Corneille

Éphéméride 1er octobre 1684 décès de Pierre Corneille


Pierre Corneille est originaire d'une famille de magistrats et il est l'aîné de cinq frères et sœurs. Son père est maître des eaux et forêts et sa mère est la fille d'un avocat. Il accomplit ses études secondaires chez les Jésuites et se destine à une carrière d'avocat. Son père lui achète deux modestes charges, mais timide et peu éloquent, Corneille renonce à plaider. Il propose une première comédie,
Mélite (1629) à une troupe d'acteurs itinérants, qui fonderont plus tard le théâtre du Marais. Cette troupe présente la pièce à Paris. Le succès est suffisant pour décider Corneille, qui n'a alors que vingt-trois ans, à entreprendre une carrière théâtrale et à s'installer à Paris.
Pierre Corneille devient célèbre avec une tragi-comédie, Le Cid (1637), qui provoque une querelle littéraire (la jeune Académie française lui reproche notamment de ne pas respecter les lois du théâtre classique, de faire tenir trop d'événements en vingt-quatre heures, et de bousculer la bienséance avec une Chimène amoureuse de l'assassin de son père). Le roi Louis XIII l'anoblit. Il se marie en 1640. Sensible aux critiques, il se consacre alors à la tragédie « régulière ». Corneille connaît avec Pertharite (1651) un échec qui l'éloigne du théâtre pendant sept ans. Il traduit en vers l'Imitation de Jésus-Christ (1651-1656) et s'occupe de l'édition de son théâtre, dont il définit les principes dans les Examens de ses pièces et trois Discours (1660). Revenu à la scène (Œdipe, 1659 ; Sertorius, 1662 ; Sophonisbe, 1663 ; Attila, 1667), il voit le public lui préférer Racine (Tite et Bérénice, 1670). Corneille peint des héros « généreux » pour qui l'honneur et la gloire méritent tous les sacrifices : l'époque en était sans doute passée…

Comments