Éphéméride 28 mars 1936 naissance de Mario Vargas Llosa

Jorge Mario Pedro Vargas Llosa né le 28 mars 1936 à Arequipa, région d’Arequipa, au Pérou, est un écrivain péruvien et espagnol, auteur de romans et d’essais politiques. Il est lauréat du prix Nobel de littérature 2010

À l’âge de 14 ans, son père l’envoie étudier à l’Académie militaire de Lima, qui lui laisse un sinistre souvenir et la matière de son livre
La Ville et les chiens.

Il étudie ensuite la littérature et le droit à l’Université San Marcos, exerçant en parallèle différentes professions
: correcteur littéraire puis collaborateur aux rubriques cinéma de la revue Literatura (1957-1958) et du journal El Comercio.

Pendant une brève période, il est impliqué dans une branche étudiante du Parti communiste péruvien qu’il abandonne en protestation de la ligne stalinienne du mouvement sur l’art et la littérature. La révolution cubaine fait un temps revivre ses espoirs d’une révolution progressiste.

Grâce à une bourse d’étude, il poursuit son cursus universitaire à Madrid où il soutient, en 1958, une thèse de doctorat sur Rubén Darío.

En 1959 il s’installe à Paris en 1959 dans l’espoir de recevoir une bourse pour reprendre des études mais sa demande est rejetée. Dans la capitale française Vargas Llosa travaille en tant que professeur d’espagnol puis journaliste pour l’Agence France-Presse et la télévision. Il se passionne pour la littérature du pays et écrit de manière prolifique. il obtient un prix littéraire pour « Les caïds ». « La ville et les chiens » obtient deux prix littéraires et sera traduit en plus de 20 langues.

Vargas Llosa part ensuite pour Londres et Barcelone. Il retourne à Lima en 1974 et est élu à l’Académie péruvienne un an plus tard.

Depuis, il est un écrivain connu, régulièrement invité pour donner des cours ou des conférences dans de nombreuses universités.
Entre-temps, voyant les multiples dérives du régime de Castro, il est devenu libéral.

En 1990 il fonde un mouvement de droite démocratique mais est battu à l’élection présidentielle.

Avec Julio Cortázar, Carlos Fuentes, Gabriel García Márquez et José Donoso, Mario Vargas Llosa est considéré comme l’un des grands acteurs du boom de la littérature latino-américaine dans les années 1960.
blog comments powered by Disqus