Éphéméride 31 août 1867 décès de Charles Baudelaire

Charles Baudelaire n'a jamais aimé qu'une seule femme, sa mère, à qui il ne pardonnera jamais son remariage avec le général Aupick, alors qu'il n'avait que sept ans.
Le beau-père détesté, officier devenu plus tard ambassadeur, incarne à ses yeux tout ce qui fait obstacle à ce qu'il aime
: sa mère, la poésie, le rêve, et la vie sans contraintes. Il fait embarquer Charles de force sur un paquebot en direction des Indes, puis place sous tutelle judiciaire la fortune héritée de François Baudelaire et menacée d'être rapidement dilapidée.
Contraint de travailler, Charles se consacre à la critique d'art et à la traduction des œuvres d'Edgar Poe.
En 1857 paraissent
Les Fleurs du Mal, recueil de vers exaltant la beauté en germe dans toute perversité, dans toute souffrance. L'ouvrage est condamné pour « outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs ».
Criblé de dettes, Baudelaire entreprend une tournée de conférences en Belgique.
Lors d'une visite à l'église Saint-Loup de Namur, il perd connaissance. Cet effondrement est suivi de troubles cérébraux, en particulier d'aphasie.
À partir de mars 1866, il souffre d'hémiplégie. Il meurt à Paris de la syphilis le 31 août 1867, sans avoir pu réaliser le projet d'une édition définitive des
Fleurs du Mal, travail de toute une vie.
Il est inhumé au cimetière du Montparnasse, (6e division), dans la même tombe que sa mère et son beau-père le général Aupick.
Son œuvre, condamnée, méconnue de son vivant, aura un retentissement posthume inouï
: elle fonde la modernité poétique, en particulier le symbolisme.
« Dante d'une époque déchue » selon le mot de Barbey d'Aurevilly, nourri de romantisme, tourné vers le classicisme, à la croisée entre le Parnasse et le symbolisme, chantre de la « modernité », Baudelaire occupe une place immense dans l'histoire de la poésie française.

Comments

Éphéméride 30 août 1797 naissance de Mary Shelley



Mary Woolstonecraft Godwin est la fille d'une philosophe féministe et d'un écrivain politique. Elle perd sa mère alors qu'elle-même n'est âgée que de onze jours. Son père se remarie quatre ans plus tard. Il offre à sa fille une éducation très approfondie et l'encourage à adhérer à ses théories politiques libérales.

En 1814, Mary Godwin entame une liaison avec un homme marié, partisan de son père, Percy Bysshe Shelley. Accompagné d'une belle-sœur de Mary, le couple voyage à travers l'Europe.
Au cours des deux années qui suivent, Mary et Percy affrontent un endettement permanent et la mort de leur fille. Ils se marient en 1816, après le suicide de la première épouse de Percy.
C'est également cette année-là que Mary écrit son premier roman
Frankenstein ou le Prométhée moderne - Frankenstein étant le nom du médecin démiurge et non de sa créature.
Elle s'installe ensuite en Italie jusqu'à la mort de son mari qui se noie dans le golfe de la Spezia au cours d'une tempête en 1822.
Elle rentre ensuite en Angleterre et continue sa carrière littéraire en publiant les poèmes de son mari et ses propres ouvrages.
Elle décède d'une tumeur au cerveau le 1er février 1851.
Des études récentes ont permis de construire une vision plus complète de son œuvre et ont montré que Mary Shelley fut toute sa vie, politiquement, très radicale, soutenant l'idée que la coopération et la solidarité, pratiquées tout naturellement par les femmes au sein de leur famille, sont la voie qui permet de réformer la société civile.
Comments

Éphéméride 29 août 1881 naissance de Valéry Larbaud


Être subtil, amateur de voyages, grand érudit à la prose magnifique, découvreur inlassable de talents littéraires, il était le fils unique du propriétaire des sources de Vichy Saint-Yorre.
Orphelin à huit ans, il est élevé par sa mère et sa tante. Rentier grâce à la fortune familiale, il voyage, mène une vie de dandy, fréquentant les stations thermales pour soigner sa santé fragile.
En 1911 paraît son premier roman,
Fermina Marquez, consacré aux amours adolescentes, suivies de A.O. Barnebooth, ses œuvres complètes, c'est-à-dire un conte, ses poésies et son journal intime (1908-1913), œuvre d'une grande liberté dans la forme et le contenu, permettant toutes les audaces, précédant le célèbre Ulysse de James Joyce que Valéry Larbaud a cotraduit.
Parlant allemand, italien, espagnol et anglais, il fait connaître en France des auteurs tels Samuel Butler, Walt Whitman, et surtout William Faulkner, en les traduisant ou les préfaçant.
Enfantines paraît en 1918 et Amants, heureux amants en 1923.
En 1935, une hémorragie cérébrale le rend hémiplégique et aphasique, le clouant au lit à vie. Il se voit contraint, en 1948, de vendre ses biens et sa bibliothèque de quinze mille volumes à la ville de Vichy dont la médiathèque a conservé le mobilier et la somptueuse collection de livres reliés.
Il décède à Vichy le 2 février 1957, sans descendance.
Deux volumes de la collection de la Pléiade (1957, 1984) rassemblent l'œuvre de Valéry Larbaud.
Comments

