Nov 2009

Céline Lettres dans La Pléiade


LETTRES [2009]. Choix de lettres de Céline et de quelques correspondants (1907-1961). Édition d’Henri Godard et Jean Paul Louis, préface d’Henri Godard, 2080 pages, rel. peau, 105 x 170 mm. Collection Bibliothèque de la Pléiade (No 558), Gallimard -corr.
ISBN 9782070116041.
Parution
: 13-11-2009. Ce volume propose un large choix de lettres de Céline, ainsi que quelques lettres à lui adressées ou le concernant, présentées dans l’ordre chronologique et couvrant plus de cinquante années: depuis le premier séjour que les parents de Louis Destouches l’envoient faire en Allemagne, jusqu’à sa mort en 1961, au lendemain du jour où il a annoncé à Gaston Gallimard le manuscrit de son dernier roman. Les inédits sont nombreux: de 1907 à 1915 – les séjours à l’étranger, les cuirassiers, la guerre et le combat

Présentation par Pierre Assouline
Présentation par Frédéric Ferney

Comments

Kadaré Le dîner de trop

À ne pas manquer, le 40e roman traduit en français de l’immense écrivain Ismaël Kadaré : Le Dîner de trop

Gjirokastër – la « ville de pierre » au sud de l’Albanie – voit déferler les troupes allemandes qui remontent de la Grèce envahie. À leur tête, un colonel nazi qui a fait ses études en Allemagne avec un dignitaire de la ville, le docteur Gurameto. Le colonel von Schwabe retrouve avec effusion son ex-condisciple qui l’invite à dîner. Or, des maquisards ouvrent le feu sur l’avant-garde des blindés allemands . En représailles, les nazis raflent des otages parmi les habitants de la cité. Le docteur Gurameto se sent contraint durant le souper avec l’état-major allemand de convaincre le colonel de les libérer - y compris un pharmacien juif- sous peine de passer pour traître aux yeux de la population. Il obtient gain de cause. Une fois la guerre terminée et le communisme instauré, cette affaire revient sur le tapis. Au moment où dans tout le bloc communiste la paranoïa stalinienne atteint des sommets, la libération du pharmacien juif par le colonel nazi désigne Gjirokastër comme un noyau du grand complot planétaire visant à décapiter les pays socialistes…

Quelle est la clé de l’énigme du fameux dîner ? Et si l’invité du docteur Gurameto n’avait été autre qu’un mort ?
Brassant avec une virtuosité encore jamais atteinte balades balkaniques, chroniques de sa ville natale et charges tragi-comiques contre les dictatures défuntes (l’ottomane, la fasciste, la communiste…), Ismail Kadaré donne ici un roman qui le montre au sommet de son art.

Fayard, 216 p ISBN : 9782213643885

Lire la suite...
Comments

Apollinaire Une biographie de guerre

Annette Becker, historienne spécialiste de la guerre de 1914-1918, vient de publier chez Tallandier une biographie de Guillaume Apollinaire pour les années 1914-1918.
Chacun sait que le poète est mort à 38 ans l’avant-veille de l’armistice, le 9 novembre 1918. Foudroyé par la grippe espagnole, affaibli par une blessure reçue au front, le « Poète assassiné » — titre prémonitoire — s’était porté volontaire pour combattre, dans l’espoir de recevoir enfin la nationalité française…

Un éclat d’obus le touche le 17 mars 1916. J’ai vu, à deux reprises, lors d’expositions dont la dernière se situait à l’Historial de la Grande Guerre de Péronne, le casque d’Apollinaire troué au front et le
Mercure de France qu’il lisait, taché de son sang. Une émotion qui foudroie…

Annette Becker, se fondant sur sa correspondance, retrace la vie du poète lors de ses dernières années et, entre autres, tord le cou à tous les contresens faits autour du fameux vers
: « Ah Dieu! que la guerre est jolie ».
L’historienne rétablit le sens véritable de ce vers de 1915, inscrit en fait, à l’origine, dans une lettre amoureuse où le poète fantasme la femme aimée en soldate
!
Comments

Arlette Farge Essai pour une histoire des voix

Passionnée par le XVIIIe siècle, je ne manque jamais un livre d’Arlette Farge, pour qui j’éprouve une immense admiration.
Une présentation de son dernier livre
:
Au XVIIIsiècle, l’oralité triomphe; la voix et son timbre sont les moyens privilégiés de la population pour être au monde.

La rue, les salons résonnent des conversations, badinages, disputes, annonces royales sur jeu de trompettes, paroles du pouvoir et de L’Église, chansons à un sol, musiques jouées à tout va. Ils contiennent aussi tes cris, les gémissements, les voix du désarroi, de la folie, celles qui s’échappent des immeubles, des prisons et des hôpitaux. La société populaire est un immense champ sonore et vocal. Toutes ces voix se sont enfuies à jamais pourtant elles sont la matrice de communautés n’ayant guère accès à l’écrit.
Arlette Farge les recherche à travers les archives dans lesquelles ont été notés parfois les timbres de voix et les intonations des uns et des autres. Elle trace une ligne fragile, aux confins de la linguistique et de la musique, et parvient à nous faire entendre « ces voix démultipliées sans lesquelles nous ne sommes rien ».


Le vendredi 6 novembre, a été projeté à la Scam, à Paris,
l’Échappée belle, un documentaire de Frédéric Biamonti (Hunstville, la colonie pénitentiaire; Destin des Halles…), consacré à l’historienne Arlette Farge, spécialiste des archives de police du XVIIIe siècle, intellectuelle atypique, à la curiosité gourmande. En présence d’Arlette Farge et du réalisateur.
deux liens
: entretiens à la revue VACARME ici et ici


Comments

Tardi «Putain de guerre !» t.2



Avec le second volume de Putain de guerre!, Tardi met un point final à son grand œuvre sur la Première Guerre mondiale. Un travail colossal, d’une puissance inégalée.
Castermag’ : Vous venez d’achever le second volume de Putain de guerre! Que ressentez-vous, maintenant que ce travail est terminé?
JACQUES TARDI: À chaque fois que je termine un album, il y a toujours un moment de déprime. Un livre, c’est en gros un an de boulot. Mais dans le cas de celui-ci, si on élargit à l’ensemble des travaux que j’ai consacrés à la Première Guerre mondiale, voilà près de trente ans que ça m’occupe! Alors oui, il y a une certaine mélancolie à ranger les dessins, à trier la documentation, les photos… […]
suite de l’interview ici
Vous êtes enseignant?
Vous pouvez télécharger ici le dossier pédagogique consacré à l’album, réalisé par La Nouvelle Revue Pédagogique.

Un dvd est annoncé: sortie imminente
Comments