Site logo

Livre du jour L. Pirandello Six personnages en quête d'auteur

INCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

«- LE RÉGISSEUR — Eh là! Qu’est-ce que tu fabriques?
LE CHEF MACHINISTE — Ce que je fabrique
? Je cloue.
LE RÉGISSEUR — À cette heure-ci
? (Consultant sa montre) Il est déjà dix heures et demie. Le patron va être là d’un instant à l’autre pour la répétition.
LE CHEF MACHINISTE — Dites donc, moi aussi, il faudrait tout de même qu’on me laisse le temps de travailler
!
LE RÉGISSEUR — Tu l’auras, mais pas maintenant.
LE CHEF MACHINISTE — Quand ça
? […] »

Six personnages en quête d’auteur, de Luigi Pirandello
Comments

Livre du jour Lorris Roman de la Rose

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Maintes gens disent que les songes.
Ne sont que fables et mensonges
;
Mais on peut tel songe songer,
Qui ne soit certes mensonger
Et par la suite vrai se treuve.
Moult évidente en est la preuve
Dans la fameuse vision
Advenue au roi Scipion,
Dont Macrobe écrivit l’histoire
;
Car aux songes il daignait croire.
Bien plus, si quelqu’un pense ou dit
Que soit sottise ou fol esprit
De croire qu’ils se réalisent,
Eh bien, que ceux-là fol me disent »

Roman de la Rose Par Guillaume de Lorris, Jean de Meung.
Comments

Livre du jour Louis Pergaud La dernière heure du condamné

NCIPIT
Chaque jour un livre en téléchargement gratuit

« Les monte-en-l’air, haut pattus, porteurs des bâtons qui tuent, et leur horde familière de hurleurs poilus venaient, à la suite d’une faible course et avec des cris terribles, de grands beuglements rauques (rires et abois), de faire halte devant le trou où Tasson, le vieux blaireau, se terrait depuis quatre ou cinq neiges. Tasson, dans son abri, écoutait. La terre, martelée à grands coups, tremblait, et les vibrations qui lui parvenaient […]. »

La Dernière Heure du condamné, in La Vie des bêtes, études et nouvelles, par Louis Pergaud
Comments

Livre du jour L. Tolstoï Guerre et Paix

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement gratuit

« Eh bien, prince, que vous disais-je? Gênes et Lucques sont devenues les propriétés de la famille Bonaparte. Aussi, je vous le déclare d’avance, vous cesserez d’être mon ami, mon fidèle esclave, comme vous dites, si vous continuez à nier la guerre et si vous vous obstinez à défendre plus longtemps les horreurs et les atrocités commises par cet Antéchrist…, car c’est l’Antéchrist en personne, j’en suis sûre! Allons, bonjour, cher prince; je vois que je vous fais peur… asseyez-vous ici, et causons… »

Ainsi s’exprimait en juillet 1805 Anna Pavlovna Schérer, qui était demoiselle d’honneur de Sa Majesté l’impératrice Marie Féodorovna et qui faisait même partie de l’entourage intime de Sa Majesté. Ces paroles s’adressaient au prince Basile, personnage grave et officiel, arrivé le premier à sa soirée.

Mlle Schérer toussait depuis quelques jours
; c’était une grippe, disait-elle (le mot « grippe » était alors une expression toute nouvelle et encore peu usitée). […]


Tome I, tome II, tome III

Comments