Passion Lettres

Autobiographie de Gala Dali

L'autobiographie inédite de Gala Dali présentée à Barcelone

Sous le titre La vie secrète. Journal inédit, l’ouvrage retrouvé en 2005 de l’épouse du peinte Salvador Dali évoque notamment des épisodes de la vie amoureuse du couple.

Après être resté caché pendant 50 ans au fond d'un coffre dans le château de Pubol, situé dans la région de Gérone dans le nord-est de l'Espagne, l’ouvrage autobiographique inédit de Gala Dali retrouvé en 2005 a été présenté jeudi 7 avril à Barcelone.
La date exacte des écrits n'a pu être établie exactement mais ils semblent remonter aux années 50 rapporte l’AFP. La vie secrète. Journal inédit, comptait 106 pages, dont 104 écrites dans un français "à l'ortographe imprécise", à l'encre noire et bleue, avec des ratures, a raconté l'écrivain et journaliste Ignacio Vidal Foch en charge de la traduction, lors de sa présentation. Illustré de photos et de cartes postales, le livre évoque des épisodes de l'enfance en Russie d’Elena Diakonova, plus connue sous le nom de Gala Dali, ses voyages en Italie et aux Etats-Unis ainsi que des épisodes de sa vie amoureuse avec le peintre Salvador Dali. Et d’après la présidente de la Fondation Gala-Salvador Dalí, Montse Aguer, elle y apparaît "tourmentée, vulnérable et passionnée".

Décédée en 1982, Gala avait d’abord été la femme du poète Paul Eluard qui lui a présenté son ami Salvador Dali devenu son mari en 1932.
Elle a été enterrée là où son autobiographie a été retouvée, au château espagnol de Pubol.
Rappelons que Gala Dali avait fai l'objet de quelques ouvrages comme Gala pour Dali : biographie d'un couple, d'Angela Wenzel (Palette) et La véritable Gala Dali, de Bertrand Meyer-Stabley (Pygmalion).

lien vers le texte complet ici sur le site de Livres Hebdo.

blog comments powered by Disqus