Éphéméride 28 août 1749 naissance de Goethe


Précurseur du mouvement romantique européen, Johann Wolfgang von Goethe est sans conteste l'une des plus grandes figures de la littérature allemande.
Il est l'auteur de nombreux poèmes, romans, pièces de théâtre et théories de l'art de renommée mondiale.
Fils d'une famille bourgeoise fortunée, il naît à Francfort ;
il lit à trois ans et connaît le latin et le grec à sept ans. Après des études de droit à Leipzig puis à Strasbourg, il devient avocat de la cour impériale.
En 1794, Goethe rencontre Schiller et collabore à la revue
Les Heures. Passionné de musique, il fait la connaissance de Mozart et de Beethoven, mais ignorera l'admiration éperdue que lui voue le jeune Schubert. Beethoven compose la musique de son Egmont.
Maîtrisant tous les genres - poésie, théâtre, roman… - Goethe a placé l'Allemagne, pendant plus d'un demi-siècle, au pinacle littéraire.
Féru également de sciences il a côtoyé Schopenhauer, avec qui il a discuté de sa théorie des couleurs. Intéressé par l'histoire naturelle, il a publié un essai sur la métamorphose des plantes.
Ses deux chefs-d’œuvre universels,
Faust et Les Souffrances du jeune Werther, ont influencé toute l'Europe et ont traversé les générations.
Johann Wolfgang von Goethe est la figure de proue de deux mouvements
le Sturm und Drang - qui succède à la période des Lumières et annonce le romantisme - pour ses œuvres de jeunesse, et le Classicisme de Weimar pour ses œuvres de la maturité.
Il est décédé à Weimar le 22 mars 1832.

Comments

Éphéméride 27 août 1635  décès de Lope de Vega


Félix Lope de Vega y Carpio, dramaturge, né en 1562 est l'un des plus grands écrivains du Siècle d'Or espagnol, une période de rayonnement culturel et d'essor économique extraordinaires.
Avant même de savoir écrire, il dit des vers à cinq ans
et écrit sa première comédie à douze ans. Il a une vie extrêmement aventureuse avec l'Invincible Armada contre l'Angleterre, secrétaire du duc d’Albe, exilé, amoureux, prêtre, compagnon de son oncle Inquisiteur…
Extrêmement prolifique, il aurait écrit quelque huit cents pièces de théâtre (dont 314 attribuées sans conteste ; la plus célèbre est
Fuenteovejuna - 1612-1614) et au moins trois mille sonnets.
Il est le père de la Comédie Nouvelle ou tragi-comédie à l'espagnole et publie son œuvre théorique majeure :
Arte nuevo de hacer comedias en 1609.
C'est le troisième art théâtral inventé en Europe, avec la tragédie française classique et le drame élisabéthain, au moment où le théâtre devient un phénomène culturel de masse…
Ami de Quevedo et de Alarcòn, ennemi de Gongora et envié de Cervantès, Lope de Vega a eu une vie aussi extrême que son œuvre.

Comments

Éphéméride 26 août 1880  naissance de Guillaume Apollinaire



Il naît le 26 août 1880 à Rome, sous le nom de Guglielmo Alberto Wladimiro Alessandro Apollinare de Kostrowitzky. Il est le fils d'Angelica de Kostrowitzky, jeune Polonaise, et de père inconnu. La paternité traditionnellement attribuée à Francesco d'Aspermont ne repose sur aucune certitude.
L'enfance est précaire, entre nombreux voyages, misère et déménagements à la cloche de bois. Guillaume quitte la bohème pour un poste de précepteur de français en Rhénanie aux côtés de la famille de la vicomtesse de Milhau. Premières amours malheureuses : Guillaume sera toujours le Mal-Aimé. Rentré à Paris, il se découvre une réelle passion, l'écriture - essais et poèmes. S'ensuivent quelques rencontres prometteuses
: Alfred Jarry, Max Jacob, Pablo Picasso…
Il publie plusieurs recueils particulièrement novateurs
Alcools, Le Poète assassiné, Calligrammes. Son ouvrage Les Mamelles de Tirésias drame surréaliste, fournit à André Breton le nom même du mouvement qui deviendra si célèbre.
Engagé volontaire lors de la Grande Guerre de 14-18, dans le désir ardent d'obtenir la nationalité française, il est blessé à la tête dans une tranchée de l'Aisne et trépané. Très affaibli, il meurt de la grippe espagnole le 9 novembre 1918, veille de l'armistice.

