Éphéméride 24 février 1786 naissance de Wilhem Grimm

Jacob et Wilhelm GRIMM sont deux écrivains et érudits, nés à Hanau, Jacob le 4 janvier 1785 pour Jacob et le 24 février 1786 pour Wilhelm.


Ils font leurs études à l’université de Marbourg. Jacob comme philologue, s’intéresse à la littérature médiévale et à la linguistique et Wilhelm devient critique littéraire.


Ils travaillent dans la diplomatie et dans diverses bibliothèques à Kassel.


En 1830, les deux frères sont engagés à l’université de Göttingen. Wilhelm en tant que bibliothécaire et Jacob comme chargé de cours en droit ancien, en histoire de la littérature et en philosophie. Ils quittent l’université pour des motifs politiques et reviennent à Kassel en 1837.


Quelques années plus tard, Frédéric-Guillaume IV de Prusse les invite à s’installer à Berlin, ce qu’ils font dès 1841. Devenus professeurs dans son université, ils demeurent à Berlin jusqu’à la fin de leur vie. Wilhelm meurt le 16 décembre 1859 et Jacob le 20 septembre 1863.


L’œuvre scientifique majeure de Jacob Grimm est sa
Deutsche Grammatik (Grammaire allemande, 1819-1837), qui est généralement considérée comme le fondement de la philologie allemande.


Dans la deuxième édition, parue en 1822, Grimm expose sa loi sur le changement et le déplacement des sons, loi qui contribua à la reconstitution des langues mortes.


Il écrivit également
Über d’en altdeutschen Meistergesang (Poésie des maîtres chanteurs, 1811), Deutsche Mythologie (Mythologie allemande, 1835) ainsi qu’une Geschichte der deutschen Sprache (Histoire de la langue allemande, 1848).


Au nombre des publications de Wilhelm Grimm se trouvent plusieurs livres ayant pour thème la littérature et les traditions populaires allemandes, parmi lesquels les
Altdänische Heldenlieder (Anciens chants héroïques danois, 1811), Die deutschen Heldensage (les Légendes héroïques de l’ancienne Germanie, 1829), Rolandslied (la Chanson de Roland, 1838) et Altdeutsche Gespräche (Ancien dialecte allemand, 1851).


Les frères Grimm s’intéressent également aux contes populaires allemands. Après les avoir réunis à partir de différentes sources, ils les publient en deux volumes sous le titre de
Kinder- und Hausmärchen, (Contes pour les enfants et les parents, 1812-1829).


Une nouvelle édition paraît en 1857
; elle contient des histoires supplémentaires et devint le fameux livre intitulé Contes de Grimm.


Les frères Grimm travaillent ensemble sur nombre d’autres ouvrages
; ils publient notamment en 1852 le premier volume du monumental et classique Deutsches Wörterbuch (Dictionnaire allemand), qui est achevé par d’autres érudits en 1958.


Wilhelm meurt le 16 décembre 1859 et Jacob le 20 septembre 1863.
Comments

Éphéméride 20 septembre 1863  décès de Jacob Grimm

  • Jacob Ludwig Karl Grimm est né à Hanau, près de Francfort-sur-le-Main, le 4 janvier 1785. Très tôt orphelin de père, il passe une enfance difficile : il doit assumer la responsabilité de ses cinq frères et sœurs et subvenir à leurs besoins. Après avoir fait ses études à Marbourg et à Paris, il occupe, dans son pays, différents emplois dans l'administration. En 1814, puis en 1815, il revient à Paris, pour récupérer des livres et des manuscrits qui avaient été volés par les troupes de Napoléon. Il participe au Congrès de Vienne en 1816.

  • À cette même époque, il est nommé bibliothécaire en second à Kassel où il demeure jusqu'en 1829, date à laquelle il part à Göttingen où un nouveau poste lui est proposé. En 1837, sa destitution pour des raisons politiques est retentissante. Il vit alors, durant quatre ans, à Kassel avec son frère Wilhem, jusqu'à leur nomination à l'Académie des Sciences de Berlin. En 1848, il est élu au premier parlement allemand.

  • Durant toutes ces années, Jacob Grimm a beaucoup écrit, réunissant et publiant les contes et légendes germaniques : Poésie des maîtres chanteurs (1811) Contes de l'enfance et du foyer (1812 et 1819) Légendes allemandes (1818) et Légende héroïque allemande (1829). On doit également aux frères Grimm une Histoire de la langue allemande (1848) et un Dictionnaire historique de l'allemand (1852-1858) partiellement publié de leur vivant. Jacob Grimm est considéré comme le fondateur de l'histoire d'Allemagne et comme le plus grand représentant de la méthode historique appliquée aux travaux littéraires.

  • Il meurt à Berlin le 20 septembre 1863.

Comments