Poser un fait comme probable


Observation

— Alexis n’a pas téléphoné ? Il avait un entretien d’embauche cet après midi.
— Non, il n’a pas appelé. Je crois bien qu’il a échoué.
— Il a dû passer un mauvais moment.
— A mon avis, il n’a pas encore fini.
— Il doit avoir oublié sa carte téléphonique.
— Il se peut qu’il ait réussi et qu’il fête ça avec ses copains.
— Il est probable qu’il reviendra par le train de 8H.

«
1. De quel fait part le dialogue ? Ce fait est-il certain ou non ?
2. Les explications données à ce fait sont-elles absolument certaines ?
3. Distinguez dans chaque phrase les mots et tournures qui l’indiquent.
4. Quels sentiments peuvent éprouver chacun des interlocuteurs, selon vous ?


Leçon

Présenter un fait comme probable :

— les verbes : sembler, avoir l’air… donner l’impression de…, devoir + infinitif (
il doit être malheureux)

— les constructions impersonnelles

il paraît… il semble que… semble-t-il… à ce qu’il semble…

il semble bien que, il est probable que, il est vraisemblable que (+ indicatif ou subjonctif selon l’intention de l’émetteur), il y a des chances, il y a de fortes chances pour que (+ subjonctif)

— les adverbes
presque, à peu près, sans doute
probablement, vraisemblablement, apparemment

— le conditionnel
on dirait…, dirait-on…,
(un concurrent de la course aurait fait naufrage)

— le futur antérieur
il aura… , il sera …
(il aura été retardé, il sera arrivé en retard)

— certaines expressions
à mon avis…, à vue de nez…, en gros…, c’est du moins l’impression que…,
faire (il fait jeune)

Présenter un fait comme improbable

Il ne semble pas que… il est improbable que…, il est invraisemblable que…, il est (bien) peu probable que… il est (bien) peu vraisemblable que (+ subjonctif)
il y a (bien) peu de chances pour que…



Exercices

1. Présentez les faits suivants comme probables, en faisant varier les moyens d’expression :

Nous aurons de la pluie cette fin de semaine.
Le nouveau ministre fera une réforme.
Les handicapés communiquent grâce à un synthétiseur vocal.
L’entraîneur sélectionne les joueurs en fonction des attaquants.
On trouvera un vaccin contre le sida.
L’accès à Internet sera réglementé.
Le bac sera supprimé.

2. Présentez les faits suivants comme improbables :

Le PSG descend en deuxième division.
Les sportifs de haut niveau ne se dopent plus.
La vente des armes est interdite aux Etats-Unis.
Les extra-terrestres existent.
Mon père cesse de fumer.
Les déserts deviendront cultivables.
On se nourrira de comprimés.
La majorité sera fixée à quinze ans.


3. Mettez en relation les deux faits suivants en exprimant que l’un a probablement entraîné l’autre :

Tu ne joues pas aussi bien que d’habitude. Tu es fatigué.
Tu ne te soignes pas. Ta grippe se complique en bronchite.
Il cherche partout. Il a oublié ses clefs de voiture.
Ma petite cousine a grandi pendant les vacances. Elle a fait une cure de vitamines.
La voiture ne démarre pas. Les bougies sont à changer.


4. Vous êtes détective. Après le cambriolage d’une villa, vous faites des déductions, en variant les degrés de probabilité (peu probable, probable, fort probable), à partir des faits suivants :

— Il y a des traces de pas dans le jardin.
— Les empreintes digitales ont été effacées.
— Le système d’alarme a été débranché.
— Seul le bureau a été fouillé.
— Il y a des traces de brûlé sur la moquette.
— Les domestiques étaient en congé ce soir-là.
— Les propriétaires s’absentent souvent.
— Les propriétaires sont en instance de divorce.
— Le propriétaire affirme que le coffre-fort a été vidé.


Retenons

Un fait probable est un fait qui, sans être absolument certain, peut ou doit être tenu pour vrai plutôt que pour faux.

Quand il présente un fait comme probable, l’émetteur envisage un fait qui fait l’objet d’un calcul et il se prononce sur la vraisemblance de son apparition.


Fiche publiée dans Grammaire et activités 5e, Nathan, 1997.