Éphéméride 6 septembre 1907 décès de Sully Prudhomme


René Armand François Prudhomme, dit Sully Prudhomme, né à Paris le 16 mars 1839 et mort à Chatenay-Malabry le 6 septembre 1907, est un poète français, premier lauréat du Prix Nobel de littérature en 1901.
Fils de commerçants aisés, d’abord ingénieur au Creusot, il est déçu par le travail et retourne à Paris pour y faire son droit. Après ses études, il est rebuté par un stage chez un notaire et décide de se consacrer, grâce sa fortune personnelle, à la poésie.
Il a vingt-six ans lorsqu'il publie son premier recueil :
Stances et Poèmes (1865). Ses succès lui valent de collaborer au Parnasse, fondé par Leconte de Lisle. Il publie une traduction en vers (1869) De la nature des choses de Lucrèce.
Durant le siège de Paris, Sully Prudhomme s'enrôle dans la garde mobile ; le froid, les fatigues et les privations lui valent une attaque de paralysie dont il ressentira les conséquences toute sa vie.
Sully Prudhomme est élu à l'Académie française en 1881 et son œuvre, où figurent également des essais d'esthétique, de philosophie et de critique, est couronnée par le premier Prix Nobel de littérature le 10 décembre 1901, dont il consacre le montant à la fondation d'un prix de poésie décerné sous l'égide de la Société des Gens de lettres.

blog comments powered by Disqus