Comments

Éphéméride 25 août 1900 décès de Friedrich Nietzsche



« Dieu est mort », a-t-il affirmé. Élevé dans une famille luthérienne, Friedrich Nietzsche rejette très tôt la religion.
Né le 15 octobre 1844, il devient professeur de philologie à l'université de Bâle à vingt-quatre ans. Il étudie et enseigne la philologie jusqu'en 1878.
Il développe parallèlement une philosophie dans laquelle il oppose les valeurs traditionnalistes, notamment présentes dans le christianisme, aux valeurs défendues par un « surhomme », individualiste et indépendant.
Nietzsche exprime ses idées dans des ouvrages tels que le
Gai savoir en 1883-1887, ou encore L'Antéchrist en 1896.
Après un congé pour santé mentale, il se lance dans une vaste critique de la culture occidentale, qui aura une grande influence sur le courant existentialiste. Son dernier ouvrage, Ecce homo, sera suivi en 1889 d'une crise de démence, due à la syphilis. Il vivra encore onze ans, sans avoir retrouvé sa santé mentale. Le philosophe allemand meurt le 25 août 1900 à Weimar.
Après sa mort, certaines de ses idées seront déformées par sa sœur afin de les rapprocher des thèses nazies.
Comments

Éphéméride 24 août 1899 naissance de Jorge Luis Borges



C'est à l'âge de sept ans que Jorge Luis Borges devient écrivain. À neuf ans, il traduit déjà Le Prince Heureux d'Oscar Wilde pour un quotidien argentin. Baigné dans un univers multiculturel, il parle couramment l'anglais, et s'enrichit encore grâce aux voyages. Il découvre la littérature française à Genève et étudie en Espagne.
A partir de 1918, il écrit des poèmes qui seront vite publiés.
À son retour à Buenos Aires en 1921, Jorge Luis Borges traduit Kafka, Faulkner, écrit des poèmes, des essais, des contes, des nouvelles policières parodiques, et un nombre considérable de critiques littéraires.
Il devient progressivement une figure majeure de l'avant-garde littéraire. Avec
Pierre Ménard, auteur du Quichotte (1939), puis Le Jardin aux sentiers qui bifurquent, il se détourne peu à peu de la poésie pour le genre qui le rendra célèbre : la fiction narrative.
C'est dans les années cinquante que Roger Caillois le fait découvrir, et sa carrière internationale débute dans les années soixante.
L'ampleur, la diversité et la qualité de son œuvre lui valent de nombreuses distinctions à travers le monde. Selon Fulvio Caccia, «
 la compréhension que l'internaute a du Web doit beaucoup à l'œuvre spéculaire, labyrinthique du grand Argentin. C'est lui qui inspira la notion d' «hyperlien», clef de l'interconnexion. »
Il est décédé le 14 juin 1986.

Comments

Éphéméride 23 août 1908 naissance d'Arthur Adamov



Arthur Adamov est un écrivain et auteur dramatique français d'origine russo-arménienne, né le 23 août 1908 à Kislovodsk, et mort le 15 mars 1970 à Paris, des suites d'un suicide dû à une overdose de barbituriques.
Issu d'une famille fortunée du Caucase (elle exploitait des puits de pétrole à Bakou), d'origine arménienne, ruinée et expropriée en 1917, il connaît l'amertume d'un exil précoce, et des années de misère en Suisse, en Allemagne puis en France, tandis que sa famille se défait tragiquement. À Paris, il fréquente le milieu des Surréalistes et se lie à Antonin Artaud. Cette période est marquée par l'épreuve de l'internement dans les camps d'Argelès et de Rivesaltes.
Son théâtre, d'abord influencé par le Surréalisme, a été rattaché au courant du théâtre de l'absurde.
Subissant ensuite l'influence de Bertold Brecht, il écrit des œuvres ouvertement politisées. Il
y exorcise ses répulsions, ses angoisses, et les effets dévastateurs de la guerre. Il remet en cause les catégories dramatiques traditionnelles (intrigue, personnages, psychologie), au profit d'un théâtre abstrait, allégorique et onirique, fait de violence et de désespoir métaphysique la Parodie (1947) l'Invasion (1950) le Sens de la marche (1953) la Grande et la Petite ManœuvreTous contre tousle Professeur Taranne (1953), Comme nous avons été.
Adamov publia également de nombreuses traductions et adaptations
: Gogol (le Revizor, 1958ainsi que les récits), Dostoïevski (Crime et Châtiment), Gorki (la Mère, les Ennemis, les Petits Bourgeois), Tchekhov (l'Esprit des boiset les grandes pièces), Strindberg (le Pélican, 1956Père, 1958), Kleist (la Ruche cassée), Büchner (traduction de son Théâtre complet en collaboration avec Marthe Robert), Kleist, Kafka, Max Frisch, Piscator (le Théâtre politique), Jung, Rilke.

