Éphéméride 27 février 1902 naissance de John Steinbeck

John Ernst Steinbeck, J.-R. (27 février 1902 à Salinas — 20 décembre 1968 à New York) est un écrivain américain du milieu du xxe siècle, dont les romans décrivent fréquemment sa Californie natale.
Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1962.

Né aux États-Unis en 1902 à Salinas (Californie), Steinbeck est d’origine irlandaise par sa mère et allemande par son père. Ce dernier, Ernest Steinbeck est fonctionnaire, et sa mère, Olive Hamilton, est institutrice. Dans son roman
A l’est d’Éden il dévoile de nombreux éléments autobiographiques.

Il vit pendant toute son enfance et son adolescence dans le nord de la Californie, dans la vallée de Salinas, vallée que l’on retrouve tout au long de son œuvre. Il se passionne pour la biologie marine et fait des études à l’université de Stanford. Puis, en quête d’aventures, il abandonne ses études sans même avoir obtenu un diplôme et exerce différents métiers (reporter, apprenti peintre, maçon, ouvrier et chimiste). Finalement, il devient régisseur d’un domaine isolé dans la montagne, et là, il trouve enfin sa vocation: écrire.

Dans son œuvre, il décrit avec humour et tendresse les Californiens, surtout ceux qui ont la vie dure. Il s’intéresse aux paysans, aux ouvriers, aux syndicats, aux immigrants, aux Indiens. Souvent, ses visions déconstruisent le rêve Américain, et c’est pourquoi il a pu être critiqué aux États-Unis. Le roman Tortilla Flat (1935), avec son style humoristique unique, est son premier succès populaire et lui vaut son premier prix littéraire, la médaille d’or du meilleur roman écrit par un Californien décernée par le Commonwealth Club of California.

Avec
Des souris et des hommes (Of Mice and Men) et En un combat douteux (In Dubious Battle), publiés en 1936, ses œuvres deviennent plus sérieuses. Dans une lettre à un ami, il se désole: « Il y a des émeutes dans Salinas et des meurtres dans les rues de cette chère petite ville où je suis né. » Il reçoit le New York Drama Critics Award pour sa pièce.

Sa grande œuvre, Les raisins de la colère, publiée en 1939, est acclamée par la critique populaire, mais soulève de vives controverses. Sont critiqués son langage jugé vulgaire et son penchant « socialiste » dans sa description de l’affrontement entre les travailleurs et les producteurs Californiens. Dans plusieurs États, le livre sera soit mis dans une section « adulte seulement », soit complètement banni des bibliothèques et des librairies Par contre, le livre sera décrété lecture obligatoire dans les collèges de la ville de New York. Finalement, pour ce livre, Steinbeck reçoit le prix Pulitzer en 1940.

En 1962, son œuvre entière est couronnée du Prix Nobel de littérature. John Steinbeck s’éteint le 20 décembre 1968 à New York.

Plusieurs de ses récits, nouvelles et romans ont été adaptés pour le cinéma, le théâtre et la télévision.
blog comments powered by Disqus