Éphéméride 16 décembre 1897 décès d'Alphonse Daudet

Alphonse Daudet est né à Nïmes le 13 mai 1840. Après une enfance heureuse en Provence, il fut contraint, par la ruine de ses parents, de se faire surveillant d'études à Alès, épisode évoqué dans Le Petit Chose , puis tente sa chance à Paris en 1857 avec l'appui de son frère Ernest.

Dès son premier ouvrage, le recueil de vers
Les Amoureuses, il obtient la notoriété et collabore à divers journaux. Ce premier ouvrage lui permet de rentrer comme secrétaire au service du duc de Morny. En 1867, Alphonse Daudet épouse Julia Allard, jeune fille de la bourgeoisie parisienne.

Célèbre avec
Les Lettres de mon moulin (1866), il chante encore la Provence dans sa trilogie de Tartarin : Tartarin de Tarascon (1871), Tartarin sur les Alpes (1885) et Port Tarascon (1890).

Tenté par le théâtre, Daudet tira des
Lettres de mon moulin, un drame, L'Arlésienne (1872), immortalisé par la musique de Bizet.

S'engageant aussi dans la voie du roman réaliste Daudet peignit les mœurs contemporaines (
Jack, 1876, Sapho, 1884). Atteint de la syphilis, il meurt à Paris le 16 décembre 1897.

Mon étude de l’Elixir du R.P. Gaucher ici
blog comments powered by Disqus