Comments

Éphéméride 22 août 1540  décès de Guillaume Budé



Guillaume Budé, un des plus grands humanistes français, est écrivain mais aussi bibliothécaire et imprimeur. Il s'enorgueillit d'avoir « rouvert les sépulcres de l’Antiquité ». Il acquiert une si vaste science qu'Érasme l'appelle le Prodige de la France. En 1522, le roi François 1er le nomme à la tête de sa bibliothèque de Fontainebleau, à l'origine de la Bibliothèque nationale. À l'initiative de Guillaume Budé, le roi instaure en 1536 le dépôt légal qui fait obligation aux imprimeurs de déposer un exemplaire de chaque livre à la Bibliothèque royale : un habile moyen d'enrichir celle-ci.
Guillaume Budé suggère aussi à François 1er la fondation d'un
Collège des Trois-Langues (latin, grec, hébreu) ou Collège des lecteurs royaux, dans lequel des érudits viendraient enseigner gratuitement à tous les publics. François 1er le fonde en 1530 sous le nom de Collège royal. C'est aujourd'hui le Collège de France.
Guillaume Budé avait embrassé toutes les sciences
: théologie, jurisprudence, mathématiques, philologiemais c'est surtout comme helléniste qu'il est connu. En son hommage a été créée l'association Guillaume Budé, qui a pour but la diffusion des humanités en langue française et édite, entre autres, la Collection des Universités de France. Les ouvrages de cette collection d'ouvrages bilingues latin-français ou grec-français sont familièrement appelés des « Budés ».

Comments

Éphéméride 21 août 1791 naissance de Jules Michelet


Jules Michelet naquit dans le chœur d’une ancienne église, « occupée », nous dit-il, « et non profanée » par l’imprimerie que son père y avait établie en pleine Terreur. Son enfance fut pénible.
Jules Michelet étudie les lettres et devient professeur d'histoire et de philosophie dans les années 1820. En 1830, il obtient un poste aux Archives Nationales et commence à publier ses ouvrages historiques. Il devient ensuite Professeur au Collège de France et marque son opposition aux Jésuites. Il entreprend dès 1831 la composition du vaste ouvrage sur l’
Histoire de France, qui allait être l’œuvre capitale de sa vie et devait être poursuivie pendant les dix années suivantes, et être suivie d'une non moins monumentale Histoire de la Révolution.
Il est destitué en 1951 à la suite du coup d'état de
Napoléon III et décède en 1874 à Paris. Doué d'un immense talent littéraire qui lui vaut de compter parmi les grands écrivains de l'époque romantique, Michelet alimente le culte naissant de la Nation et contribue au goût des Français pour l'Histoire. Cependant, il est davantage connu pour son style flamboyant, son don de recréation du passé que pour le respect rigoureux de ses sources historiques. «Un historien poète, patriote, social et humain» a écrit de lui Gabriel Monod.

Comments

Éphéméride 20 août1890  naissance de H. P. Lovecraft



L'écrivain américain Howard Phillips Lovecraft naît le 20 août 1890, à Providence, dans l'état de Rhode Island (USA).
Lovecraft est surdoué, récitant des poèmes par cœur à trois ans et écrivant ses premiers vers à six ans.
Il se spécialise dans l'écriture de récits d'horreur et de science-fiction.
Peu reconnu de son vivant, il accède à un grand degré de notoriété en influençant les auteurs comme Stephen King.
Ses écrits ont influencé des auteurs partout dans le monde et on en retrouve des éléments dans des romans, des films, de la musique, des bandes dessinées, des dessins animés et des jeux vidéo.
Lovecraft joue sur le cynisme et le pessimisme en rejetant les idées des Lumières et le Romantisme. Il a été influencé par Edgar Allan Poe et Abraham Merritt.

Comments

Éphéméride 19 août 1936  Federico Garcia Lorca est fusillé




Le poète espagnol Federico García Lorca, âgé de trente-sept ans, est fusillé par les Franquistes près de Grenade.
La guerre civile a éclaté un mois plus tôt en Espagne. Elle oppose l'armée fasciste du général Franco au gouvernement républicain.
Les sympathies de gauche du poète, son engagement auprès des plus défavorisés et son homosexualité lui coûteront la vie.
Son corps est jeté dans une fosse commune à Viznar. Le régime de Franco décide l'interdiction totale de ses œuvres jusqu'en 1953.
En 2008, des recherches ont été entreprises pour retrouver sa tombe, mais elles ont été closes le 18 décembre 2009, faute de résultat.

Comments

Éphéméride 18 août 1850 décès d'Honoré de Balzac


Balzac meurt à Paris, dans la rue Fortunée qui porte désormais son nom. L’Auteur de la Comédie humaine s’éteint avant d’avoir pu achever son œuvre immense. Balzac était rentré de Russie très malade, juste après son mariage avec la comtesse Hanska. Il souffrait d'artériosclérose – ce qu'on appelait en ce temps-là une hypertrophie du cœur – que lui avaient valu son travail de titan et l'abus qu'il faisait du café.
Victor Hugo a écrit des pages célèbres, publiées dans
Choses vues, sur l'agonie de Balzac.
Octave Mirbeau a approché de plus près la vérité sur la mort de Balzac dans un ouvrage qui n'est officiellement paru qu'en 1918, après une publication interdite en 1907 par la fille de Mme Hanska.

