Éphéméride 20 septembre 1863  décès de Jacob Grimm

  • Jacob Ludwig Karl Grimm est né à Hanau, près de Francfort-sur-le-Main, le 4 janvier 1785. Très tôt orphelin de père, il passe une enfance difficile : il doit assumer la responsabilité de ses cinq frères et sœurs et subvenir à leurs besoins. Après avoir fait ses études à Marbourg et à Paris, il occupe, dans son pays, différents emplois dans l'administration. En 1814, puis en 1815, il revient à Paris, pour récupérer des livres et des manuscrits qui avaient été volés par les troupes de Napoléon. Il participe au Congrès de Vienne en 1816.

  • À cette même époque, il est nommé bibliothécaire en second à Kassel où il demeure jusqu'en 1829, date à laquelle il part à Göttingen où un nouveau poste lui est proposé. En 1837, sa destitution pour des raisons politiques est retentissante. Il vit alors, durant quatre ans, à Kassel avec son frère Wilhem, jusqu'à leur nomination à l'Académie des Sciences de Berlin. En 1848, il est élu au premier parlement allemand.

  • Durant toutes ces années, Jacob Grimm a beaucoup écrit, réunissant et publiant les contes et légendes germaniques : Poésie des maîtres chanteurs (1811) Contes de l'enfance et du foyer (1812 et 1819) Légendes allemandes (1818) et Légende héroïque allemande (1829). On doit également aux frères Grimm une Histoire de la langue allemande (1848) et un Dictionnaire historique de l'allemand (1852-1858) partiellement publié de leur vivant. Jacob Grimm est considéré comme le fondateur de l'histoire d'Allemagne et comme le plus grand représentant de la méthode historique appliquée aux travaux littéraires.

  • Il meurt à Berlin le 20 septembre 1863.

blog comments powered by Disqus