Mallarmé

Éphéméride 9 septembre 1898 décès de Stéphane Mallarmé

9 septembre 1898 décès de Stéphane Mallarmé
Stéphane Mallarmé meurt le 9 septembre 1898 à Valvins (Seine-et-Marne, France)

Né le 18 mars 1842 à Paris, professeur d'anglais chahuté, Stéphane Mallarmé écrit des poèmes, rencontre les Félibres, Verlaine, Rimbaud, les Parnassiens, Victor Hugo.
Adepte d'une poésie ésotérique, il tient un salon littéraire tous les mardis dans son domicile parisien, 87, rue de Rome, où fréquente le jeune Paul Valéry.
Chef de file de l'école symboliste, il est élu
« prince des poètes » en 1896 à la suite de Verlaine qui l’avait classé dans ses Poètes Maudits.
Mallarmé est lié aux peintres impressionnistes ; Claude Debussy met en musique son
Après-midi d’un faune.
Juste avant sa mort, en 1898, il rejoint Émile Zola qui a publié le 13 janvier sa lettre J
’Accuse en faveur de Dreyfus.
Mallarmé est
enterré auprès de son fils Anatole au cimetière de Samoreau près de Valvins.

Comments