Comments

Éphéméride 17 août 1826  : Louis Hachette fonde sa maison d'édition



Âgé de vingt-six ans, Louis Hachette fait l’acquisition de la librairie Brédif, située à Paris. Il la rebaptise et commence à éditer de nombreux ouvrages scolaires. Il ne se doute pas alors qu’il vient de donner naissance à ce qui deviendra la plus grande maison d’édition française.

Lorsque la loi Guizot est promulguée en 1833, les commandes de manuels scolaires affluent et la librairie se développe rapidement. C'est ainsi qu'est éditée l'
Introduction à l'histoire universelle de Michelet.

Hachette édite également les œuvres de quelques grands écrivains de l'époque, tels Hugo ou Georges Sand, et rachète le fonds de Hetzel, l'éditeur de Jules Verne.

Au fil des années, il étend ses activités, fonde plusieurs recueils périodiques, comme la
Revue de l'instruction publique et le Manuel général de l'instruction primaire, édite les plus grands auteurs de l’époque et offrira aux lecteurs de nombreuses collections («Bibliothèque des chemins de fer », «le Tour du monde », «La Bibliothèque rose »). Il lancera également l’un des premiers magazines de distraction (Le Journal pour tous).

En 1862, le jeune Zola a fait ses débuts dans le monde du travail à la librairie Hachette, comme manutentionnaire.

Comments

Éphéméride 16 août 1860 naissance de Jules Laforgue



Jules Laforgue, né à Montevideo le 16 août 1860, et mort à Paris le 20 août 1887, est un poète français que l'on rattache au mouvement décadentiste.
En 1880, il commence à fréquenter les milieux littéraires parisiens et pour la première fois, son nom apparaît dans le sommaire de
La vie moderne dont le rédacteur en chef est le gendre de Théophile Gautier.
De 1881 à 1886, il devient, à Berlin, lecteur de français de l'impératrice allemande Augusta, grand-mère du futur Guillaume II. Il épouse une jeune Anglaise, mais revenu en France il meurt de phtisie à l'âge de vingt-sept ans.
Il a publié
Les Complaintes en 1885 chez l'éditeur Léon Vanier et en 1887 Les Moralités légendaires : ce livre peut-être considéré comme un des chefs-d'œuvre de la période initiale du symbolisme, mais au sein de ce mouvement littéraire, Laforgue était un esprit très original, connu pour être un des inventeurs du vers libre.

Comments

Éphéméride 15 août 1771 naissance de Walter Scott



Walter Scott est né à Édimbourg le 15 août 1771. Fils d'un avocat écossais, il fait ses études dans sa ville natale. Avocat de formation, antiquaire par goût, il parcourt l’Écosse à la recherche de son passé.
La lecture des vieilles balades publiées par Percy dans ses
Reliques of ancien english poetry et ses randonnées aux confins de l'Écosse et de l'Angleterre ont pour Scott une influence considérable.
Après avoir commencé une carrière d'avocat, Walter Scott écrit de nombreux poèmes. Mais écrasé par la gloire de Lord Byron, il se consacre presque essentiellement au roman historique à partir de 1814.
À cette date, la publication anonyme de
Waverley marque le début d'une série considérable de romans à caractère historique tels que L'Antiquaire (1816), Rob Roy (1818) et Ivanhoé (1819). Ses ouvrages valent à Walter Scott une célébrité universelle et exercent une profonde influence sur les écrivains romantiques. Par ailleurs, c’est grâce à lui que l’on se remet à porter le tartan et le kilt !

La faillite de la maison d'édition dans laquelle Walter Scott avait des intérêts le contraint à passer les dernières années de sa vie à se tuer littéralement au travail pour payer ses 117 000 livres de dettes. Il meurt de paralysie le 21 septembre 1832. Il est enterré le 26 dans les ruines de l'abbaye de Dryburgh.

Comments

Éphéméride 14 août 1956 décès de Bertold Brecht



Bertold Brecht, dramaturge, metteur en scène, critique théâtral et poète allemand, né le 10 février 1898 à Augsbourg en Bavière, est décédé le 14 août 1956 à Berlin-Est.
En 1918, à vingt ans, il est mobilisé à la fin de la Première guerre mondiale comme infirmier. L'horreur de la guerre aura une grande influence sur lui. Ses premières pièces sont
Baal, Tambours dans la nuit en 1919 qui lui vaut le Prix Kleist en 1922, Spartacus et Dans la jungle des villes.
Viennent ensuite
Homme pour homme (1927) et Grandeur et décadence de la ville de Mahagony. Ces pièces provoquent une polémique, jusqu'en 1928, où il crée L’Opéra de quat’sous (musique de Kurt Weill).
Chassé par les Nazis qui brûlent ses œuvres, il s’exile au Danemark à partir de 1933. Il s'installe en Californie en 1941. Durant cette période, il écrit une grande partie de son œuvre dont
La Vie de Galilée, Mère Courage, La Bonne Âme de Se-Tchouan, La Résistible ascension d’Arturo Ui (attaque contre Hitler ), Le Cercle de craie caucasien, et Petit Organon pour le théâtre, dans laquelle il exprime sa théorie du théâtre épique et de la distanciation.
Chassé des États-Unis en 1947 en raison du maccarthysme, il se rend alors en Suisse. En 1949, il s'installe définitivement à Berlin-Est et fonde avec sa femme le
Berliner Ensemble où il exprime ses prises de position marxistes. En 1950, il a obtenu la nationalité autrichienne (il était apatride depuis 1935).

