Éphéméride 17 novembre 1747 décès d’Alain-René Lesage



Alain-René Lesage est né en Bretagne le 8 mai 1668 ; il fait ses études au Collège de Vannes. À quatorze ans il a le malheur de perdre son père qui, notaire royal et greffier, lui laisse une petite fortune que ses tuteurs ne tardent pas à dilapider. Il fait son droit à Paris où il s'inscrit au Palais comme avocat. Il se marie en 1694 et deux de ses enfants, René-André, dit Montmenil, et François-André, dit Pittence, deviennent acteurs.

Alain-René Lesage connaît son premier succès comme auteur dramatique en 1707 grâce à une pièce en un acte
Crispin, Rival de don Maitre. La même année il publie un roman à succès Le Diable boiteux, satire originale de la société française. En 1709, il fait représenter à la Comédie Française sa pièce la plus célèbre Turcaret ou Le Financier, peinture d'un réalisme saisissant et impitoyable des milieux de la finance de son époque.

Prolifique, il donne de 1712 à 1735 au Théâtre de la Foire une centaine de pièces, plus ou moins brillantes, mais qui contiennent d'utiles renseignements sur sa conception de la vie et la meilleure des clés du
Gil Blas. C'est précisément ce roman picaresque, Gil Blas de Santillane, qui, publié à partir de 1715, assure sa notoriété. Alain-René Lesage meurt à Boulogne-sur-Mer en 1747.
blog comments powered by Disqus