Éphéméride 12 septembre 1902 naissance de Malcolm de Chazal

Poète, écrivain et peintre mauricien, il est né à Vacoas, Île Maurice, le 12 septembre 1902 et mort le 1er octobre 1981.
Descendant d’une famille forésienne vivant sur l’Île Maurice depuis 1760, Malcolm de Chazal
est envoyé à l'âge de seize ans étudier les techniques de l'industrie sucrière aux États-Unis dans une université d'où il ressort ingénieur agronome.
Après avoir travaillé à Cuba et séjourné en France en 1925, il rentre sur son île natale où il devient fonctionnaire du service des télécommunications jusqu'à sa retraite en 1957.
Tour à tour – et parfois simultanément – essayiste d’économie politique, aphoriste, dramaturge, poète, chroniqueur, métaphysicien, conteur, peintre, il écrit de nombreux ouvrages d'économie politique, des poèmes et fera de la peinture au style un peu naïf.
Ses contes n’ont été publiés qu’en 2011. De même, le peintre est encore à découvrir.
Dans les années cinquante,
adressées à de nombreux intellectuels et artistes européens, ses œuvres d’inspiration mystique ont séduit Dubuffet, Jean Paulhan, Francis Ponge, André Breton.
Célébré comme un génie à l'état brut, Chazal peut faire éditer chez Gallimard les aphorismes surprenants de 
Sens plastique (1947) et les textes plus discursifs de La Vie filtrée (1949).
La méthode poétique de Chazal se caractérise par une pratique obstinée de la métaphore et de la synesthésie, une systématique de l'analogie qui vise à mettre au jour un système universel de correspondances.
L’éditeur
Léo Scheer a renoncé dès 2005 à l'édition des œuvres complètes de Chazal, après la publication de trois volumes seulement : Sens-Magique, Petrusmok, et Poèmes/Apparadoxes. Un quatrième volume est paru en 2008, La Bible du mal.

blog comments powered by Disqus