Comments

Éphéméride 13 août 1998 décès de Julien Green




Julien Green, né à Paris, de parents américains, le 6 septembre 1900, est un romancier américain d’expression française.
La plupart des livres de ce catholique pratiquant traitent des problèmes de la foi, de la sexualité et de la religion ainsi que de l’hypocrisie. Plusieurs de ses livres ont traité des États-Unis du Sud.
En France, de son vivant et toujours aujourd'hui, sa célébrité repose principalement non pas sur ses romans mais sur son
Journal, publié en dix-neuf volumes qui couvrent la période de 1919 à 1998. Ce Journal fournit une chronique de sa vie littéraire et religieuse et un panorama unique sur la scène artistique et littéraire à Paris sur près de quatre-vingt ans.
Il a été le premier non-français élu à l’Académie Française le 3 juin 1971. Il n’a jamais possédé la nationalité française qu’il a refusée à Georges Pompidou qui souhaitait la lui accorder. Il a été enterré le 21 août 1998 à Klagenfurt (Autriche) dans l'église St Egid.

Comments

Éphéméride 12 août 1955 décès de Thomas Mann




Thomas Mann, né le 6 juin 1875 à Lübeck dans une riche famille de négociants, et décédé le 12 août 1955 à Zurich, est un écrivain allemand, lauréat du Prix Nobel de Littérature en 1929.
Initié aux pensées de Schopenhauer et Nietzsche, il découvre les théories freudiennes naissantes, puis étudie les œuvres littéraires de Goethe, Schiller, Lessing, Dostoïevski, Tchekhov, Fontane, ainsi que la musique de Richard Wagner. Tous seront pour lui des modèles et il leur consacrera plus tard de nombreux articles ou essais.
Son premier roman, inspiré de l’histoire familiale,
Les Buddenbrook, paraît en 1901. En 1912, il publie La Mort à Venise, inspiré de la mort de Gustav Malher. Un séjour en sanatorium à Davos et la catastrophe de la Grande Guerre lui fournissent le sujet de son roman le plus célèbre, La Montagne magique, paru en 1924. À partir de 1938, il vit en exil aux États-Unis. En 1952, il s’installe en Suisse où il décède en 1954.

Comments

Éphéméride 11 août 1897 naissance d’Enid Blyton




Enid Mary Blyton, romancière britannique, spécialisée dans la littérature enfantine, est née le 11 août 1897, dans le faubourg d'East Dulwich à Londres, et morte le 28 novembre 1968 à Hampstead, dans la banlieue Nord de Londres.
Fille d’un coutelier, devenue institutrice, elle consacrait ses loisirs à l’écriture. Elle a écrit plus de huit cent romans en quarante ans.
On lui doit entre autres
Le Club des Cinq (the Famous Five en anglais) - aventures d’un groupe de quatre enfants (Claude, Annie, Mick et François) et de leur chien Dagobert ; Le Clan des Sept (The Secret Seven) - aventures policières d’un groupe de sept enfants et de leur chien Moustique ; Oui-Oui (Noddy) - pour les plus jeunes ; ainsi que sept autres séries, un peu moins connues.
Ses romans, célèbres dans le monde entier, ont été vendus à plus de quatre cents millions d'exemplaires.
Enid Blyton est le quatrième auteur le plus traduit dans le monde avec près de trois mille huit cents traductions dans plus de quarante langues différentes.

Comments

Éphéméride 10 août 1539 Ordonnance de Villers-Cotterêts




Cette ordonnance très importante et volumineuse - elle contient 192 articles - institue en premier lieu ce qui deviendra l'état civil, en exigeant des curés des paroisses qu'ils procèdent à l'enregistrement par écrit des naissances, des mariages et des décès.
Le roi François 1er exige que tous les actes administratifs, politiques et judiciaires soient rédigés en français et non plus en latin, la langue de toutes les personnes instruites de l'époque.
C'est une décision importante pour l'unification du royaume. Tous ceux qui parlent la « langue d'oïl », pratiquée dans le Bassin Parisien et le Val de Loire, ont désormais accès aux actes officiels.
Dans les faits, il faudra beaucoup de temps avant que l'édit royal entre partout en application. L'unité linguistique ne s'achèvera qu'au milieu du XXe siècle.

