Éphéméride 8 août 1873  Verlaine en prison

  • Le tribunal de Bruxelles condamne Paul Verlaine, vingt-neuf ans, à deux ans de prison, pour avoir tiré sur son amant Arthur Rimbaud, dix-neuf ans. Ainsi s'achève la fugue tumultueuse des deux poètes qui a duré deux ans.

  • À Bruxelles, lors d'une dispute, le 9 juillet 1873, Paul blesse superficiellement Arthur au poignet gauche : inculpé pour son geste et surtout stigmatisé pour son homosexualité, il est condamné à deux ans de prison le 8 août 1873 même si Rimbaud a retiré sa plainte. La sentence est confirmée en appel le 27 août 1873 et Verlaine est incarcéré à la prison de Bruxelles.

  • À la prison de Mons où il est transféré en octobre 1873, Verlaine retrouve la foi catholique et écrit des poèmes qui prendront place dans ses derniers recueils Sagesse (1880), Jadis et Naguère (1884) et Parallèlement (1889), tandis que Rimbaud écrira Une saison en enfer.

blog comments powered by Disqus