Éphéméride 19 novembre 1900 naissance d’Anna Seghers



Anna Seghers (de son vrai nom Netty Radvanyi, née Reiling), est un écrivain allemand d'origine juive.

Durant la Première guerre mondiale, elle est au service des armées. En 1920 elle réussit le baccalauréat. Ensuite elle étudie l'histoire, l'histoire de l'art et la sinologie à Cologne et Heidelberg . En 1924 elle obtient son doctorat à l'université de Heidelberg avec une thèse sur
Juifs et judéité dans l'œuvre de Rembrandt.

En 1925 elle épouse le sociologue hongrois László Radványi. En 1928 parait son premier livre sous le pseudonyme d'Anna Seghers. Ce premier roman est couronné par le prix Kleist. Il est porté à l'écran, en 1934, par le dramaturge Erwin Piscator.

Également en 1928, elle rejoint le Parti communiste allemand (KPD) et l'année suivante elle est membre fondatrice de l’Union des écrivains prolétaires révolutionnaires. En 1930 elle voyage pour la première fois en Union soviétique. Après la prise de pouvoir par les Nazis, Anna Seghers est arrêtée par la Gestapo puis relâchée ; ses livres sont interdits en Allemagne et brûlés. Peu après elle fuit en Suisse et de là rejoint Paris.

Après le commencement de la Seconde Guerre mondiale et l'entrée des troupes allemandes dans Paris, le mari d’Anna Seghers est interné dans le sud de la France au camp du Vernet. À Marseille, elle se préoccupe de la libération de son mari et des possibilités de fuir à l'étranger. Cette époque forme la trame du roman
Transit (paru en 1944).

En mars 1941, Anna Seghers et sa famille réussissent à rallier Mexico via la Martinique, New York et Veracruz. En 1942 paraît son roman qui reste probablement le plus célèbre
La septième croix que Fred Zinnemann met en images en 1944. Les succès du livre et du film rendent Anna Seghers célèbre dans le monde entier.
blog comments powered by Disqus