Comments

Éphéméride 9 août 1888 décès de Charles Cros




Charles Cros est un poète et physicien méconnu, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l'Institut parisien des sourds-muets, avant de se consacrer à la recherche scientifique. Il a présenté en 1869 un procédé de photographie en couleur. Il a aussi mis au point en 1877 un phonographe (transmission du son) avant Thomas Edison, mais n'a pas su développer son invention. Son œuvre de poète, brillante également (une des sources d'inspiration du Surréalisme, et rééditée depuis dans la collection de la Pléiade) a été tout autant ignorée de son époque.

Comments

Éphéméride 8 août 1873  Verlaine en prison

  • Le tribunal de Bruxelles condamne Paul Verlaine, vingt-neuf ans, à deux ans de prison, pour avoir tiré sur son amant Arthur Rimbaud, dix-neuf ans. Ainsi s'achève la fugue tumultueuse des deux poètes qui a duré deux ans.

  • À Bruxelles, lors d'une dispute, le 9 juillet 1873, Paul blesse superficiellement Arthur au poignet gauche : inculpé pour son geste et surtout stigmatisé pour son homosexualité, il est condamné à deux ans de prison le 8 août 1873 même si Rimbaud a retiré sa plainte. La sentence est confirmée en appel le 27 août 1873 et Verlaine est incarcéré à la prison de Bruxelles.

  • À la prison de Mons où il est transféré en octobre 1873, Verlaine retrouve la foi catholique et écrit des poèmes qui prendront place dans ses derniers recueils Sagesse (1880), Jadis et Naguère (1884) et Parallèlement (1889), tandis que Rimbaud écrira Une saison en enfer.

Comments

Éphéméride 7 août 1884  décès de Xavier Forneret



Né à Beaune le 16 août 1809, il jouait parfois de son instrument toute la nuit, afin de bercer (ou de troubler) le sommeil de la France profonde.
Ce riche propriétaire de vignobles en Bourgogne s'est consacré à la littérature, mais sans connaître le succès de son vivant. Aucune de ses œuvres, qu'il s'agisse de son théâtre (qu'il fait jouer à ses frais), de sa prose ou de ses vers (qu'il publie à compte d'auteur), n'a percé durant tout le XIXe siècle.
Souvent qualifié de «Petit Romantique», avec Petrus Borel, Aloysius Bertrand, il a été tiré de l'oubli par les Surréalistes. Son œuvre, marquée par l'insolite et le macabre, a été évoquée par Prévert et chantée par Claude Nougaro.

Comments

Éphéméride 6 août 1868 Naissance de Paul Claudel




Paul Claudel, né à Villeneuve-sur-Fère (Aisne), est un auteur dramatique et poète français.
D'éducation bourgeoise et anticléricale, reçu premier au concours des Affaires Étrangères en 1893, il mène une riche carrière de diplomate qui le conduit d'Extrême-Orient (1895-1909) à Washington et Bruxelles, temps qu'il met à profit pour une intense créativité littéraire.
Possédé d'un élan spirituel que le matérialisme et le scientisme de son époque ne parviennent pas à satisfaire, lors de la nuit de Noël 1886, il ressent dans la cathédrale Notre-Dame de Paris une émotion vive qu'il identifie à l'illumination de la foi religieuse.
Le second choc de son existence est la lecture de l'œuvre de Rimbaud. L'union de la foi et de la poésie le conduit à créer une rhétorique originale : le «verset claudélien».
Élu à l'Académie Française en 1946, Paul Claudel est l'auteur d'une œuvre majeure, puissante, qui renouvelle les conventions du théâtre et de la poésie mystique.
Il est décédé à Paris le 23 février 1955.

Comments

Éphéméride 5 août 1850 naissance de Guy de Maupassant



Guy de Maupassant, écrivain français, est né au château de Miromesnil, près de Tourville-sur-Arques (Seine maritime), le 5 août 1850. En 1870, il s’enrôle comme volontaire lors de la guerre franco-prussienne et participe à la retraite des armées normandes devant l’avancée allemande, ce dont il se souviendra dans sa nouvelle
Boule-de-Suif.
Guy de Maupassant passe dix années comme commis, d’abord au Ministère de la Marine puis au Ministère de l’Instruction Publique, où il est transféré en 1878. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses travaux littéraires. Il écrit six romans et un nombre considérable de contes et nouvelles entre 1880 et 1890, avant de mourir à quarante-deux ans, des ravages de la syphilis, à Paris, le 6 juillet 1893.
Ses œuvres principales : Contes de la Bécasse (1883), Toine (1885), Bel-Ami (1885), La Petite Roque (1886), Le Horla (1887), Pierre et Jean (1888).

