Éphéméride 14 août 1956 décès de Bertold Brecht



Bertold Brecht, dramaturge, metteur en scène, critique théâtral et poète allemand, né le 10 février 1898 à Augsbourg en Bavière, est décédé le 14 août 1956 à Berlin-Est.
En 1918, à vingt ans, il est mobilisé à la fin de la Première guerre mondiale comme infirmier. L'horreur de la guerre aura une grande influence sur lui. Ses premières pièces sont
Baal, Tambours dans la nuit en 1919 qui lui vaut le Prix Kleist en 1922, Spartacus et Dans la jungle des villes.
Viennent ensuite
Homme pour homme (1927) et Grandeur et décadence de la ville de Mahagony. Ces pièces provoquent une polémique, jusqu'en 1928, où il crée L’Opéra de quat’sous (musique de Kurt Weill).
Chassé par les Nazis qui brûlent ses œuvres, il s’exile au Danemark à partir de 1933. Il s'installe en Californie en 1941. Durant cette période, il écrit une grande partie de son œuvre dont
La Vie de Galilée, Mère Courage, La Bonne Âme de Se-Tchouan, La Résistible ascension d’Arturo Ui (attaque contre Hitler ), Le Cercle de craie caucasien, et Petit Organon pour le théâtre, dans laquelle il exprime sa théorie du théâtre épique et de la distanciation.
Chassé des États-Unis en 1947 en raison du maccarthysme, il se rend alors en Suisse. En 1949, il s'installe définitivement à Berlin-Est et fonde avec sa femme le
Berliner Ensemble où il exprime ses prises de position marxistes. En 1950, il a obtenu la nationalité autrichienne (il était apatride depuis 1935).

blog comments powered by Disqus