Passion Lettres
June 2009

Cioran, De la France

Signalons la parution d’un inédit de Cioran (94 pages), rédigé en roumain à Paris, pendant l’Occupation, et daté de 1941, donc bien avant la décision d’écrire en français: Despre Franta (Sur la France).

Différentes publications des éditions de l’Herne jettent une lumière blafarde sur le parcours de l’auteur des Syllogismes de l’amertume et reviennent sur ses années les plus sombres. Première pièce apportée à cet accablant dossier, un épais Cahier de l’Herne consacré à l’écrivain, où, parmi 500 pages d’inédits et de commentaires, sont reproduites celles, terribles, rédigées après un séjour de Cioran en Allemagne, en 1933. Le jeune philosophe proclame alors, en termes très crus, son souhait de voir s’instaurer dans son propre pays une dictature de modèle hitlérien. Ce vitalisme désespéré le conduit également à publier un livre où il s’enfonce un peu plus dans l’abjection: Transfiguration de la Roumanie. Paru en 1936 à Bucarest, cet essai à la rhétorique meurtrière est publié pour la première fois en français, sans coupures, par L’Herne. Un document effrayant sur la dérive d’une époque.
Biographie

Né à Rasinari (Roumanie).
À 22 ans, il publie son premier ouvrage
Sur les cimes du désespoir. Son troisième ouvrage Des larmes et des saints, fait scandale dans son pays. Cioran s’installe définitivement en 1941 à Paris où il termine sa thèse sur Bergson. Il se consacre à l’écriture et se tourne vers Schopenhauer, Spengler et Nietzsche, vivant assez pauvrement, rédigeant dorénavant ses ouvrages en français, tout en traduisant par ailleurs les poèmes de Mallarmé en roumain.
Il fréquente des penseurs et des écrivains tels ses compatriotes Eliade (pronazi lui aussi), Ionesco (qui ne l’était pas), et l’irlandais Samuel Beckett. L’œuvre de Cioran, ironique et apocalyptique est le plus souvent composée d’aphorismes. En 1987, il publie son dernier ouvrage,
Aveux et anathèmes. Il meurt en 1995 à Paris.

Les « débuts cioraniens » ne sont que trop bien connus. Connu aussi l’épisode de la traduction (durant l’été 1947) de la poésie de Mallarmé, entreprise qui échoue mais le conduit droit à l’évidence: il faut en finir avec la langue maternelle et écrire uniquement en français. Le Précis de décomposition paraît en 1949.

Le site suivant a préservé une cinquantaine de pages de Cioran, disparues en 2000 du site de France 3
:
http://lafrusta.homestead.com/pro_cioran_fr3.html

Comments

Paul Eluard expliqué

Quelques liens sur le poète et l’œuvre du Paul Éluard:

http://www.geocities.com/timilie/

Quelques commentaires composés
:

http://eluardexplique.free.fr/

Des sites
:

http://www.paul-eluard.com/sommaire.html

Beaucoup de poèmes
:
http://clicnet.swarthmore.edu/litterature/moderne/eluard/1921.html

Éluard lisant
Liberté:
http://wings.buffalo.edu/litgloss/eluard/more.shtml

Une étude rapide de
Liberté:
http://www.chez.com/bacfrancais/liberte.html


Préface de la correspondance avec Paulhan
:

http://www.clairepaulhan.com/pdf/eluard_paulhan.pdf
Comments

Michelet La Femme

Bien sûr, on peut faire dire n’importe quoi à des extraits, n’empêche, cette page est bien amusante :

http://www.romanpopulaire.com/livres/michelet/michelet_femme.shtml
Comments

Hugo et les mythes grecs

Sur le site du Groupe Hugo de Jussieu :

La place du souvenir des mythes grecs dans l’oeuvre de Hugo, par Annie Ubersfeld



Comments

Daniel Cordier, Mémoires 1940-1943

Alias Caracalla mémoires, 1940-1943

Daniel Cordier commence à publier ses mémoires.
Daniel Cordier est né à Bordeaux en 1920. Maurassien, il milite à l’Action française. Révolté par l’armistice, il embarque le 21 juin 1940 pour l’Angleterre et s’engage dans les Forces françaises libres le 28 juin. Parachuté en métropole le 1er août 1942, il entre au service de Jean Moulin. Après la guerre, il s’oriente vers une brillante carrière de marchand d’art contemporain. Depuis la fin des années 1970, choqué par les mises en cause de Jean Moulin, il a entamé une carrière d’historien-témoin pour défendre sa mémoire. De lui, les Éditions Gallimard ont publié Jean Moulin. La République des catacombes (La Suite des Temps, 1999).

