Passion Lettres

Le roman initiatique

Dans cet article de Laurent Déom, des clefs d’analyse du roman initiatique:

Le roman initiatique: éléments d’analyse sémiologique et symbolique

LAURENT DÉOM

L’initiation fait partie de ces concepts dont tout le monde croit savoir ce qu’ils recouvrent, et que chacun utilise, de ce fait, au gré de sa fantaisie. Le champ littéraire ne fait pas exception à cette pratique, si bien que le roman initiatique, pour ne parler que de lui, constitue une catégorie qui ressemble à un fourre-tout où se côtoient des œuvres dont le seul point commun est tantôt d’évoquer l’apprentissage du héros, tantôt de délivrer un message plus ou moins philosophique sur la condition humaine, tantôt encore (mais cette liste est loin d’être close) d’être irriguées par un symbolisme que, à tort ou à raison, l’on croit proche de celui qui se déploie dans le cadre (référentiel) de l’initiation. Il est donc nécessaire de faire le point sur cette notion, afin d’éviter qu’en continuant d’être propre à tout, elle ne devienne finalement bonne à rien. C’est dans cette perspective que nous proposerons, dans les pages suivantes, un rappel des fondements anthropologiques de l’initiation. Celui-ci sera prolongé par une réflexion sur l’initiation dans la littérature et par quelques propositions théoriques permettant de reconnaître les romans initiatiques. Enfin, nous effectuerons une brève mise en pratique de cette théorie, de façon à en vérifier la validité.

http://grit.fltr.ucl.ac.be/article.php3?id_article = 145 & date = 2006-02
blog comments powered by Disqus