Persuader


Observons

Une conversation entre deux sœurs
a) L’aînée
Samia, j’ai vu un pull super en vitrine, à 15 euros
b) La même
La couleur t’irait bien à toi aussi. Nous avons la même taille.
c) la même
Je pourrais te le prêter pour la soirée de Noémie. Tu serais la star
!
d) la même
Peux-tu me prêter 10 euros pour l’acheter
?


Réfléchissons

1. Qu’est-ce que la sœur aînée veut obtenir de la cadette
?
2. Présente-t-elle cette demande d’emblée
? Pourquoi?
3. Que veut-elle suggérer d’abord
?
4. Quels sentiments veut-elle faire naître chez la cadette
?


Leçon

Pour obtenir quelque chose de quelqu’un, on peut soit lui donner des ordres, soit le persuader. Chaque fois que c’est possible, il vaut mieux persuader qu’ordonner
: quand on cherche à persuader, on marque son respect pour l’interlocuteur, on lui laisse la liberté de changer d’avis ou non.

Pour réussir à persuader, il faut ne jamais perdre de vue le but à atteindre.

Pour faire admettre ce but, on utilise de bonnes raisons que l’on communique à son interlocuteur.
Ces raisons, ou arguments, n’ont pas besoin d’être très nombreuses. En revanche, il faut savoir les choisir de façon qu’ils soient bien adaptés au destinataire.

Vous savez également par expérience que le moment de la persuasion doit être bien choisi
: ce n’est pas spécialement au moment où votre mère commence une mayonnaise que vous devez l’entreprendre sur un sujet délicat.

Un argument bien choisi peut s’adresser au bon sens, à la logique, à l’intelligence de l’interlocuteur. On dit alors que l’on cherche à le
convaincre.

Pour persuader quelqu’un, on cherche à l’émouvoir, à « jouer sur la corde sensible », à insister sur ce qui le touche le plus, à le séduire comme le fait la publicité, à utiliser ses points faibles.


Pour suggérer

Et si tu faisais…
? — Je te propose de… — Est-ce que tu pourrais…? — Est-ce que tu ne pourrais pas…? — Ne pourriez-vous pas…? — Pourquoi est-ce que tu ne ferais pas…? — On pourrait essayer de…

Pour demander un service

Je te serais très reconnaissant si tu pouvais — Ça te dérangerait beaucoup de…
? Tu serais gentil de… — Ce serait gentil de ta part si tu pouvais… — S’il te plaît, peux-tu…? — Est-ce que je peux te demander quelque chose? — Est-ce que tu pourrais me rendre un petit service?

Pour prier

Essaie de… — Sois gentil… — Tâche de… — Pourquoi ne pas… — Si possible… —


Exercices

Qui et en quelle circonstance a pu prononcer les phrases suivantes
:

1. Dis, si je suis bien sage, tu me laisseras jouer avec ton ordinateur
?

2. Me ferez-vous la grâce d’accepter ce modeste témoignage de ma reconnaissance
?

3. Monsieur, puis-je me permettre de solliciter une minute de votre attention
?

4. Sois gentil, ne crie pas, je ne l’ai pas fait exprès
!

5. Ne me laisse pas longtemps sans nouvelles, téléphone-moi vite, je te prie.

6. Laissez-moi voir le docteur, je vous en prie, c’est très grave.


Pour insister

Je vous assure que… — Je vous jure que… — Je vous garantis que… — Vous n’avez qu’à… — Il n’y a qu’à… — Vous auriez tort… — Ce serait bête de…

Pour mettre en garde

À ta place, je ferais — Tu ne devrais pas — Attention, je te préviens que… — N’oublie pas que… — Je pense que tu devrais te souvenir que… — Mets-toi à ma place… — Il vaudrait mieux que tu… — Si j’avais un conseil à te donner — Je te recommande fortement de… — Vous feriez bien… — J’aimerais vous mettre en garde contre… — Permettez-moi d’attirer votre attention sur… — Un homme averti en vaut deux (proverbe)


Résumé

Persuader, c’est amener quelqu’un à changer d’avis, à faire ce que l’on désire qu’il fasse, à penser ce que l’on souhaite qu’il pense.

On persuade en s’adressant surtout aux sentiments



Exercices

1. Vous voulez persuader vos parents de vous emmener un dimanche à Euro-Disney.

2. L’hôtel ou le camping est interdit aux chiens. Vous voulez persuader la réceptionniste qu’il est indispensable de laisser séjourner Bob, votre berger des Pyrénées si gentil…

3. Tu as besoin d’argent, et tu voudrais vendre un objet personnel à un copain
: vêtement, cassette, dvdr, sac à dos, baladeur…

4. Un de vos copains arrive le soir à la maison pour passer un moment. Vous aimeriez qu’il parte parce que vous avez d’autres projets pour la soirée.

Fiche publiée dans Grammaire et activités 6e, Nathan, 1996.