Éphéméride 22 mars 1909 naissance de Gabrielle Roy

Gabrielle Roy (Saint-Boniface, Manitoba, 22 mars 1909-Québec, Qc, 13 juill. 1983) est un écrivain québécois.

Elle est la petite fille de pionniers québécois, benjamine d’une famille de onze enfants. En dépit d’une enfance marquée par une santé fragile, les difficultés pécuniaires de sa famille et la loi Thornton de 1916 qui abolit l’enseignement du français dans les écoles, elle fait de brillantes études à l’Académie Saint-Joseph et au
Winnipeg Normal Institute, puis embrasse la carrière d’institutrice.

De 1929 à 1937, ses expériences d’enseignement dans les villages manitobains, à la Poule d’Eau et à Saint-Boniface l’ouvrent aux immenses paysages de l’Ouest et à la mosaïque des ethnies qui nourriront généreusement son œuvre.

Elle décide de partir suivre des cours d’art dramatique en France et en Angleterre. Après deux ans d’essais infructueux, elle choisit alors la voie de l’écriture et installée à Montréal, entame une carrière de journaliste pigiste dans
La Revue Moderne et Le Bulletin des agriculteurs.

La découverte du quartier Saint-Henri, rongé par la misère, va donner naissance au premier grand roman urbain canadien,
Bonheur d’occasion (1945), qui dénonce la condition des ouvriers et des exclus au début de la Seconde Guerre mondiale. L’ouvrage connaît un immense succès: choisi par la Literary Guild of America de New York comme Book of the Month, il est couronné par le Prix Fémina en 1947 et sera traduit dans une douzaine de langues.

Elle part ensuite pour un séjour de trois ans en France où elle écrit
La Petite Poule d’Eau (1950). À son retour, elle s’établit à Québec et en 1957 achète un chalet à Petite-Rivière-Saint-François, dans le Comté de Charlevoix, où, en dépit de dépressions régulières, elle va écrire l’essentiel de son œuvre, tout en voyageant à travers le Canada, les États-Unis et l’Europe. Elle meurt d’une crise cardiaque à l’Hôtel-Dieu de Québec le 13 juillet 1983.
blog comments powered by Disqus