Passion Lettres

Colloque international Littell Les Bienveillantes

« Autour des Bienveillantes de Jonathan Littell »:
Colloque international, Université hébraïque de Jérusalem (21-23 juin 2009)


Écrire la Shoah et la Seconde guerre mondiale au XXIsiècle
autour des Bienveillantes de Jonathan Littell
Colloque international, Université hébraïque de Jérusalem (21-23 juin 2009)

« Frères humains, laissez-moi vous raconter comment ça s’est passé ». Ainsi commence Les Bienveillantes, ce livre de 900 pages qui a créé l’événement en France lors de sa publication en 2006. Le narrateur est un officier nazi, et ce « ça » n’est rien de moins que la Seconde Guerre mondiale et la Shoah. « […] il s’est passé beaucoup de choses » poursuit-il « Et puis ça vous concerne: vous verrez bien que ça vous concerne. »

Les participants du colloque de Jérusalem ont analysé en quoi ce livre inaugure une nouvelle ère dans l’écriture de la Shoah. À la fois unique et représentatif, le roman cristallise des problèmes qui se posent quand on écrit sur cette période plus de 60 ans après les faits, et y répond à sa façon: comment écrire sans la légitimité de l’expérience? Comment conserver la mémoire au moment où disparaissent les derniers témoins? Quel rôle la littérature est-elle appelée à jouer dans cette nouvelle ère? Comment fictionnaliser un passé bien connu qui cependant reste un passé inconcevable?
Les langues du colloque étaient l’anglais et le français. Une traduction des résumés des interventions données en français était disponible sur place.
Site internet du colloque
: http://bienveillantes.huji.ac.il

blog comments powered by Disqus