Paris, ivre de sa victoire, et poussé d’une rage aveugle contre les odieux souvenirs que lui rappelait ce monument, le saccagea de fond en comble. Des causes d’un autre genre amenèrent un peu plus tard, le sac de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Or, c’est à la Bastille et dans cette abbaye que se trouvait le dépôt de nos archives nationales. Le peuple ne respecta pas plus ces papiers que les boiseries où ils étaient […]»

Voltaire et la police de L. Léouzon le Duc.

Comments

Livre du jour Mark Twain Histoire du méchant petit garçon

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Il y avait une fois un méchant petit garçon qui s’appelait Jim. Cependant, si l’on veut bien le remarquer, les méchants petits garçons s’appellent presque toujours James dans les livres de l’école du dimanche. C’était bizarre, mais on n’y peut rien. Celui-là s’appelait Jim. Il n’avait pas non plus une mère malade, une pauvre mère pieuse et poitrinaire, et qui eût souhaité mourir et se reposer dans la […] ».

Histoire du méchant petit garçon, de Mark Twain.
Comments

Livre du jour G. Le Rouge Les Aventures de Todd Marvel

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

"Fiévreusement, presque brutalement, une jeune femme en deuil se frayait un passage à travers la cohue bigarrée de curieux quartier de San Francisco qu’on appelle le faubourg d’Orient. Les yeux brillants de fièvre, la face crispée par l’expression d’un désespoir immense, elle allait droit devant elle, sans un regard pour cette foule tourbillonnante où donnaient les Chinois et les indigènes des archipels océaniens, aux parures de coquillage […]."

Les Aventures de Todd Marvel, détective milliardaire, de Gustave Le Rouge.
Comments

Livre du jour Conan Doyle Au pays des brumes

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Le grand Pr Challenger vient d’être victime d’une mésaventure: son personnage a inspiré, aussi abusivement que maladroitement, un romancier audacieux, et celui-ci l’a placé dans des situations impossibles dans le seul but de voir comment il réagirait. Oh! les réactions n’ont pas tardé! Il a intenté un procès en diffamation, engagé une action judiciaire — qui fut déclarée non recevable — pour que le livre fût retiré de la circulation, il s’est livré — deux fois — à des voies de fait, […]. »

Au pays des brumes, d’Arthur Conan Doyle
Comments

Livre du jour H. de Balzac Pierre Grassou

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Toutes les fois que vous êtes sérieusement allé voir l’Exposition des ouvrages de sculpture et de peinture, comme elle a lieu depuis la Révolution de 1830, n’avez-vous pas été pris d’un sentiment d’inquiétude, d’ennui, de tristesse, à l’aspect des longues galeries encombrées? Depuis 1830, le Salon n’existe plus. Une seconde fois, le Louvre a été pris d’assaut par le peuple des artistes qui s’y est maintenu. En offrant autrefois l’élite des œuvres d’art, le Salon emportait les plus […]»

Pierre Grassou, d’Honoré de Balzac
Comments

Livre du jour F. de Malherbe Œuvres

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Enfin, après tant d’années,
Voici l’heureuse saison
Où nos misères bornées
Vont avoir leur guérison.
Les dieux, longs à se résoudre,
Ont fait un coup de leur foudre
Qui montre aux ambitieux
Que les fureurs de la terre
Ne sont que paille et que verre
À la colère des cieux.
Peuple, à qui la tempête
À fait tant de vœux,
Quelles fleurs à cette fête
Couronneront vos cheveux
?
Quelle victime assez grande
Donnerez-vous pour offrande
?
Et quel Indique séjour
[…] »

Œuvres, poésie et prose, F. de Malherbe
Comments

Livre du jour F. Dostoievski Nuits blanches

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement
gratuit

« La nuit était merveilleuse — une de ces nuits comme notre jeunesse seule en connut, cher lecteur. Un firmament si étoilé, si calme, qu’en le regardant on se demandait involontairement: Peut-il vraiment exister des méchants sous un si beau ciel? — et cette pensée est encore une pensée de jeunesse, cher lecteur, de la plus naïve jeunesse. Mais puissiez-vous avoir le cœur bien longtemps jeune! En pensant aux 'méchants', je songeai, non sans plaisir, à la façon […]. »

Les Nuits blanches de Fédor M. Dostoïevski
Comments

Livre du jour Contes et nouvelles oubliés

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« En l’une des meilleures villes de Touraine, demeurait un seigneur de grande et bonne maison, lequel y avait été nourri dès sa grande jeunesse. Des perfections, grâce et beauté, et grandes vertus de ce jeune prince, ne vous en dirai autre chose, sinon qu’en son temps ne se trouva jamais son pareil. Étant en l’âge de quinze ans, il prenait plus grand plaisir à courir et à chasser, que non pas à regarder les belles dames. Un jour, étant en une église, regarda une jeune fille, laquelle autrefois avait été nourrie, en son enfance, au château où il demeurait […]. »

Contes et Nouvelles oubliés de France, de Marguerite de Navarre, Feydeau, Malot, etc.
Comments