x

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Pour en savoir plus, consultez notre charte.




Les Misères, Livre I des Tragiques d’Agrippa d’Aubigné


BIBLIOGRAPHIE


INTRODUCTION


Le livre des Misères lui-même, auquel D’Aubigné travailla toute sa vie (voir l'introduction de l'éd. Garnier-Plattard), est comme un miroir des autres chants ; Misères annonce et résume les livres suivants :


• Le livre II (
Princes) est dirigé contre les Valois et la cour d'Henri III ; vices et corruption, fausse gloire des mignons, tout cela est en germe dans l’épisode du duel (Misères. 1133 et suiv.).


• Livre III (
La Chambre dorée) : cette satire de la justice et des parlementaires est en puissance dans l’apostrophe de Misères, 163 et suiv.


• Le livre IV (
Feux) narre le martyrologe protestant ; dans Misères c’est le martyre du peuple de France. On passe donc des martyrs de la guerre civile aux martyrs pour la foi (cf. dans Misères l’épisode du paysan périgourdin) ; mais dans les deux cas l’âme innocente appelle ses bourreaux au tribunal de Dieu (voir aussi Misères. 999-1000, massacres des guerres civiles).


• Le livre V (
Fers) présente des tableaux de batailles et de massacres : voir dans Misères, 475 et suiv., l'épisode des chiens de Moncontour.


• Le livre VI (
Vengeances). après le martyrologe protestant des deux chants précédents, laisse prévoir contre les persécuteurs le châtiment de Dieu ; il rappelle en effet les morts funestes des persécuteurs de toute époque, dont celle du cardinal de Lorraine (Vengeances, 1035-1066) : mort déjà mise en scène dans Misères, 1005 et suiv.


• Enfin le jugement dernier du livre VII (
jugement) est déjà en puissance dans l'appel à l'apocalypse de la prière qui termine le livre I.




L'homme et l'œuvre

Bibliographie
[…]


STRUCTURE DU LIVRE DES MISÈRES
plan détaillé du livre I sous forme de tableau

[…]

Unité du livre I


Ordre rhétorique ou ordre poétique ?


AGRIPPA D’AUBIGNE, POÈTE DES TRAGIQUES


Sources :


Antiquité classique
a) légendes antiques
D’Aubigné fait appel aux plus connues ; en les rappelant, souvent d'un mot, il donne à ses affirmations, aux spectacles qu'il décrit, une valeur exemplaire :
Catherine de Médicis est comparée à des monstres mythiques qu'Hercule eut à combattre ; elle en devient plus effroyable et soulève une horreur sacrée.
même horreur sacrée, devant la mère dévorant son enfant, par le rappel du banquet de Thyeste ; ce n'est plus une anecdote historique, mais cela devient une manifestation mythique de contre-nature.

b) histoire antique
D’Aubigné lui emprunte des spectacles grandioses sur lesquels il laisse l'imagination travailler et qui hausse son entreprise ou ses propos au plan épique.
Hannibal s'ouvrant un passage dans les Alpes.
Néron contemplant l'incendie de Rome.
Massacres et proscriptions du temps des triumvirs.

c) littérature antique


D’Aubigné s'inspire essentiellement de la Pharsale de Lucain, pour deux raisons sans doute : identité de situation entre la Rome des guerres civiles et la France des guerres de religion ; Lucain, poète d’origine espagnole d'une violence et d'une fougue où D’Aubigné se retrouvait. Il lui reprend :

• L'image de Rome tremblant devant César (7 et suiv.)

• Les hommes cherchant leur nourriture dans celle des bêtes (311)

• La sorcière Erichto (889)

Les guerres de religion sont ainsi une autre forme de guerres fratricides qui font naître les pires horreurs, les pires aberrations, même si s'en détachent des héros comme César ou Agrippa d’Aubigné.

[…]

• Rome est le foyer de toutes les vertus, les anciens Romains sont les « patrons de l'honneur » (1079 et suiv.), mais c'est aussi la ville de Néron, figure typologique du pape-antéchrist (1221 et suiv.).

• La Grèce est la patrie des Muses, de la poésie, mais la Thessalie « aux mignardes vallées » est aussi le lieu où sévit la sorcière Erichto.

L'Antiquité donne donc le meilleur et le pire, car elle reste de l'homme ; elle éclaire par des images frappantes la destinée contemporaine, mais il faut chercher ailleurs le sens de cette destinée, dans l'histoire sacrée, seule dépositaire de la vérité.


La Bible

a) matériel linguistique

D’Aubigné emprunte au texte sacré un certain nombre de
noms (L'Éternel, Sion, Babel, etc.) passés dans le vocabulaire courant mais dont l'accumulation donne au texte une couleur particulière.


[…]

b) interprétation biblique du monde

- la nature
- l’homme
- Dieu
[…]


c) le poème biblique
[…]


Agrippa d'Aubigné. témoin de son temps
a) croyances et superstitions


b) coutumes et façons de vivre

c) événements contemporains


Agrippa d'Aubigné poète (dans Misères).

a) Satire.
Pamphlétaire huguenot, D’Aubigné accueille toutes les calomnies concernant Catherine de Médicis (empoisonneuse, sorcière, ne rêvant que la ruine de la France) ou Charles de Lorraine (bougre, incestueux) ; de même les rois tyrans favoriseraient le duel pour asseoir leur puissance, etc.

[…]

b) Tragédie


c) Misères, poème « prophétique »



Pour obtenir l'étude complète (16 pages ) sous la forme d'un fichier pdf :
Participation de 3,99 euros aux frais d'hébergement du site


Après le règlement, vous recevrez par courriel un lien de téléchargement sécurisé, valable une seule fois et pendant 24 heures.

Si vous utilisez un logiciel antispam, de type "Avast": attention! votre lien de téléchargement risque d'être dirigé vers votre dossier de courrier indésirable. Surveillez celui-ci !