Éphéméride 14 janvier 1850 naissance de Pierre Loti

Julien Viaud dit Pierre Loti naît à Rochefort le 14 janvier 1850.
Il fut officier de marine, grand voyageur et surtout romancier.

Reçu à l’École navale à Paris, il prend la mer en 1870, comme aspirant de première classe, suivant l’exemple de son frère aîné Gustave mort en mer.
Dès lors, il ne cessera plus de sillonner le monde en bateau, avec de longs repos à son port d’attache familial de Rochefort, qu’il embellit de collections d’objets achetés ou volés.
En 1872 il est à Tahiti où on lui a dit, à tort, que son frère avait eu deux enfants d’une indigène. Lui-même tombe amoureux de quelques jolies Polynésiennes et reçoit de la reine Pomaré le surnom de Loti (nom d’une fleur tropicale), qu’il donnera par la suite à un de ses personnages avant d’en faire son propre pseudonyme d’écrivain, l’officier Julien Viaud étant, sinon interdit d’écrire, tenu à une réserve peu compatible avec son tempérament exalté.

Son œuvre, souvent autobiographique, conduit le lecteur en Turquie (Aziyadé), au Sénégal (Le roman d’un spahi) ou au Japon (Madame Chrysanthème) dont le succès fut immense et inspira à Puccini son opéra Madame Butterfly.
Il a aussi voyagé de l’Égypte à Tahiti en passant par l’Inde…
Le cadre de ses romans n’a pas toujours été aussi exotique
: Pêcheurs d’Islande il décrit la vie des pêcheurs bretons, Ramuntcho se situe au Pays Basque où il termine sa vie.
Il devient riche, célèbre. À quarante-deux ans, il est élu à l’Académie française contre Émile Zola.
Il est mort à Hendaye le 10 juin 1923. Après ses funérailles nationales, Loti est enterré selon ses indications dans le jardin des
Aïeules, ses tantes, dans l’île d’Oléron, où il jouait enfant.
En 1925 et 1926, son fils Samuel a publié son journal intime.

blog comments powered by Disqus