Passion Lettres
April 2011

La Mémoire du Collège de France

La Mémoire du Collège de France
La Mémoire du Collège de France est une série de portraits de grandes figures du Collège de France née en 2001 d’une idée de Pierre-Gilles de Gennes, mise en œuvre par Jacques Glowinski, avec la participation initiale de Pierre Bourdieu. Ce projet, développé par le producteur Jean-Marc Robert, a été réalisé par le documentariste Ramdane Issaad. Ces entretiens ont pour objectif de retracer des parcours personnels exceptionnels tout en balayant une histoire de la recherche récente qui permet d’explorer une vaste diversité des champs du savoir : de l’histoire du climat à la musique sérielle, de l’australopithèque Lucy à Zoé, la première pile atomique.

Collection La Mémoire du Collège de France - Editions Montparnasse

Comments

Boulgakov, Le Maître et Marguerite

Un excellent site qui contient de précieuses annotations, nous permettant d’approfondir notre lecture de ce chef d’œuvre : Le Maître et Marguerite, de Boulgakov.

Dans ce site sont expliqués, par chapitre, les notions typiques, les noms des personnages et des endroits, les citations et les expressions du roman avec une description du contexte politique, écono-mique et social.

http://www.masterandmargarita.eu/fr/02themas/aantekeningen.html

Toute une série d'événements vont marquer le 120e anniversaire de Mikhaïl Boulgakov, et non seulement à Moscou.
Un coffret DVD spécial a été édité pour la circonstance. Il contient huit DVDs avec 6 films et feuil-letons basés sur
Le Maître et Marguerite, dont certains n'ont jamais été publiés avant.
Certains films sont vieux et patinés, d'autres sont nouveaux. La plupart des films est sous-titrée en anglais, certains même dans des langues multiples. Au total, ce coffret contient plus de 22 heures de films.
http://www.masterandmargarita.eu/fr/10estore/filmss.html

Comments

Baudelaire critique d'art

Le Musée d’Orsay a mis en ligne une fiche d’accompagnement d’une visite, sur le thème de « Baudelaire critique d’art »
.
1. Charles Baudelaire (1821-1867), poète des Fleurs du Mal, mais aussi traducteur d’Edgar Poe, est l’un des plus grands critiques d’art français de son siècle. Il tient de son père une véritable passion pour la peinture, et publie en 1845 un premier compte-rendu du Salon. Le Salon de 1846, celui de 1859 et Le Peintre de la vie moderne (1863) sont ses oeuvres critiques les plus importantes. Publiées dans de petites revues, elles sont peu lues de son vivant ; mais Baudelaire y construit une esthétique qui nourrit son oeuvre poétique.
2. Des années 40 aux années 60, l’art voit s’affronter des courants très divers. La peinture néo-classique et académique, celle des héritiers d’ Ingres, tient une grande place dans le goût du
public.
Mais l’histoire de l’art a surtout retenu trois noms : Delacroix, le romantique, que Baudelaire tient
pour le plus grand peintre vivant ; Courbet, le réaliste qui ne se reconnait guère mieux sous cette
étiquette que Delacroix sous la sienne ; Manet enfin, considéré comme le père de
l’impressionnisme, et qui se veut d’abord l’incarnation du peintre de la vie moderne.
C’est dans ce paysage qu’il faut se placer pour comprendre la critique baudelairienne.

Téléchargement de la fiche ici.
Comments

Voltaire Traité sur la tolérance

Sur le site de GALLICA, mise en ligne de l'édition originale du Traité sur la Tolérance de Voltaire (1763)

Traité sur la tolérance
gallica.bnf.fr
Voltaire (1694-1778) - Traité sur la tolérance - 1763 - monographies



Comments

Autobiographie de Gala Dali

L'autobiographie inédite de Gala Dali présentée à Barcelone

Sous le titre La vie secrète. Journal inédit, l’ouvrage retrouvé en 2005 de l’épouse du peinte Salvador Dali évoque notamment des épisodes de la vie amoureuse du couple.

Après être resté caché pendant 50 ans au fond d'un coffre dans le château de Pubol, situé dans la région de Gérone dans le nord-est de l'Espagne, l’ouvrage autobiographique inédit de Gala Dali retrouvé en 2005 a été présenté jeudi 7 avril à Barcelone.
La date exacte des écrits n'a pu être établie exactement mais ils semblent remonter aux années 50 rapporte l’AFP. La vie secrète. Journal inédit, comptait 106 pages, dont 104 écrites dans un français "à l'ortographe imprécise", à l'encre noire et bleue, avec des ratures, a raconté l'écrivain et journaliste Ignacio Vidal Foch en charge de la traduction, lors de sa présentation. Illustré de photos et de cartes postales, le livre évoque des épisodes de l'enfance en Russie d’Elena Diakonova, plus connue sous le nom de Gala Dali, ses voyages en Italie et aux Etats-Unis ainsi que des épisodes de sa vie amoureuse avec le peintre Salvador Dali. Et d’après la présidente de la Fondation Gala-Salvador Dalí, Montse Aguer, elle y apparaît "tourmentée, vulnérable et passionnée".

