Éphéméride 23 juillet 1692 décès de Gilles Ménage



Gilles Ménage meurt le 23 juillet 1692 à Paris. Il s'est consacré à la lexicographie et à la grammaire française et il est reconnu comme étant l'auteur du premier grand dictionnaire étymologique du français, Origines de la langue française (paru entre 1650 et 1670).

Fin grammairien, grand polémiste, il attaque Vaugelas dans ses Observations sur la langue française. Il est l'un de ces abbés qui occupent tant de place dans l'histoire de la littérature française au XVIIe siècle.
Abbé, mais non prêtre : il fut fort galant ; ses confortables revenus ecclésiastiques lui permettent de donner tout son temps aux études et, plus tard, à la vie de salon. Il aura de belles élèves, dont la future Mme de Sévigné et la future Mme de La Fayette.
Il inspire à Molière le personnage de Vadius dans
Les Femmes savantes (1672).

blog comments powered by Disqus