Ronsard

Éphéméride 27 décembre 1585 décès de Pierre de Ronsard

Ronsard, fils du chevalier Louis de Ronsard, est né en septembre 1524 dans le Château de la Possonnière, près de Vendôme.
    Il est d'abord page d'aristocrates, dont le fils du roi François I
er. Il se destinait à la carrière de militaire et de diplomate, mais une grave maladie le rend à demi-sourd.
    Le 6 mars 1543, il est tonsuré au Mans. Des bénéfices ecclésiastiques lui assurent un revenu régulier qui lui enlève tout souci matériel et lui permet de consacrer sa vie à la poésie.
    Il s'installe à Paris en 1544. C'est là qu'il contribue à former la Pléiade, un groupe de sept écrivains qui se donnent pour mission d'enrichir la langue française et de créer une véritable littérature française. Grand humaniste, il devient le poète le plus important du groupe avec Du Bellay, neveu de puissants hommes politiques, qui rédige en 1549 la
Défense et Illustration de la langue française. Ce manifeste a pour but de défendre le français contre ses détracteurs, d'enrichir son vocabulaire et ses tournures par un retour aux bases latines et grecques et de composer des œuvres inspirées des auteurs grecs et latins, en leur empruntant des formes anciennes comme l'ode, l'élégie, l'épopée ou la tragédie.
    Ronsard étudie auprès de l'helléniste français Jean Dorat, au collège de Coqueret.
    Il fréquente des poètes, des humanistes, des clercs, des gens de cour ; il y participe activement à la vie des premiers salons et à l'activité de l'Académie de poésie et de musique, créée par Jean Antoine de Baïf. Il devient en 1558 poète officiel de la cour, avec le titre de conseiller et d'aumônier ordinaire du roi.
    Grand humaniste, il veut une poésie inspirée de l'Antiquité tant au niveau des thèmes qu'au niveau de la mythologie; il renoue avec Homère, Virgile et Horace.
    Il s’engage nettement du côté catholique au cours des guerres de religion.
    Ronsard meurt dans la nuit du 27 au 28 décembre 1585, et il est enseveli dans la crypte de l'église du prieuré de Saint-Cosme, près de Tours, aujourd'hui en ruines.
.

Comments

Éphéméride 11 septembre 1524 Naissance de Pierre de Ronsard


Le 11 septembre 1524 naît, au château de la Possonnière, en Vendômois, celui qui sera l'un des plus grands poètes français de son époque : Pierre de Ronsard. En raison d'une surdité précoce (à cause d'une otite), il doit abandonner la carrière des armes et la diplomatie.
Il a fondé
La Pléiade : ce nouveau mouvement littéraire comprenait sept écrivains : Ronsard, Du Bellay, Baïf, Belleau, Pontus de Tyard, Jodelle, Pelletier du Mans et à la mort de ce dernier, Jean Dorat.
Peu après, Ronsard publia ses premières œuvres.
Baptisé « prince des poètes et poète des princes », Pierre de Ronsard a illustré autant la poésie lyrique - les Odes, les Amours - que la poésie engagée et « officielle » dans le contexte des guerres de religion, avec les Hymnes et les Discours (1555-1564), et que l’épopée, avec La Franciade.
La partie la plus vivante de sa poésie développe les thèmes de la nature et de l’amour, associés aux références de l’Antiquité gréco-latine et à la forme du sonnet de décasyllabes, qui avant été introduit en France par Marot.
Ronsard meurt dans la nuit du 27 au 28 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme, près de Tours, et y est enseveli dans la crypte de l’église, aujourd’hui en ruines.

Comments