Extrait
:

Voici donc, au jour le jour, trois années de cette vie singulière qui commença pour moi le 17 juin 1940, avec le refus du discours de Pétain puis l’embarquement à Bayonne sur le Léopold II. J’avais 19 ans. Après deux années de formation en Angleterre dans les Forces françaises libres du général de Gaulle, j’ai été parachuté à Montluçon le 25 juillet 1942. Destiné à être le radio de Georges Bidault, je fus choisi par Jean Moulin pour devenir son secrétaire. J’ai travaillé avec lui jusqu’à son arrestation, le 21 juin 1943. Ces années, je les raconte telles que je les ai vécues, dans l’ignorance du lendemain et la solitude de l’exil. J’ai choisi pour cela la forme d’un « journal », qui oblige à déplier le temps et à fouiller dans les souvenirs. Les conversations que je relate ont pris spontanément la forme de dialogues. Qu’en penser après tant d’années? J’ai trop critiqué les souvenirs des autres pour être dupe de mes certitudes: là où finissent les documents, commence le no man’s land du passé, aux repères incertains. Mais s’il est dans la nature d’un témoignage d’être limité, il n’en est pas moins incomparable ? : instantané du passé, il permet de faire revivre les passions disparues. J’ai consacré beaucoup de temps et de soins à traquer la vérité – elle seule donne un sens à une telle entreprise – pour évoquer le parcours du jeune garçon d’extrême droite que j’étais, qui, sous l’étreinte des circonstances, devient un homme de gauche. La vérité est parfois atroce.
Comments

Claudel-Amrouche Mémoires improvisés

PAUL CLAUDEL & JEAN AMROUCHE
MÉMOIRES IMPROVISÉS 1951-1952 -
ENREGISTREMENT INTÉGRAL EN 12 CD AUDIO

Une somme! Un coffret de douze CDs pour rendre compte des 41 entretiens que Paul Claudel eut avec Jean Amrouche entre 1951 et 1952. Ce coffret est d’une valeur inestimable tant il rend compte avec efficacité de la vision de Claudel sur ses contemporains et sur la société de la première moitié du XXe siècle. Ses relations avec André Gide, sa critique de Baudelaire, sa vie en Chine, en France, ses premiers écrits, sa connaissance de Beethoven, de Bossuet, d’Ernest Renan: tous les sujets sont abordés et forment une sorte d’encyclopédie de Claudel.

Amrouche possède une connaissance étourdissante de l’œuvre de Claudel.

Je regrette beaucoup d’avoir dû me « contenter » de la transcription papier de ces entretiens, mais qu’importe
!
Une lecture éblouie… (Une bonne connaissance de l’œuvre est naturellement requise pour suivre ces entretiens)

