Éphéméride 15 novembre 1876 naissance d'Anna de Noailles


Le 15 novembre 1876 naissait Anna-Élisabeth de Noailles, née princesse Bibesco Bassaraba de Brancovan.
« J'écris pour que le jour où je ne serai plus On sache comme l'air et le plaisir m'ont plu, Et que mon livre porte à la foule future Comme j'aimais la vie et l'heureuse nature. »
Née à Paris, descendante des familles de boyards Bibescu de Roumanie, Anna de Noailles est la fille du prince Grégoire Bibesco Bassaraba de Bassaraba. Anna évolue au coeur de la vie mondaine parisienne au commencement du XXème siècle. Son salon de l'avenue Hoche attire l'élite intellectuelle, littéraire et artistique de l'époque parmi lesquels Maurice Barrès, Edmond Rostand, Paul Claudel, Colette, André Gide, Robert de Montesquiou, Paul Valéry, Jean Cocteau, Alphonse Daudet ou encore Pierre Loti. C'est également une amie proche de Clemenceau. Elle publie son premier livre le 8 mai 1901 à l'âge de 25 ans: « Le Cœur Innombrable », succès considérable qui dépassera toutes les espérances de l'auteur. En 1904, avec d'autres femmes, parmi lesquelles Julia Daudet et Judith Gautier, fille de Théophile Gautier, Anna de Noailles crée le prix « Vie Heureuse », issu de la revue du même nom, qui deviendra plus tard le prix Fémina, récompensant la meilleure œuvre française écrite en prose ou en poésie. Anna de Noailles est la seule femme poète de son temps à recevoir les plus hautes distinctions publiques. Le 15 juillet 1931, Henri Bergson lui remet ainsi le titre de la première femme commandeur de la Légion d'honneur. Anna de Noailles sera également la première femme reçue à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. « Elle était plus intelligente, plus malicieuse que personne. Ce poète avait la sagacité psychologique d'un Marcel Proust, l'âpreté d'un Mirbeau, la cruelle netteté d'un Jules Renard. » déclarera Jean Rostand à son sujet, en 1960. Anna de Noailles meurt le 30 avril 1933 dans son appartement de la rue Scheffer ; La Troisième République lui fait des funérailles officielles. Elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise, mais son cœur repose au cimetière d'Amphion-les-Bains.
blog comments powered by Disqus