Décédée en 1982, Gala avait d’abord été la femme du poète Paul Eluard qui lui a présenté son ami Salvador Dali devenu son mari en 1932.
Elle a été enterrée là où son autobiographie a été retouvée, au château espagnol de Pubol.
Rappelons que Gala Dali avait fai l'objet de quelques ouvrages comme Gala pour Dali : biographie d'un couple, d'Angela Wenzel (Palette) et La véritable Gala Dali, de Bertrand Meyer-Stabley (Pygmalion).

lien vers le texte complet ici sur le site de Livres Hebdo.

Comments

Pétrarque

Le 8 avril 1341, à Rome, le poète Pétrarque reçoit une couronne de lauriers des mains du sénateur Orso. C'est la première fois qu'un érudit est ainsi honoré. http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=13410408

8 avril 1341 : le laurier couronne Pétrarque
www.herodote.net
‎8 avril 1341 : le laurier couronne Pétrarque - Le poète est à l'origine de la Renaissance et de l'humanisme. Il a jeté les bases de la langue italienne moderne.
Comments

Rocambole

« Il avait les mains froides, comme celles d'un serpent » :
Fans de Rocambole, des téléchargements gratuits !
http://beq.ebooksgratuits.com/

Ponson du Terrail

C'est en 1857 que Ponson du Terrail entame la rédaction du premier roman du cycle Rocambole (cycle parfois connu sous le titre Les Drames de Paris). Rocambole devient un grand succès populaire, procurant à Ponson du Terrail une source de revenus importante et durable. Au total il rédigera neuf romans mettant en vedette Rocambole.


Comments

A. Rey Dictionnaire amoureux des dictionnaires


Dictionnaire amoureux des dictionnaires
Alain REY


Date de parution : 03 Mars 2011
Prix : 27 €
Nombre de pages : 1008
Dimension : 132x201 mm
ISBN : 2-259-20511-9


Le dictionnaire est sans doute l’un des livres les plus familiers qui soient. Mais c’est un « illustre inconnu ». Ce dictionnaire-ci a été imaginé en hommage à diverses traditions culturelles et à des auteurs, célèbres ou ignorés, qui ont ainsi rendu service à leurs langues et aux mots. Ces aventuriers des manières de dire (dictiones), ces virtuoses du « prêt-à-parler » sont ici mis en scène avec leurs prouesses et leurs secrets. Chaque grand dictionnaire cache une aventure passionnée, qui mérite d’être relevée. Ainsi l’ouvrage d’Alain Rey s’en prend amoureusement à ses semblables et à leurs auteurs. Le « dico », avec sa petite famille, lexiques, glossaires, encyclopédies et un instrument de connaissance, un outil familier et nécessaire. C’est une célébration de la parole et de l’écrit, un livre banal et déconcertant, un texte migrateur, du papier à l’écran. C’est surtout un livre ludique qui nous raconte avec bonheur et curiosité l’aventure des mots et du langage, c'est-à-dire des hommes. Alain Rey, spécialiste de la langue française, philosophe et historien du langage, est l’auteur de nombreux dictionnaires, parmi lesquels le Petit Robert et le Dictionnaire historique de la langue française.

Comments

Revue Le Crachoir de Flaubert

Lancement officiel de la revue Le Crachoir de Flaubert le 12 avril 2011

Le Crachoir de Flaubert est une revue en ligne consacrée à la création et à la réflexion sur la création en milieu universitaire. Il s'agit de la première revue à s'intéresser à la notion encore mal définie de recherche-création en proposant un lieu d'échange où les deux volets de ce concept sont abordés de front et dans un même mouvement.  
Le Crachoir de Flaubert publie des textes de création inédits, qu'un support audio ou visuel peut parfois venir appuyer. La revue présente aussi des textes consacrés à la réflexion sur la création en milieu universitaire en l'abordant par différents chemins : l'enseignement, le mémoire et la thèse en création, la méthodologie, les réalisations, le type de savoir engendré, etc.  
Bref, l'objectif principal du
Crachoir de Flaubert est de se positionner au carrefour de la recherche et de la création, à la croisée des différentes formes d'expression artistique, débordant ainsi du cadre strictement littéraire pour embrasser tous les champs de la création à l'université.  
Plus encore, la revue souhaite converser avec ses collaborateurs en mettant à leur disposition un « crachoir » (métaphorique, bien sûr) pour qu'ils soient plus à l'aise de s'exprimer librement.
Le Crachoir de Flaubert comme un porte-voix, donc, à la manière du gueuloir où l'écrivain éprouvait le style de chacune de ses phrases. C'est sous cette égide que nous nous plaçons.  
Pour de plus amples renseignements concernant les publications, consultez la section «
Appel de textes» du site www.lecrachoirdeflaubert.org.  
Pour nous joindre :
contact@lecrachoirdeflaubert.org.  
Vous pouvez aussi nous trouver sur
Facebook et sur Twitter.  