CD1: 1er entretien: L’enfance – Villeneuve… – Double origine noble et roturière – Violences du tempérament héréditaire — 2e entretien: Les premières études – Camille, le génie de la famille – La vocation artistique – Paris – Burdeau – Hugo – Renan — 3e entretien: L’adolescence – Rimbaud – La solitude – Premiers écrits: l’Endormie, Fragments d’un Drame.
CD2: 4e entretien: Tête d‘Or – Lectures décisives: Shakespeare, Les tragiques grecs, Racine, Virgile, Dostoïevski — 5e entretien: Suite: Aristote – Bossuet – Flaubert – Pascal – Le vers français — 6e entretien: Contrainte et liberté en art – Valéry et Gide – Dante – Pascal écrivain – Tête d’Or – Mallarmé – La conversion.
CD3: 7e entretien: Tête d’Or – Signification sur le plan religieux – Les premières héroïnes — 8e entretien: Les relations littéraires de Claudel avant l’Amérique – Mallarmé et son enseignement – Saint Thomas d’Aquin — 9e entretien: Le poète et le monde – Valéry – Le monde, les choses ont un sens – La Ville10e entretien: Les personnages de la Ville – Définition du vers claudélien.
CD4: 11e entretien: Suite: le fol amour et l’autre – La vocation poétique et le mariage – Un monde déshumanisé — 12e entretien: Les incarnations de la violence – Nietzsche le forcené – La jeune fille Violaine, ébauche de l’Annonce faite à Marie13e entretien: Situation de Paul Claudel en Amérique – L’Échange – Rigueur de la pièce — 14e entretien: Côté irréel des personnages classiques – Analyse détaillée des personnages de l’Échange.
CD5: 15e entretien: L’interdépendance des personnages – Marthe et Thomas Pollock – Turelure et Sygne – Jules Renard — 16e entretien: L’exil en Chine – Vocation religieuse et vocation poétique – Les deux Sommes de Saint Thomas – Tentation du cloître — 17e entretien: Lecture de la lettre à Mallarmé – Connaissance de l’Est… — 18e entretien: Importance des différentes facultés données par Dieu.
CD6: 19e entretien: Vie en Chine – Influence du Tao – Désapprobation du bouddhisme — 20e entretien: Le repos du Septième jour – Admiration pour le théâtre chinois; rapports avec Debussy — 21e entretien: L’Art Poétique – Les Muses – la crise de Partage de Midi22e entretien: Conception de la Poésie – La marche à tâtons – L’amitié de Philippe Berthelot.
CD7: 23e entretien: Verlaine – Francis Jammes – Souvenirs sur Ch. Louis Philippe — 24e entretien: Claudel et le public – Le groupe de la N.R.F. – Partage de Midi est au centre de l’œuvre — 25e entretien: Signification symbolique des noms des personnages – le quatuor de Partage et celui de l’Échange – Jean-Louis Barrault — 26e entretien: Importance de l’Art Poétique – Influence de Saint Thomas
CD8: 27e entretien: L’homme est fait pour vaincre la création – Horreur du panthéisme – Dégager le sens du monde – Deux sortes de poètes… — 28e entretien: Le mariage – Claudel et Gide: les difficultés de leurs relations – Être chrétien — 29e entretien: Suite des relations avec Gide…
CD9: 30e entretien: De La jeune fille Violaine à l’Annonce faite à Marie – Pierre de Craon – La quête artistique… — 31e entretien: La nuit de Noël dans l’Annonce faite à Marie – Aspect médiéval de l’œuvre – Rapports avec Copeau, Dullin, la Comédie Française… — 32e entretien: La Trilogie: huit ans de travaux, 1908-1916 – Trois pièces également historiques – L’Otage, Le Pain Dur, Le Père Humilié
CD10: 33e entretien: Suarès – Philippe Berthelot, le grand, le seul ami intime – Gide, Barrès, Jacques Rivière – Qualités et défauts de Barrès – Admiration pour J. Rivière – La correspondance privée de Claudel — 34e entretien: Période 1919-1924: le Soulier de Satin… — 35e entretien: Gestation et composition du Soulier de Satin – Être claudélien plus que chrétien…
CD11: 36e entretien: Un silence total accueillit le Soulier de Satin… — Coupures nécessaires de J-L. Barrault – Les dignités « drolatiques » du Paul Claudel officiel — 37e entretien: Souffrance de Bernanos – Charles Péguy – Intense amitié pour le Romain Rolland vieillissant – Claudel mélomane – Beethoven — 38e entretien: Collaborations et belles amitiés avec Darius Milhaud et Arthur Honegger – Œuvres communes: Jeanne au Bûcher, le Festin de la Sagesse, la Danse des Morts
CD12: 39e entretien: Difficulté de parler de l’amour, en soi – Le plaisir du spectateur… — 40e entretien: Dans un drame, c’est l’action qui crée le monde autour d’elle – Le côté espagnol du Soulier de Satin et son dépaysement – Influence du Brésil – L’art du roman, étranger à la nature de Paul Claudel — 41e entretien: Christophe Colomb – La musique dramatique et la musique ordinaire – Le problème de l’identification – Joie d’être parvenu à se faire écouter à la fin de sa vie – Le Paul Claudel de 83 ans: « les caravanes sont terminées »…