Comments

Éphéméride 4 août 1875  décès de Hans Christian Andersen



L'écrivain danois Hans Christian Andersen disparaît à Copenhague.
Il tira une renommée quasi universelle de ses fameux
Contes, qu'il publia, sans interruption, de 1835 jusqu'à sa mort. Il fut reconnu en Angleterre, où il rencontra Charles Dickens, en Allemagne, en France, avant de l'être dans son pays. Il fut un grand voyageur (Constantinople, Rome, Suisse, Espagne).
La première publication complète de ses œuvres à Leipzig en 1848 comprenait trente-cinq volumes, à laquelle se sont rajoutés les 34 volumes de celle de 1868.
Contrairement à l'idée reçue, ses contes ne s'adressent pas aux enfants.
Issu d'une famille très pauvre d'Odense (naissance en 1805), il tira de la misère vécue dans son enfance le sens profond de ses histoires, qui, sous couvert d'une apparente simplicité, reflétèrent, dans une veine réaliste, toute la noirceur et la cruauté du monde ( cf. La Petite fille aux allumettes). Jouissant de multiples adaptations, les contes jouissent d’une grande popularité qui ne s'est jamais démentie.

Comments

Éphéméride 3 août 1857  décès d'Eugène Sue




Né en 1804, fils d'un professeur d’anatomie à la Faculté, chirurgien-chef de la garde consulaire, puis impériale, Eugène Sue eut pour marraine l'impératrice Joséphine et pour parrain Eugène de Beauharnais. Une jeunesse dorée n'empêche pas le « Beau Sue » d'être turbulent et indiscipliné.
À vingt-six ans, il hérite d'une colossale fortune, à la mort de son père, et se consacre entièrement à sa vie de rentier séducteur. Mais en sept ans la fortune est dilapidée.
C'est ainsi qu'il se lance dans l'écriture. Auteur prolifique, il rédige de nombreux romans exotiques puis des romans historiques comme
Les Mystères de Paris en 1842, ouvrage qui le rend célèbre, bien qu'il soit censuré par le Second Empire.
Parallèlement, Sue occupe également la scène politique. En 1949, il est élu député socialiste de la Seine. Lors du coup d'État du 2 décembre 1851, alors que d'autres auteurs comme Hugo et Lamartine sont muselés, il est emprisonné. À sa libération, il est contraint de s'exiler en Savoie et ne pourra plus jamais revenir en France. Malgré des soucis de santé dès 1853, Eugène Sue travaille sur les
Mystères du peuple. Son éditeur s'applique à déjouer la censure mais, malgré les précautions, lorsque Sue achève l'œuvre en 1857, 60000 exemplaires du livre sont saisis. Cette nouvelle épreuve aggrave les problèmes de santé du romancier, qui meurt le 3 août 1857.

Comments

Éphéméride 2 août 1997  décès de William S. Burroughs



Né le 5 février 1914 dans l'état du Missouri, mort dans le Kansas, Burroughs est un fils de la bourgeoisie américaine. Après un diplôme universitaire de lettres à Harvard en 1936, il poursuit des études de médecine à Vienne en Autriche. Fixé à New York pendant la guerre, il fait tous les métiers
: détective privé, dératiseur, employé d'une agence de publicité. Il fréquente les milieux underground et rencontre la drogue.
À Paris, avec ses amis le poète gay Alan Ginsberg et l'écrivain Jack Kerouac, il crée un mouvement artistique fondé sur le refus de l'
American way of life des sixties, la « Beat Generation », contre-culture qui influencera les mouvements hippies et punks.
On retient de lui son utilisation littéraire du « cut-up », technique qui consiste à créer un texte à partir d'autres fragments textuels de toute origine (littérature, articles de presse, catalogues de vente par correspondance…) découpés de manière régulière, et remontés selon une logique prédéfinie, afin de faire émerger l'implicite, l'inavoué des textes de départ.

Comments

Éphéméride 1er août 1752 Querelle des Bouffons




En gestation depuis quelques semaines, notamment avec la parution d’un article de Jean-Jacques Rousseau, la
Querelle des Bouffons éclate avec l’arrivée d’une troupe itinérante italienne, celle d'Eustacchio Bambini. Celle-ci connaît un succès imprévu avec sa représentation de La Serva Padrona de Pergolèse, qui paraît bien loin de la référence française d’alors, à savoir Jean-Philippe Rameau. En 1753, une année après l'arrivée des Bouffons, Rousseau publie un pamphlet (Lettre sur la musique française), dans lequel il monte La Serva padrona en épingle et critique violemment Rameau  :
« 
Je crois avoir fait voir qu'il n'y a ni mesure ni mélodie dans la musique française, parce que la langue n'en est pas susceptibleque le chant français n'est qu'un aboiement continuel, insupportable à toute oreille non prévenueque l'harmonie en est brute, sans expression et sentant uniquement son remplissage d'écolier… ».
Ses interventions vont peser lourd dans la réception de l'œuvre. Partisan d’une perception scientifique de la musique fondée sur l’harmonie, Rameau voit s’opposer à lui des théories soutenant l’importance première de la mélodie. Cette querelle qui divisera les intellectuels français pendant deux ans, en opposant le traditionalisme baroque de Rameau aux idées des Encyclopédistes, et surtout à un Rousseau précurseur du Romantisme, aura constitué un grand moment d'ouverture de la musique française à des valeurs esthétiques nouvelles.

Comments