Passion Lettres

Edgar Poe le Corbeau

INCIPIT
Chaque jour, un livre en téléchargement

« Une fois, sur le minuit lugubre, pendant que je méditais, faible et fatigué, sur maint précieux et curieux volume d’une doctrine oubliée, pendant que je donnais de la tête, presque assoupi, soudain il se fit un tapotement, comme de quelqu’un frappant doucement, frappant à la porte de ma chambre. 'C’est quelque visiteur, murmurai-je, qui frappe à la porte de ma chambre; ce n’est que cela, et rien […]. »

Le Corbeau, d’Edgar A. Poe, traduit par Baudelaire et Mallarmé.
blog comments powered by Disqus