Passion Lettres

Colloque Pascal chez les Jésuites

Écrivain, mathématicien, polémiste, « effrayant génie », selon Chateaubriand, dont les pensées « tiennent autant du Dieu que de l’homme », Blaise Pascal ne cesse d’intéresser ceux qui cherchent  à comprendre  l’énigme qu’est l’homme ou le mystère que Dieu est pour lui. Mais que peut-on comprendre de son œuvre aujourd’hui ? 


C’est peut-être parce qu’en son temps Pascal s’était ouvertement opposé à la casuistique des Jésuites, que les Facultés Jésuites de Paris organisent une journée d’études le 5 février autour de l’énigme qu’il représente.

Avec Alain CUGNO, Michel FEDOU, Jean-Christophe de NADAÏ, Gérard FERREYROLLES, Hélène MICHON et Bernard SEVE et Laurence DEVILLAIRS.

Chateaubriand qualifiait à juste titre ce philosophe, théologue et mathématicien, d’«effrayant génie». De nombreux spécialistes croiseront les disciplines pascaliennes pour tenter de décrypter les mystères de ses pensées.
La matinée, de 9h30 à 12 heures, questionnera le pessimisme pascalien tandis que la deuxième demi-journée, de 14 heures à17 heures, sera consacrée aux moteurs de l’écriture pascalienne.

blog comments powered by Disqus