Le Crachoir de Flaubert est une initiative du Département des littératures de la Faculté des lettres de l'Université Laval (Québec).


 

Comments

J. Gracq, Manuscrits de guerre

Julien Gracq, Manuscrits de guerre,
   éditions José Corti, 7 avril 2011.


 
Ce livre est constitué de deux textes qui s’éclairent mutuellement. Les deux manuscrits figuraient sur deux cahiers différents,  parmi le fonds important de textes dont, pour certains, Julien Gracq n’avait pas souhaité qu’ils soient publiés avant longtemps.
Le premier texte est un Journal, qui commence le 10 mai et se termine le 2 juin 1940, écrit à la première personne. C’est un moment crucial de la guerre puisque, après la fameuse « drôle de guerre » et l’inaction qui a commencé à éprouver le moral des Français, l’offensive éclate, brutale.
Le lieutenant Poirier (Julien Gracq) a été affecté sur le front et, avec ses hommes, se retrouvent d’abord le long de la frontière belge puis, soumis à des mouvements et des ordres contradictoires et souvent incohérents.

Site des éditions Corti
Comments

P. Convert, Raymond Aubrac

Pascal Convert, Raymond Aubrac : Résister, reconstruire, transmettre
Présentation de l'éditeur
Dès 1940, Raymond Aubrac s'est engagé dans la Résistance à Lyon avec son épouse et complice Lucie. Né Raymond Samuel, il devient Aubrac dans la clandestinité. Il est aujourd'hui l'un des derniers grands témoins de cette époque et le dernier survivant de l'arrestation de Caluire, au cours de laquelle Jean Moulin fut arrêté. Au cours de trois années d'entretiens réguliers, l'ancien résistant, toujours pétillant, s'est confié à Pascal Convert. Des négociations discrètes qu'il a menées à la demande de Jean Moulin au moment de la création de l'Armée secrète durant la Résistance à son rôle de messager entre Hô Chi Minh et les présidents Johnson et Nixon durant la guerre du Vietnam, il semble bien difficile de suivre cet homme dont le visage s'efface dans les volutes de fumée de sa pipe. Son voyage nous mène de Prague à Pékin, Berlin, Genève, Rabat, Rome et New York. A partir de ce témoignage direct et grâce à de nombreuses archives inédites, Pascal Convert a conçu un texte à deux voix qui rend avec justesse et minutie le détail du parcours de cet homme singulier à travers le siècle. Dans un récit honnête et vif, sans grandiloquence ni manichéisme, leurs deux voix se conjuguent pour témoigner d'une histoire et d'un passé dont le souvenir reste encore vivace plus de soixante ans après, un passé qui continue de travailler l'actualité. L'occasion de rappeler que l'Histoire est d'abord faite par des hommes.
  • Broché: 741 pages
  • Editeur : Seuil (10 mars 2011)
  • Collection : Biographie
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021000915
Comments

Théophile de Viau

Théophile agonique : le cachot du libertin,
la cellule de l’écrivain


Steve Corbeil, Université de Montréal

«Dans son Apologie, qu’il rédige en 1624, Théophile de Viau
écrit :
Maudit sois-tu Théophile, maudit soit l’esprit qui t’a dicté tes pensées, maudite soit la main qui les a écrites, malheureux le libraire qui les a imprimées, malheureux ceux qui les ont lues, malheureux ceux qui t’ont jamais connu ; et bénit soit M. le premier président, et bénit soit M. le procureur général, qui ont purgé Paris de cette peste. C’est toi qui es cause que la peste est dans Paris. Je dirai après le Révérend Père Garassus que tu es un bélître, que tu es un veau ; que dis-je un veau ? d’un veau la chair en est bonne bouillie, la chair en est bonne rôtie, de sa peau on en couvre des livres ; mais la tienne méchant n’est bonne qu’à être grillée, aussi le seras-tu demain ; tu t’es moqué
des moines et les moines se moqueront de toi.


Ce sermon résume assez bien les principales accusations portées
contre Théophile : il serait coupable d’avoir un comportement immoral
et impie, c’est-à-dire libertin, et surtout de diffuser des
idées subversives dans sa poésie. (…) »

article complet ici
Comments