Comments

Les Mystères de Paris réédition

Publié en feuilleton dans le très sérieux Journal des Débats entre 1842 et 1843, il attira à lui un immense lectorat, associant hommes et femmes, bourgeois et prolétaires, socialistes et philanthropes dans l’attente fiévreuse de « la suite à demain ». « Tout le monde a dévoré Les Mystères de Paris, nota Théophile Gautier, même les gens qui ne savaient pas lire: ceux-là se les faisaient lire par quelque portier érudit et de bonne volonté. » Il provoqua ensuite un énorme scandale, dont l’ampleur éclipsa toutes les autres querelles littéraires du temps: la plongée dans les bas-fonds de Paris, les crimes hideux des escarpes mais aussi d’aristocrates corrompus ou de notaires lubriques, la quête assoiffée de rédemption morale et sociale, tout cela apparut à beaucoup comme une faute esthétique et une monstruosité politique, l’une et l’autre porteuses de subversion et de « démoralisation ». Le roman eut enfin une immense influence. Il fut décliné au théâtre, « en pantomime et en pain d’épices », fut réédité sans relâche et suscita surtout des dizaines d’avatars et de plagiats (Vrais Mystères de Paris, Mystères du Vieux Paris, Nouveaux Mystères de Paris, Mystères du nouveau Paris, etc.).
Une nouvelle édition donne à lire ce monument du patrimoine littéraire assorti d’un copieux dossier documentaire qui en éclaire la genèse, la réception et les nombreux échos.
Eugène Sue
Les Mystères de Paris

Présenté par Judith Lyon-Caen, Gallimard, « Quarto », 1312 pp., 26,90 euros.
Comments

Pétra et les Nabatéens

Le premier livre en français sur les Nabatéens va paraître aux Belles-Lettres.

Marie-Jeanne Roche
Pétra et les Nabatéens
Pétra, la cité rose de Jordanie, fait rêver de caravanes d’encens et d’architecture fabuleuse. Mais qu’en est-il réellement de la capitale d’un royaume des sables et de ses habitants, entreprenants caravaniers arabes qui ont résisté aux Grecs, puis aux Romains? La civilisation nabatéenne, tombée dans l’oubli jusqu’au début du XIXe siècle, retrouve la lumière grâce au développement intensif de la recherche archéologique et épigraphique. Dans ce guide, le lecteur découvrira combien les Nabatéens, courageux et aventureux, étaient aussi amoureux de la vie.
Les Belles-lettres

Éditeur




Comments

Gary le mangeur d’étoiles

Vidéo – Le Magazine Littéraire, en partenariat avec l’Ina, propose un entretien réalisé en novembre 1966 avec Romain Gary, qui présentait son livre Les Mangeurs d’étoiles: un pasteur débarque dans un pays d’Amérique du Sud gouverné par un dictateur sanguinaire…
Le thème de Faust revu par Gary. Durée
: 10 mn 07.
http://www.magazine-litteraire.com/content/Homepage/article.html?id=13710

Comments

Romain Gary Légendes du Je

Annoncé depuis 2006, ce volume contient: 'La Promesse de l’aube', 'Chien blanc', 'Lady L.', 'Les Trésors de la mer Rouge', 'La Vie devant soi', 'Les Enchanteurs', 'Pseudo', 'Vie et mort d’Émile Ajar'. Ce choix de romans permet de donner à voir les principaux traits de Gary lui-même et de donner à lire les chefs-d’œuvre emblématiques de ce génie protéiforme. On y trouvera donc les plus grands succès du romancier, articulés autour de ses obsessions, dont la sympathie pour les prostituées au grand cœur (' Lady L.', 'La Vie devant soi'), et surtout la mise en scène de ses métamorphoses, avec 'Pseudo' et 'Vie et mort d’Émile Ajar'. L’ouvrage renferme également 10 photos portraits pleine page commentées accompagnées d’une chronologie.

Gallimard collection Quarto — Ouvrage publié sous la direction de Mireille Sacotte
Prix éditeur
: 29 euros
Nombre de pages: 1450 pages ISBN: 9782070121861
Comments